Changer d'édition

«L'ASTI fait de la propagande politique»
Luxembourg 2 min. 14.04.2021 Cet article est archivé

«L'ASTI fait de la propagande politique»

S'il reconnaît qu'«il existe une limite» à ne pas franchir, «aussi bien à la Chambre que sur les réseaux sociaux», Fred Keup (ADR) n'entend pas dénoncer les commentaires postés sur son compte Facebook et visant la présidente de l'ASTI.

«L'ASTI fait de la propagande politique»

S'il reconnaît qu'«il existe une limite» à ne pas franchir, «aussi bien à la Chambre que sur les réseaux sociaux», Fred Keup (ADR) n'entend pas dénoncer les commentaires postés sur son compte Facebook et visant la présidente de l'ASTI.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 14.04.2021 Cet article est archivé

«L'ASTI fait de la propagande politique»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Trois semaines après que l'association de soutien aux travailleurs immigrés a porté plainte contre X pour incitation à la haine après des messages postés sur le compte Facebook de Fred Keup, le député ADR défend, mercredi, «la liberté d'expression».

La hache de guerre ne semble pas encore prête à être enterrée entre l'ASTI et l'ADR. Interrogé mercredi sur les ondes de RTL, Fred Keup (ADR) n'a pas retenu ses coups à l'encontre de l'asbl, qui aurait «toujours du mal à accepter les résultats du référendum» de 2015 et qui «n'accepte pas qu'une partie importante de la population ne partage pas son avis». A l'origine de ces attaques en règle, la plainte déposée contre X par l'Asti après la publication, sur le compte Facebook du député, de commentaires visant personnellement Laura Zuccoli, présidente de l'association.


IPO , PK ADR , vlnr Fred Keup , Roy Reding , Fernand Kartheiser , Jeff Engelen , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La liberté d'expression face à la justice
Après que sa présidente a déposé plainte, l'Asti dénonce la propagation de discours haineux en politique. En ligne de mire, les partisans de l'ADR et de Fred Keup, qui réfutent ces accusations et crient à la polémique.

Si Fred Keup reconnaît que l'ASTI «est dans son bon droit de porter plainte» et qu'«il existe une limite» à ne pas franchir, «aussi bien à la Chambre que sur les réseaux sociaux», ce dernier estime que les démarches entreprises devant la justice visent avant tout à «censurer la liberté d'expression». Un argumentaire dans la droite ligne de la position défendue depuis plusieurs semaines par le parti nationaliste qui s'attaque de front à «une ONG qui joue un rôle important dans la vie publique, de surcroît et du moins partiellement avec l'argent du contribuable». 

Et le remplaçant de Gast Gibéryen à la Chambre d'avancer, mercredi, un subventionnement étatique à hauteur de «deux millions d'euros» qui seraient utilisés par l'Asti pour faire «de la propagande politique». En l'occurrence, la défense d'un Luxembourg multiculturel et la lutte contre «toutes les formes de discrimination, avec une attention particulière contre celles en lien avec la 'race' et l’origine ethnique ou nationale, réelle ou supposée». A noter que pour le député, le ton employé sur les réseaux sociaux «peut être très dur», mais «tous les acteurs politiques doivent pouvoir le supporter». Et qu'au final, ce sera «au tribunal de trancher» sur l'éventuel franchissement de la ligne rouge.


Fred Keup (ADR)  - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Avec Fred Keup, l'ADR se rajeunit à la Chambre
Il a tout juste 40 ans et le départ de Gast Gibéryen lui donne l'opportunité de devenir député. Avec l'arrivée de ce professeur, le parti conservateur changera non seulement de visage mais aussi de ton.

Pour mémoire, cette affaire a débuté avec la publication, en début d'année, d'une carte blanche de Laura Zuccoli dénonçant les discriminations dont seraient victimes les jeunes Capverdiens dans leur orientation scolaire. Un avis qui avait alors été commenté sur le profil Facebook du député, certains internautes n'ayant pas hésité à utiliser des termes tels que «sorcière» ou «vache». Fred Keup n'avait pas appelé à la modération, suscitant l'émoi de l'Asti qui avait dénoncé «un discours de haine dans les discours politiques au Luxembourg».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après que sa présidente a déposé plainte, l'Asti dénonce la propagation de discours haineux en politique. En ligne de mire, les partisans de l'ADR et de Fred Keup, qui réfutent ces accusations et crient à la polémique.
IPO , PK ADR , vlnr Fred Keup , Roy Reding , Fernand Kartheiser , Jeff Engelen , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Si un large consensus a émergé, jeudi à la Chambre, autour du besoin de continuer à maintenir un Luxembourg multiculturel, l'ADR se démarque en plaidant pour une action à destination également des Luxembourgeois.
15.06.2010 FLAGGE, FLAG, DRAPEAUX, FAHNE PHOTO ANOUK ANTONY
Il a tout juste 40 ans et le départ de Gast Gibéryen lui donne l'opportunité de devenir député. Avec l'arrivée de ce professeur, le parti conservateur changera non seulement de visage mais aussi de ton.
Fred Keup (ADR)  - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort