Changer d'édition

L'AMMD prône l'obligation vaccinale
Luxembourg 06.01.2022
Pandémie au Luxembourg

L'AMMD prône l'obligation vaccinale

Si elle est mise en place, l'obligation vaccinale contre le covid-19 devra être réévaluée en fonction de l'évolution de la pandémie, estime l'AMMD.
Pandémie au Luxembourg

L'AMMD prône l'obligation vaccinale

Si elle est mise en place, l'obligation vaccinale contre le covid-19 devra être réévaluée en fonction de l'évolution de la pandémie, estime l'AMMD.
Photo : AFP
Luxembourg 06.01.2022
Pandémie au Luxembourg

L'AMMD prône l'obligation vaccinale

A une obligation vaccinale sectorielle qui ne concernerait que les soignants, l'Association des médecins et médecins dentistes préfère une vaccination obligatoire pour tous les adultes.

Alors que le débat sur l'obligation vaccinale doit se tenir ce vendredi à la Chambre des députés, l'Association des médecins et médecins dentistes (AMMD) a rendu son avis. Elle se prononce en faveur d'une vaccination de tous les adultes contre le covid-19.


Les Verts plaident pour une vaccination obligatoire
Le comité directeur des écologistes s'est prononcé ce mardi pour une obligation vaccinale anti-covid. Mais uniquement pour les majeurs et à condition qu'elle soit limitée dans le temps.

Pour parvenir à cette position, l'association est partie d'un constat simple: malgré de nombreux appels en faveur d'une vaccination volontaire, le taux de vaccination reste insuffisant. Les membres de l'AMMD soulignent notamment dans un communiqué que la pandémie «continue à impacter sérieusement les soins de santé et à entraîner des drames tant individuels que collectifs».

Dans son avis, rendu public ce jeudi 6 janvier, l'AMMD s'aligne ainsi sur la position de la Copas, en estimant que l'obligation vaccinale sectorielle n'est pas la marche à suivre. Au-delà d'être jugée stigmatisante par les médecins, cette mesure ne permettrait pas d'atteindre une immunisation efficace de la population. «Du fait des moyens sanitaires très limités en raison de l’envergure de sa population et de sa surface, le Luxembourg est un pays hautement vulnérable», avancent notamment les praticiens.

Si l'AMMD se positionne en faveur de l'obligation vaccinale pour tous les adultes n'ayant pas de contre-indication médicale, elle émet cependant une réserve. Une telle mesure devra «être soumise à une réévaluation scientifique attentive et régulière en fonction de l’évolution de la pandémie». Elle permettra cependant d'éviter des décès chez les personnes âgées ou fragiles, qui sont particulièrement à risque face au virus, tout en préservant les enfants et les adolescents, qui sont fortement touchés dans leur développement en raison des restrictions liées à la pandémie.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les députés luxembourgeois évoqueront l'épineux sujet de l'obligation vaccinale, à l'occasion d'un débat de concertation ce mercredi à 14h. Tour d'horizon sur la mise en œuvre de cette mesure.
18.01.2022, Brandenburg, Potsdam: Ursula Nonnemacher (2.v.l, Bündnis90/Die Grünen), Brandenburgs Gesundheitsministerin, sieht dabei zu, wie die Apothekerin Barbara Oberüber (2.v.r) einer Frau in der Impfstelle Metropolishalle eine Corona-Impfung erklärt, während die Ärztin Bushra Malik ihr beratend zur Seite steht. In Brandenburg starten in dieser Woche die Schulungen von Apothekerinnen und Apotheker zur Corona-Impfung. Foto: Joerg Carstensen/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Pour Charel Schmit, la vaccination des enfants doit être utilisée en ultime recours face à la pandémie. L'Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher estime que les jeunes générations ont déjà trop souffert de la crise covid.
online.fr, Politik, Illustration Kinderrechtsbeauftragter Charel Schmit Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort