Changer d'édition

L'avenir d'Etienne Schneider suscite des interrogations
Luxembourg 27.01.2020

L'avenir d'Etienne Schneider suscite des interrogations

Etienne Schneider a évoqué sa situation depuis Dubaï où il participe à sa dernière mission économique en tant que ministre.

L'avenir d'Etienne Schneider suscite des interrogations

Etienne Schneider a évoqué sa situation depuis Dubaï où il participe à sa dernière mission économique en tant que ministre.
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 27.01.2020

L'avenir d'Etienne Schneider suscite des interrogations

Le nom du ministre de l'Economie est cité du côté de l'Agence spatiale européenne (ESA). Un poste qui intéresse le futur ex-ministre mais à certaines conditions.

(ER) - Dans un peu plus d'une semaine, le ministre de l'Economie cédera le témoin à Franz Fayot. Par contre l'avenir professionnel d'Etienne Schneider reste mystérieux. Le principal intéressé n'a pas encore communiqué à ce sujet alors qu'il quittera ses fonctions ce mardi 4 février.


Etienne Schneider démissionnera en février
Le ministre de l'Economie et de la Santé a annoncé, ce lundi, qu'il déposerait sa démission auprès du Grand-Duc le 4 février 2020. Le gouvernement de Xavier Bettel perd aussi un de ses vice-Premier ministres.

Ce lundi, nos confrères du Quotidien annoncent que l'élu socialiste se positionnerait pour devenir le prochain directeur général de l'ESA. Le mandat de l'Allemand Jan Wörner, en poste depuis juillet 2015, prendra fin durant l'été 2021. 

Etienne Schneider, qui est à Dubaï durant trois jours pour une mission économique, a tenu à nuancer cette information. «Je ne souhaite pas lancer de pronostic sur mon avenir avant de terminer mon mandat», a-t-il annoncé à nos confrères du Luxemburger Wort tout en reconnaissant son intérêt pour le poste de directeur de l'ESA. «Certains pays m'ont demandé si j'aimerais prendre le poste», dit-il.


Un centre de recherches spatiales européen au Luxembourg
C'est un signe fort envoyé à l'industrie spatiale européenne. L'accord signé mercredi entre l'Agence spatiale européenne et le Grand-Duché donne naissance au «Centre européen d'innovation pour les ressources spatiales» qui s'implantera au Luxembourg.

En guise de condition préalable, le ministre de l'Economie, qui est à l'origine de l'initiative Spaceresources.lu qui vise à faire du Luxembourg un hub pour l'économie spatiale, souhaiterait que le fonctionnement de l'ESA soit revu dans le but de rendre l'institution plus efficace et plus adaptée à son temps.


Sur le même sujet

«Je n'ai pas encore la date de mon départ»
Etienne Schneider (LSAP) a démenti les informations selon lesquelles il quitterait ses fonctions gouvernementales au 3 février 2020 et assure également ne «pas négocier de poste». Référence à un transfert potentiel vers un poste d'administrateur d'ArcelorMittal.
Politik, Sommerinterview Etienne Schneider, Minister für Wirtschaft und Gesundheit, Vizepremierminister. Foto: Guy Wolff/ Luxemburger Wort