Changer d'édition

L'Australie mobilise Youth for Climate, place d'Armes
Luxembourg 6 2 min. 11.01.2020 Cet article est archivé

L'Australie mobilise Youth for Climate, place d'Armes

Youth for Climate entendait rappeler aux passants le drame que vit le "sixième continent" actuellement.

L'Australie mobilise Youth for Climate, place d'Armes

Youth for Climate entendait rappeler aux passants le drame que vit le "sixième continent" actuellement.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 6 2 min. 11.01.2020 Cet article est archivé

L'Australie mobilise Youth for Climate, place d'Armes

Les jeunes Luxembourgeois mobilisés pour la protection du climat ont organisé un happening surprise, samedi au cœur de la capitale. Les incendies gigantesques au pays des koalas étant au cœur de leurs inquiétudes du moment.

(pj avec MJ) - La dernière fois, c'est devant la Chambre des députés que l'organisation Youth for Climate avait fait parler d'elle. Il s'agissait alors de mobiliser les parlementaires à la cause de la protection de l'environnement, ici et sur le globe tout entier. Samedi, la cause n'a pas changé mais, cette fois, c'est aux passants de la capitale que se sont adressés les jeunes militants. 

Il est vrai que si, nationalement, l'annonce du récent Plan Climat du gouvernement montre que la préoccupation est partagée par le gouvernement, les feux qui détruisent actuellement une partie de l'Australie constituent un bon motif d'inquiétude, et donc de mobilisation. Dans les grandes villes comme Sydney et Melbourne, les gens sont descendus dans la rue pour manifester contre les dirigeants politiques et les persuader d'agir. La manifestation organisée place d'Armes faisait écho à ce mouvement.

Dans le porte-voix des manifestants, il a donc été rappelé l'état d'urgence qui frappe non seulement l'Australie mais l'ensemble du globe. Là-bas, les incendies, en lien avec une terrible sécheresse due à une canicule rarement vécue, ont déjà entraîné des ravages sur des centaines de milliers d'hectares. Des millions d'animaux sont morts dans les flammes, des milliers de personnes ont dû quitter leur maison.

Alors que les autorités luxembourgeoises ont déjà fait savoir qu'elles étaient d'accord pour prêter main-forte à l'Australie, les jeunes militants ont exprimé leur solidarité avec les populations frappées par les feux et pensé aux impacts sur la nature. En fin d'année, Zohra Barthélémy, une des organisatrices de Youth for climate avait promis de nouvelles actions au Grand-Duché: parole tenue, et ce n'est certainement pas la fin de cette mobilisation. Après tout, la grande manifestation du 26 septembre dernier a démontré combien la population partageait les craintes de la jeunesse.



Sur le même sujet

Youth for Climate fait le siège de la Chambre
Un peu moins d'une centaine de manifestants se sont réunis devant la Chambre, vendredi, pour rappeler au gouvernement ses engagements en matière de protection du climat. Trois jours avant le début de la COP25, lundi, à Madrid.
Un peu moins d'une centaine de manifestants se sont réunis devant la Chambre pour rappeler au gouvernement ses engagements en matière de protection du climat.
«La jeunesse n'accepte pas l'inaction politique»
Alors que les étudiants luxembourgeois se lancent ce vendredi dans une troisième grève pour le climat, de multiples événements auront lieu tout au long de la semaine du 22 septembre. Avec une manifestation monstre prévue vendredi prochain. Explications.
Klima Demo, Schüler demonstrieren für eine bessere Klimapolitik,  Place de l'Europe, Foto: Guy Wolff/Luxemburg
Nouvelle manifestation pour le climat à la rentrée
Après avoir remis un rapport complet de 40 pages comprenant des demandes et propositions concrètes pour sauver le climat, les étudiants de «Youth for Climate» ont annoncé une nouvelle mobilisation dans les rues de la capitale le 20 septembre prochain.
Klima Demo, Schüler demonstrieren für eine bessere Klimapolitik,  Place de l'Europe, Foto: Guy Wolff/Luxemburg
La désobéissance civile comme leitmotiv
Alors que des milliers d'élèves et de lycéens sont attendus pour mener une action de désobéissance civile non violente en faveur du climat ce vendredi au Kirchberg, le ministère de l'Education nationale prévient: il n'excusera pas les absences cette fois.
«Notre but, c'est de bloquer le Pont Rouge vendredi»
Juste avant les élections européennes et suite à la Marche pour le climat de la mi-mars, le collectif Youth for Climate Luxembourg organise ce vendredi 24 mai l'acte II au Kirchberg: une «action de désobéissance civile non violente».