Changer d'édition

L'avenir de l'Europe inquiète deux résidents sur cinq
Luxembourg 5 min. 12.04.2022 Cet article est archivé
Eurobaromètre

L'avenir de l'Europe inquiète deux résidents sur cinq

Au total, 34% des résidents estiment tout de même que le Luxembourg «pourrait mieux faire face au futur» en dehors de l'Union.
Eurobaromètre

L'avenir de l'Europe inquiète deux résidents sur cinq

Au total, 34% des résidents estiment tout de même que le Luxembourg «pourrait mieux faire face au futur» en dehors de l'Union.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 5 min. 12.04.2022 Cet article est archivé
Eurobaromètre

L'avenir de l'Europe inquiète deux résidents sur cinq

Laura BANNIER
Laura BANNIER
La confiance des Luxembourgeois dans l'Union européenne n'a pas entièrement résisté à la pandémie. Ainsi, quatre résidents sur dix conservent une image positive de l'UE, tandis que 41% se disent pessimistes face à l'avenir.

L'Europe ne fait pas entièrement l'unanimité dans le cœur des résidents luxembourgeois. Publiés ce lundi, les résultats de l'Eurobaromètre de la Commission européenne révèlent une multitude de statistiques sur la position des Luxembourgeois face à l'Union européenne. Parmi les répondants, qui se sont prêtés au jeu de l'interview avant que la Russie ne déclare la guerre à l'Ukraine, 43% ont déclaré avoir confiance en l'Union européenne, loin derrière le Portugal, premier du classement avec ses 69%.


Die Bevölkerung ist wegen des Krieges in der Ukraine beunruhigt und zeigt sich solidarisch mit den ukrainischen Flüchtlingen.
La guerre en Ukraine pèse sur le moral des Luxembourgeois
82% des personnes interrogées dans le cadre du sondage réalisé par TNS Ilres pour le compte du Luxemburger Wort et de RTL se disent affectées par la situation en Ukraine.

Dans les mêmes proportions, quatre résidents sur dix ont une image positive de l'UE. Par rapport au dernier baromètre, publié à l'été 2021, cela représente une baisse de deux points, tandis que les avis négatifs augmentent de six points pour s'établir à 24%. Le Luxembourg affiche ainsi un taux d'opinions défavorables plus important que la moyenne des Etats membres, située à 17%. 

Mais les résidents sont tout de même loin d'être aussi négatifs quant à la place de leur pays dans l'Union. Ainsi, les avis favorables concernant la prise en compte des intérêts du Grand-Duché dans l'UE sont passés de 69% à 72% en six mois. Une progression plus marquée du côté des résidents âgés de 55 ans et plus, qui sont 79% à être d'accord avec cette affirmation. Sur cette question particulière, le Luxembourg se classe ainsi deuxième, derrière l'Irlande (78%).

Le futur rend pessimiste

Si l'appartenance du Luxembourg à l'UE n'est ainsi pas remise en cause, 34% des résidents estiment tout de même que le Luxembourg «pourrait mieux faire face au futur» en dehors de l'Union. Dans le même esprit, seuls 59% des répondants se disent optimistes quant à l'avenir des Vingt-Sept, ce qui constitue une baisse de cinq points par rapport à l'été 2021. Un sentiment qui est généralisé à l'échelle de l'UE, puisque les citoyens européens sont en moyenne 62% à voir le verre à moitié plein.


HANDOUT - 11.03.2021, Frankfurt: Christine Lagarde, die Präsidentin der Europäischen Zentralbank (EZB), spricht während einer Pressekonferenz im Anschluss an die Sitzung des EZB-Rates der Europäischen Zentralbank. Foto: Martin Lamberts/EZB/dpa - ACHTUNG: Nur zur redaktionellen Verwendung und nur mit vollständiger Nennung des vorstehenden Credits +++ dpa-Bildfunk +++
«L'euro a contribué à unir les Européens»
La présidente de la Banque centrale européenne souhaite son anniversaire à l'euro. Au 1er janvier 2022, la monnaie européenne soufflera sa vingtième bougie.

Un pessimisme ambiant, donc, que les rédacteurs de l'Eurobaromètre expliquent par des réflexions économiques, comme celles qui entourent la monnaie unique et son impact négatif sur l'économie. Pourtant, à l'occasion de son vingtième anniversaire, l'euro se classe en deuxième position des valeurs qui représentent le mieux l'Union européenne, selon les résidents luxembourgeois. Si ceux-ci soutiennent majoritairement l'union monétaire, ils sont également trois sur quatre à être convaincus que l'euro a affecté positivement l'économie nationale.

