Changer d'édition

L'AML entrera en service cette année au Luxembourg
Luxembourg 2 min. 21.08.2019

L'AML entrera en service cette année au Luxembourg

Le CGDIS ne dispose pas encore du système de géolocalisation AML, mais d'autres système de géolocalisation.

L'AML entrera en service cette année au Luxembourg

Le CGDIS ne dispose pas encore du système de géolocalisation AML, mais d'autres système de géolocalisation.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 21.08.2019

L'AML entrera en service cette année au Luxembourg

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Techniquement prêts, les pompiers luxembourgeois restent dans l'attente de décisions juridiques et administratives pour disposer du système de géolocalisation pour personnes en difficulté.

Voilà un système qui peut sauver des vies: l'AML, pour Advanced Mobile Localisation. Ce système de localisation, inventé en 2014, a déjà fait ses preuves dans une quinzaine de pays. Mais si les États-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique, l'Autriche ou l'Islande l'ont adopté, cela ne tardera plus au Luxembourg.

Le drame récent qu'a vécu l'Italie avec le décès d'un randonneur français, retrouvé mort au fond d'un ravin neuf jours après sa disparition faute d'une géolocalisation efficace de son téléphone, a fait reparler de l'AML. «Avec ce système, nous aurions localisé la victime avec 20 ou 50 mètres de précision. Mais ce système n'est pas encore disponible en Italie», avait regretté le chef des secours alpins de la région.

En service cette année

L'AML envoie automatiquement un SMS aux services de secours, avec le positionnement précis du smartphone disposant  de cette technologie. Le système a alors recours automatiquement aux meilleures données de localisation disponibles, GPS, connexion Wifi, antennes relais.

«Au Luxembourg, nous sommes techniquement prêts à l'implémenter», assure le Corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS) par la voix de son porte-parole, Cédric Gantzer. «Cela devrait même se faire cette année-ci encore.»

L'AML devrait être implémenté au Luxembourg cette année.
L'AML devrait être implémenté au Luxembourg cette année.
Source: Twitter

Avant cette mise en service de l'AML, il reste encore quelques obstacles juridiques et administratifs à surmonter. «Quand ce sera déployé, il faudra alors en informer largement la population», assure le CGDIS.

Une fois activée, sur Androïd ou IOS, le 112 pourra géolocaliser en temps réel la personne en détresse qui appelle à une dizaine de mètres près.

Concernant l'AML, le système sera obligatoire dans toute l'Union Européenne d'ici décembre 2020. 

Pionnier avec l'e-call

Bien sûr, les secours luxembourgeois ont déjà été confrontés à des cas de personnes en difficulté incapables de se situer exactement, en forêt,  dans l'obscurité de la nuit, ou tout simplement troublées par leur situation. «Le gouvernement avait lancé fin 2018 l'application GouvAlert!. Elle possédait déjà comme fonctionnalité la géolocalisation de l'appelant», rappelle Cédric Gantzer.

De plus, le Grand-Duché s'est montré pionnier en implémentant sur son territoire l'«e-call», système d'appel autonome vers le 112 présent dans tous les nouveaux modèles de véhicules. Et cela bien avant avril 2018, date à laquelle la Commission européenne a rendu obligatoire ce dispositif.

Le Luxembourg a mis en place l'e-call, bien avant que le système soit étendu à l'échelle européenne.
Le Luxembourg a mis en place l'e-call, bien avant que le système soit étendu à l'échelle européenne.

Selon un rapport de l’Association européenne des numéros d’urgence, plus de 92 % des messages AML envoyés en Autriche, par exemple, fournissent une position avec une précision de 100 m; 85 % allant même jusqu’à une précision de 50 m.

Des données bien plus performantes qu'une simple triangulation GSM dont la précision s'étend d’une centaine de mètres en zone urbaine à plusieurs kilomètres en zone rurale.


Sur le même sujet

58 pompiers professionnels bientôt recrutés
Deux soldats du feu sont venus rejoindre le Corps grand-ducal d'incendie et de secours. Mais cette année, 58 pompiers professionnels viendront grossir les effectifs du CGDIS pour faire face à l'augmentation des interventions.
POL, Ein Jahr CGDIS, mit Taina Bofferding, Lydie Polfer, Alain Becker und Paul Schroeder, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La télémédecine d’urgence reste trop coûteuse
La consultation médicale à distance a fait ses preuves dans des situations graves. Mais le déploiement de cette solution au Luxembourg impliquerait des dépenses lourdes en termes de déploiement technologique et humain.
Ausbildung beim CGDIS - (Volet Secours à personne) - Photo : Pierre Matgé