Changer d'édition

L'avenir de la Villa Louvigny se précise
Luxembourg 2 min. 26.03.2020

L'avenir de la Villa Louvigny se précise

Le ministère de la Culture aura la charge de la Villa Louvigny après le départ des services du ministère de la Santé.

L'avenir de la Villa Louvigny se précise

Le ministère de la Culture aura la charge de la Villa Louvigny après le départ des services du ministère de la Santé.
Photo: Claire Thill
Luxembourg 2 min. 26.03.2020

L'avenir de la Villa Louvigny se précise

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Siège actuel d'une partie du ministère de la Santé, le bâtiment datant des années 1920 sera affecté au ministère de la Culture, confirme jeudi François Bausch, ministre des Travaux publics. Mais les travaux de rénovation ne débuteront pas avant la mi-2023.

Parmi les ministères concernés par la valse de déménagements prévus d'ici à l'horizon 2022, celui de la Santé figure au premier plan. Logés au sein de la Villa Louvigny, bâtiment daté des années 1920 et classé parmi la liste des bâtiments historiques, les fonctionnaires placés sous la tutelle de Paulette Lenert (LSAP) seront répartis dans différents lieux.

D'une part «dans une partie du bâtiment situé rue Charles Darwin à Gasperich» pour le ministère, indique jeudi François Bausch (Déi Gréng), ministre des Travaux publics et d'autre part «dans le bâtiment administratif Greensquare sis 13 rue de Bitbourg à Luxembourg» et «partiellement dans deux étages du bâtiment EIPSO, 20 rue de Bitbourg»  pour  la direction de la Santé . 


Valse de déménagements ministériels en préparation
Pour répondre au manque de place, plusieurs bâtiments du centre de la capitale utilisés par le gouvernement s'apprêtent à être désertés d'ici à l'horizon 2022. Direction Kirchberg, Cloche d'Or ou Hamm. Avec l'idée de libérer des espaces et «créer des logements».

Vu le contexte actuel, avec notamment l'arrêt des chantiers pour cause de pandémie de covid-19, le ministre se garde bien d'avancer toute date pour les futurs déménagements. «L'Etat, en tant que locataire du bâtiment, devra attendre l'achèvement des travaux d'aménagement intérieur», explique ce jeudi François Bausch dans sa réponse parlementaire. Et le ministre des Travaux publics de rappeler qu'il faudra également «prendre le temps nécessaire pour l'installation complète des équipements informatiques par le Centre des technologies de l'information de l'Etat». 

Pour rappel, les démarches de relocalisation devaient débuter au plus tôt en avril 2020 pour l'EIPSO et en juin 2020 pour le Greensquare. «Ce calendrier devra être adapté suite notamment à la déclaration de l'état de crise», précise le locataire du ministère de la place de l'Europe. Quant à la future affectation de la Villa Louvigny, le vice-Premier ministre rappelle que la gestion sera assurée par le ministère de la Culture qui «planche actuellement sur un programme de construction détaillé». 

Une fois les plans définitifs adoptés,« la planification du projet pourra démarrer ainsi que la phase d'avant-projet qui nécessitera environ deux ans», précise François Bausch qui estime donc que «selon le planning prévisionnel, le chantier pourra démarrer mi-2023». Pour mémoire, le bâtiment situé dans le parc Monterey et classé depuis 2018 a connu plusieurs vies. D'abord siège historique de RTL  jusqu'en 1991, puis ancienne salle de répétition de l’Orchestre philharmonique du Luxembourg jusqu'en 2005 avant d'héberger le ministère de la Santé.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.