La situation économique de l'UE est perçue comme positive par 45% des résidents, soit un pour cent de plus que lors de l'été précédent. Et peu sont ceux qui restent positifs quant à une amélioration future de cette situation. Les jeunes (15-24 ans) sont tout de même plus optimistes face à l'évolution positive de l'économie européenne (30%), tandis que la moyenne se situe à 21%.

Le logement dans tous les esprits

Autre sujet d'inquiétude: l'avenir des nouvelles générations. Pour 64% des citoyens luxembourgeois, la vie des enfants de l'Union européenne sera plus difficile que celle des générations plus âgées. 

Pour les résidents luxembourgeois, de nombreux défis restent à relever. Et ils ne sont évidemment pas les mêmes au Luxembourg que dans le reste de l'Europe. Ainsi, la hausse du prix du mètre carré occupe une place écrasante parmi les préoccupations des citoyens. 54% mentionnent le logement comme le problème le plus important auquel doit faire face le Luxembourg actuellement, contre 9% seulement des citoyens européens interrogés sur leur propre pays. 


Illustration, Wohnungen, Bauarbeiten, Immo, Immobilien, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le logement reste au cœur des inquiétudes des résidents
Selon une enquête menée par la Commission européenne, l'habitat est toujours considéré comme une des principales failles du Luxembourg en 2021. La santé n'arrive qu'en deuxième position, et ce malgré le covid.

Cela constitue tout de même une baisse de dix points par rapport au précédent Eurobaromètre de la Commission européenne. Pour cause: les inquiétudes entourant le prix de la vie ont globalement augmenté. Le renchérissement est cité comme étant l'un des défis prioritaires du Grand-Duché par 50% des répondants, contre 41% à l'échelle européenne. Une augmentation fulgurante de 19 points par rapport à l'été 2021.

Au sein même de leur pays, les résidents restent finalement sereins. Un état d'esprit dû en grande partie à leur situation professionnelle, qu'ils sont 87% à juger bonne ou très bonne. Neuf personnes interrogées sur dix affirment par ailleurs que les situations, générale d'une part, et économique d'autre part, sont bonnes au Luxembourg.

Une adhésion aux politiques communes

Egalement interrogés sur les politiques communes dans le cadre de ce questionnaire très complet, les résidents luxembourgeois ont été globalement plus favorables que la moyenne vis-à-vis de ces directives. La mise en place d'un accord commun visant à améliorer l'égalité entre les femmes et les hommes au travail séduit ainsi 88% des répondants. 86% sont favorables à l'idée d'une politique énergétique commune, et 85% approuvent celle de mettre en place une politique de sécurité et de défense commune.

Pas question, cependant, d'élargir l'Union européenne dans les années à venir, pour les citoyens luxembourgeois. Ils y sont majoritairement défavorables, comme lors du précédent Eurobaromètre. Au total, 60% sont contre, mais les jeunes de 15 à 24 ans se démarquent par leur avis majoritairement favorable à l'élargissement (61%). Il en va de même pour les résidents de nationalité étrangère qui sont 45% à approuver cette proposition. Des résultats qui prennent une autre lumière, à l'heure où la guerre en Ukraine occupe une place prépondérante dans les discussions d'adhésion du pays au sein de l'Union européenne. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Aide humanitaire, don de matériel militaire, accueil de réfugiés... Depuis le début de la guerre en Ukraine, l'Union européenne a multiplié les initiatives pour aider son voisin. Et ce n'est pas du goût de tous, selon la dernière enquête Eurobaromètre.
Le dernier sondage de l'opinion publique de l'Union européenne, réalisé en novembre 2019, reflète un certain optimisme des résidents luxembourgeois envers les institutions. Mais comme les années précédentes, le problème de l'habitat arrive largement en tête de leurs préoccupations.
Lokales, Illustration, Immo, Immobilien, Wunnengsbau, Wohnungen, soziale Wohnungen, nachhaltig bauen, Mietwohnungen, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
L'Eurobaromètre révèle que les citoyens du Grand-Duché conservent leur confiance envers l'UE. Ils se disent en revanche préoccupés par les prix du logement et du coût de la vie.
L'Eurobaromètre a été présenté à la Maison de l'Europe, rue du Marché-aux-Herbes.