Changer d'édition

L'armée célèbre aussi de nouveau la fête nationale
Luxembourg 5 3 min. 22.06.2022
Défilé des troupes à Diekirch

L'armée célèbre aussi de nouveau la fête nationale

Le défilé de l'armée est toujours un événement particulier à Diekirch.
Défilé des troupes à Diekirch

L'armée célèbre aussi de nouveau la fête nationale

Le défilé de l'armée est toujours un événement particulier à Diekirch.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 5 3 min. 22.06.2022
Défilé des troupes à Diekirch

L'armée célèbre aussi de nouveau la fête nationale

Nadine SCHARTZ
Nadine SCHARTZ
Après une pause de deux ans, l'armée luxembourgeoise célèbre à nouveau sa fête nationale - sous les yeux de nombreux curieux.

Pour les habitants de la ville de garnison, les traditionnelles festivités de l'armée luxembourgeoise à l'occasion de la fête nationale sont sans aucun doute un événement particulier. Il n'est donc pas étonnant que d'innombrables curieux se soient rassemblés mardi matin peu avant 10 heures autour des cloches pour assister à la parade des troupes. C'est avec un grand enthousiasme que les élèves de l'école primaire ont suivi l'événement, qui a eu lieu après une pause de deux ans due à la pandémie, en agitant leurs petits drapeaux rouge, blanc et bleu.


Wirtschaft, carsharing, François BauschFoto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
François Bausch défend les efforts du Luxembourg
Alors qu'en matière d'investissements pour la défense, l'objectif de l'OTAN est situé à 2% du PIB de ses pays membres, le Luxembourg semble à la traîne. Il s'agirait cependant d'un calcul ne correspondant pas aux spécificités du Grand-Duché, argue François Bausch.

Pendant la cérémonie, le commandant de la caserne grand-duc Jean, Yves Kalmes, et le ministre des Armées, François Bausch (Déi Gréng), ont profité de l'occasion pour faire une rétrospective des mois écoulés, mais aussi pour jeter un regard vers l'avenir. Ils ont notamment évoqué les interventions de l'armée au niveau national - lors des inondations catastrophiques de juillet 2021 dans la région d'Echternach ou la mise en place des centres de test covid - et au niveau international au Mali, au Mozambique, en Irak et en Lituanie

Mais la guerre en Ukraine a également été un sujet de discussion. «Depuis quelques années déjà, il était clair que nous devions nous orienter davantage vers une défense collective. Depuis le début de cette guerre, nous nous trouvons dans cette situation pour une longue période», a souligné le colonel Yves Kalmes. À l'avenir, l'accent sera donc davantage mis sur les entraînements collectifs à l'échelle d'une compagnie - 100 personnes et plus. Les exercices dureraient à l'avenir plus longtemps et mettraient l'accent sur les manœuvres. «Les circonstances actuelles prouvent qu'une armée est aujourd'hui encore indispensable, puisqu'elle est le garant de la sécurité et de la paix», a-t-il encore souligné. Pour faire face à la menace réelle venant de l'Est, mais aussi aux défis globaux à venir, l'armée doit plus que jamais se préparer et se développer, a-t-il ajouté.

De nouvelles carrières en vue

Le ministre des Armées, François Bausch, a également évoqué la guerre en Ukraine et l'aide luxembourgeoise sur place. «Il ne s'agit pas seulement de soutenir un pays qui a été massivement attaqué, mais aussi d'assurer la sécurité des pays de l'UE et de l'OTAN», a-t-il fait comprendre. «Pour continuer à garantir la sécurité de cette zone à l'avenir, il faut une ''dissuasion crédible'' - les moyens militaires nécessaires, tant en termes de personnel que d'équipement.»


Xavier Bettel a constaté l'«horreur» de ses propres yeux
Il a rencontré le président Volodymyr Zelenksy dans le cadre d'entretiens politiques et a visité plusieurs lieux dévastés par la guerre

Ainsi, la nouvelle loi-cadre, qui suit actuellement la voie des instances, doit notamment permettre de créer de nouvelles carrières grâce auxquelles l'armée pourra relever les nouveaux défis à venir avec des collaborateurs formés au plus haut niveau. En outre, des investissements seront réalisés dans la rénovation et la modernisation, entre autres, des casernes du Härebierg, du dépôt de munitions de Waldhof et du stand de tir «Bleesdall».

En outre, le ministre des Armées a évoqué la création du bataillon belgo-luxembourgeois, qui devrait voir le jour d'ici 2028.

Après la remise de médailles aux membres méritants de l'armée, les invités d'honneur et les curieux ont également pu se faire une idée du parc de véhicules modernes de l'armée lors du défilé des troupes. 

Cet article a été publié pour la première fois sur wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Il dansera devant le Grand-Duc ce mercredi 22 juin, à l'occasion de la Fête nationale. Nous avons rencontré Ferdinand et Tilly Steinborn, sa femme, ayant tous deux contribué à la naissance du groupe folklorique Uucht-La Veillée.
Si elles sont aujourd'hui organisées le 23 juin, les festivités n'ont lieu à cette date que depuis 61 ans. Depuis son établissement en 1816, la Fête nationale a en effet été célébrée à plusieurs dates différentes. Explications.
Nationalfeierdag Fakelzuch, Luxembourg, le 22 Juin 2017. Photo: Chris Karaba
Le programme des festivités du 23 juin revient sous sa forme d'avant la pandémie de covid-19, avec notamment le très attendu feu d'artifice tiré depuis le pont Adolphe le soir du 22 juin.