Changer d'édition

L'alerte générale sonnera sur tous les mobiles
Luxembourg 2 min. 23.08.2021
Réforme

L'alerte générale sonnera sur tous les mobiles

Bien des dégâts pourraient être évités avec une meilleure prévention. Le ministère de l'Intérieur y travaille.
Réforme

L'alerte générale sonnera sur tous les mobiles

Bien des dégâts pourraient être évités avec une meilleure prévention. Le ministère de l'Intérieur y travaille.
Luxembourg 2 min. 23.08.2021
Réforme

L'alerte générale sonnera sur tous les mobiles

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Au-delà des sirènes communales ou des applications, le Luxembourg entend adopter le système "Cell Broadcast" pour prévenir des catastrophes imminentes tous les citoyens présents sur une zone donnée. SMS pour tout le monde!

Tornade, inondations, pluies diluviennes : en trois ans, le Luxembourg aura subi trois incidents climatiques majeurs. Et cela sans que les populations, futures victimes, n'aient pu être averties d'un péril imminent. Aussi, le gouvernement entend revoir le système d'alerte en place sur le pays. Déjà de premières avancées seront effectives «d'ici mi-2022», promet ce lundi la ministre de l'Intérieur.


Au pied du château de Vianden, tout n'est plus que désolation.
«Les alertes doivent venir aux gens et non l'inverse»
Pour le chercheur en hydrologie Jeff Da Costa, le gouvernement doit revoir ses plans d'interventions d'urgence en cas d'inondation via une meilleure coordination des effectifs et le déploiement d'un système d'alarme à grande échelle.

Et si Taina Bofferding (LSAP) est si affirmative sur le calendrier de cette réforme, c'est que le travail n'a pas débuté au lendemain de l'épisode calamiteux de la mi-juillet dernier. Un groupe de travail a ainsi été mis en place l'an dernier déjà, pour améliorer le dispositif dont chacun pressentait déjà les lacunes. Des manques qui auront été mis en évidence, notamment pour l'appli GouvAlert, à l'heure où Echternach, Vianden ou le Grund voyaient averses et rivières les submerger. 

Des leçons de ce passé tragique, la ministre et les experts tirent deux conclusions. D'abord, il faut proposer diverses alternatives pour faire passer les messages d'alerte à un maximum de citoyens. Ensuite, il convient de compléter les moyens habituellement employés. Ceux-ci s'étant montrés pour le moins insatisfaisants, la ministre avance déjà deux pistes complémentaires.


Warning siren on the roof of a city hall. (Photo by: BSIP/Universal Images Group via Getty Images)
Un nouveau rôle pour les sirènes communales
Un mois après les inondations ayant frappé le Luxembourg, la ministre de l'Intérieur reconnait que les alertes de la population pour ce type de sinistre pourraient passer par le réseau des alarmes installées dans chaque ville et village.

Dans une réponse parlementaire adressée au député Paul Galles (CSV), elle indique ainsi que le gouvernement étudie actuellement le possible recours à deux systèmes d'alarme. Par SMS ou cell broadcast. Ce dernier mode de diffusion permet d'envoyer via un réseau de téléphonie mobile le même message à tous les abonnés à l'intérieur d'une zone géographique donnée. Le message arrive donc bien aux seules personnes pouvant être concernées, et non plus via un signalement à l'échelle nationale.

Même pour les gens de passage

Le signal lancé via cell broadcast a également comme double avantage de pouvoir être reçu même sur les téléphones portables étrangers. Dans un pays où circulent de l'ordre de 200.000 travailleurs frontaliers, c'est loin d'être négligeable. Et le service n'implique aucune souscription à un service et téléchargement. 

Plusieurs Etats ont déjà opté pour cette technologie pour avertir les voyageurs des mesures anti-covid en place sur leur sol. Sitôt la frontière passée, le visiteur reçoit ainsi directement un message lui permettant d'être parfaitement au courant des règles sanitaires en cours dans le pays, voire même dans telle ou telle région en fonction de ses déplacements. 

Etats-Unis et Japon ont, depuis plusieurs années déjà, adopté cette technologie pour mettre en garde leurs populations en cas d'alerte météorologique. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Databourg Systems a fait d'un calcul de vitesse de transmission entre terre et espace une donnée utile pour signifier aux populations les dangers potentiels de fortes averses. Son fondateur espère maintenant convaincre de l'intérêt de cette formule moins coûteuse et plus précise que les dispositifs actuels.
Rien que sur le premier semestre 2021, les pertes économiques pour les événements climatiques, secousses sismiques et autres désordres humains (accidents industriels) se chiffrent à 65 milliards d'euros au niveau mondial.
Slovenian firefighters use a fire engine as they try to extinguish a burning forest fire in village of Budinarci near the town of Berovo, east of Shtip, some 180 km from the capital Skopje, on August 9, 2021. - Slovenian and Austrian firefighters helping Macedonian firefighters to extinguish fires that are on many locations in Macedonia. The government of North Macedonia declared a state of emergency on August 5 for the next 30 days due to wildfires across the country, including around the capital, Skopje. (Photo by Arbnora MEMETI / AFP)
Si cette année a été marquée par l'épisode diluvien de la mi-juillet, voilà deux ans c'est le vent qui allait martyriser le sud-ouest du Luxembourg. Des centaines de millions de dégâts là encore.
Der Tornado im Wetterradar des deutschen Wetterdienstes: Rot markiert sind die Niederschläge, die sich vom Radar weg bewegen , grün markiert die Niederschläge welche sich zum Radar hin bewegen.
Déjà 35.229 euros de secours sociaux ont été alloués à certains ménages victimes des pluies diluviennes de la mi-juillet. Mais l'administration de Corinne Cahen a prévu de maintenir une ligne de crédits ouverte jusqu'à la fin d'année.
Lokales,Hochwasser,Überschwemmungen,Starkregen,Katastrophe. hier:Steinheim.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Ils sont restaurateurs, pâtissier-traiteur. Mais pour Maximilian von Hochberg, Tom Oberweis ou Jérémy Pastre, le déluge de la mi-juillet pèse encore sur leur activité. Témoignages.