Changer d'édition

Brèves Luxembourg 11.02.2021

L'Allemagne prolonge ses restrictions

S'ils devaient rouvrir le 14 février, les commerces non alimentaires, restaurants, cafés, musées ou encore équipements sportifs resteront fermés au-delà de cette date. Une décision «compte tenu de l'incertitude concernant la propagation des variants du virus», a justifié la chancelière Angela Merkel, mardi, à l'issue d'une réunion sur le sujet avec les représentants des 16 Etats régionaux du pays.

Deux exceptions néanmoins. Les salons de coiffure pourront rouvrir le 1er mars, à condition d'adopter un strict protocole sanitaire, et les écoles pourraient faire de même là où les conditions locales le permettront. 

Mais face à cette prolongation des mesures, le mécontentement de la population allemande ne cesse de croître. Le degré d'acceptation des restrictions a ainsi baissé à 50% contre 65% début janvier, selon une enquête YouGov parue cette semaine. Mais après plus de cinq heures de négociations, Angela Merkel, qui plaide pour la fermeté pour combattre le virus, a réussi à imposer sa ligne.   

Le gouvernement et les 16 chefs d'exécutifs régionaux, qui se sont donnés rendez-vous pour une nouvelle rencontre de ce type le 3 mars, se sont également mis d'accord pour durcir les critères d'assouplissement pour l'avenir. Ainsi désormais ce n'est qu'à partir du moment où l'incidence sur 7 jours ne dépassera pas 35 nouvelles infections pour 100.000 habitants -contre un seuil de 50 jusqu'ici- que l'activité économique et culturelle pourra revenir à la normale. Un taux d'incidence qui a été atteint ce mercredi pour la première fois depuis trois mois.