Changer d'édition

L'audit d'Hesperange rendu public sous conditions
Luxembourg 2 min. 28.02.2020 Cet article est archivé

L'audit d'Hesperange rendu public sous conditions

Marc Lies ne s'oppose plus catégoriquement à la publication de l'audit.

L'audit d'Hesperange rendu public sous conditions

Marc Lies ne s'oppose plus catégoriquement à la publication de l'audit.
Photo: Marc Wilwert
Luxembourg 2 min. 28.02.2020 Cet article est archivé

L'audit d'Hesperange rendu public sous conditions

Le bourgmestre Marc Lies (CSV) ne s'oppose plus catégoriquement à la publication du document. A condition toutefois que l'audit portant sur la découverte de détournement de fonds dans l'administration de Hesperange soit anonymisé.

(ota avec Rita Ruppert) – «Nous n'avons rien à cacher.» Le bourgmestre de Hesperange, Marc Lies (CSV) ne s'oppose plus catégoriquement à la publication de l'audit effectué auprès de sa commune. Un document commandé par ses soins suite à la découverte, en 2019, de détournements de fonds dans l’administration locale. Deux fonctionnaires, aujourd'hui suspendus de leurs fonctions et dont un est en détention provisoire, sont soupçonnés de s'être servis dans les caisses pendant plus de 20 ans.

Le bourgmestre explique ce vendredi dans le Luxemburger Wort que «les conditions générales de PwC [l'entreprise qui a réalisé l'audit] stipulent que le contenu ne peut être publié».  Néanmoins, il indique avoir renvoyé la question de la publication à la Commission d'accès aux documents. Il s'agit d'une instance administrative indépendante consultative établie auprès du Premier ministre. «Si elle nous donne le feu vert, l'audit sera rendu public immédiatement mais sans aucun nom», souligne Marc Lies. 


Lokales, Suivi Veruntreuung Gemeindeverwaltung, Gemeindehaus, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les failles de la comptabilité d'Hesperange confirmées
PwC a rendu son rapport suite au détournement de fonds découvert au mois de juin denier. Des manquements dans le système de la comptabilité de la commune auraient permis à deux fonctionnaires d’empocher près de 3 millions d’euros.

Le conseil communal, qui a découvert le document il y a cinq semaines, se verra présenter ce vendredi après-midi, les mesures mises en œuvre sur la base des conclusions de l'audit. Par le biais d'une question parlementaire, le député François Benoy (Déi Gréng), avait demandé le 26 février, la publication de l'audit dans l'esprit de la loi pour une administration ouverte et transparente. La ministre de l'Intérieur, Taina Bofferding (LSAP), n'a pas encore réagi officiellement. Une fonctionnaire expliquait toutefois que le ministère est «plutôt d'avis qu'il faudrait rendre le document public». 

Au-delà de la publication, Marc Lies rappelle que «l'audit a permis d'apporter plusieurs améliorations» qui facilitent le flux de travail et rend les transactions financières plus sûres. Les conclusions et recommandations de PwC ont également été transmises au ministère de l'Intérieur et au Syndicat intercommunal de gestion informatique (SIGI). «Elles pourraient éventuellement être intégrées dans la réforme de la loi communale, suggère le député-maire de Hesperange.


Sur le même sujet

La commune voisine de la capitale n'a aucune obligation de rendre public l'audit effectué suite au détournement de fonds au sein de son administration. C'est écrit noir sur blanc dans l'avis de la Commission d'accès aux documents rendu le 10 mars, indique vendredi le ministère de l'Intérieur.
GR Hesper
Le bourgmestre de la commune limitrophe de la capitale refuse de publier l'analyse réalisée suite aux détournements de fonds au sein de son administration. Une vision que ne partage pas forcément le ministère de l'Intérieur, en vertu de la loi sur l'administration ouverte et transparente.
Lokales,Gemeindehaus,Mairie de Hesperange.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
PwC a rendu son rapport suite au détournement de fonds découvert au mois de juin denier. Des manquements dans le système de la comptabilité de la commune auraient permis à deux fonctionnaires d’empocher près de 3 millions d’euros.
Lokales, Suivi Veruntreuung Gemeindeverwaltung, Gemeindehaus, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
A l'occasion d'une réunion citoyenne qui s'est tenue mardi soir et avant de rencontrer mercredi le ministre de la Mobilité, les autorités communales ont dévoilé une première mesure concrète face au chaos quotidien de la circulation dans la localité.
Quotidiennement, ce sont entre 11.000 et 17.000 véhicules qui traversent la localité d'Hesperange
Un mois après la publication du PAP destiné à construire cinq immeubles le long de la rue des Scillas, une seule réclamation a été déposée. Cette dernière ne serait «pas de nature à empêcher la mise en oeuvre du projet», assure le bourgmestre d'Hesperange.
En pleine transformation, la rocade pourrait encore changer de visage, puisque l'idée de faire passer le trafic automobile dans un tunnel est à l'étude. Explication des enjeux de ce projet avec François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics.
Neue Bushaltestellen Rocade de Bonnevoie - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort