Changer d'édition

L'alcool reste un fléau sur les routes
Luxembourg 3 min. 30.06.2020

L'alcool reste un fléau sur les routes

85% des retraits de permis de conduire sont en lien avec des conduites en état d'ivresse.

L'alcool reste un fléau sur les routes

85% des retraits de permis de conduire sont en lien avec des conduites en état d'ivresse.
Photo : Marc Wilwert
Luxembourg 3 min. 30.06.2020

L'alcool reste un fléau sur les routes

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Dans un accident de la circulation sur cinq, l'alcool peut être mis en cause. En 2019, les contrôles de police ont sanctionné 815 conducteurs ayant pris le volant après avoir trop bu. Mais au total, pas moins de 24.450 automobilistes ont dû souffler dans l'éthylotest.

L'année 2019 a été marquée par un net recul de la mortalité sur les routes du Grand-Duché. Et sans doute ce "bon résultat" tient-il en partie du renforcement des contrôles d'alcoolémie par la police grand-ducale. Car si les enquêteurs se sont montrés plus efficaces dans la résolution des affaires, ils sont restés tout aussi intraitables concernant les abus de boissons. Ainsi, en un an, pas moins de 243 contrôles systématiques d'alcoolémie ont-ils été menés (contre 183 en 2018). De quoi constater 815 infractions...

Dans son rapport annuel, la police luxembourgeoise ne manque pas de rappeler sa sévérité dans le domaine. Avec un chiffre significatif : sur les 1.730 permis retirés l'an passé, 85,6% l'ont été pour des automobilistes (sur)pris en état d'ivresse alors qu'ils conduisaient. Dans 11% des cas de retrait, c'est l’excès de vitesse qui était reproché.

Alors qu'un accident mortel sur trois trouve son origine dans l'abus de boissons, l'alcool reste impliqué dans 20% des accidents de la route au Luxembourg. Beaucoup trop encore, alors que les règles en vigueur sont connues de tous depuis des années : 

  • Contravention grave, avertissement taxé (Police) de 145 euros et retrait de deux points pour un taux d'alcoolémie supérieur ou égal à 0,5‰ (et inférieur à 0,8‰)
  • Contravention grave, procès-verbal (tribunal), amende jusqu’à 500€ et retrait de 4 points pour un taux d'alcoolémie supérieur ou égal à 0,8‰ (et inférieur à 1,2‰)
  • Délit, procès-verbal (tribunal), amende de 500 à 10.000€, retrait immédiat du permis et peine d’emprisonnement possible de 8 jours à 3 ans pour taux supérieur au égal à 1.2‰.

Pour en finir avec le verre de trop
Le Luxembourg vient d'adopter son premier plan d’action de réduction du mésusage de l’alcool. Une série de mesures attendues depuis 2012 et nécessaires dans un pays où 9% des décès sont imputables à une consommation excessive de boissons.

Si l'alcool constitue une source de danger sur la route, il l'est tout autant dans nombre de domaines de la vie quotidienne (sécurité au travail, santé, relations sociales). Au point que l'Etat luxembourgeois a décidé de réagir, via le programme d'actions Palma. Lancé en début d'année et devant se poursuivre jusqu'en 2024, ce dispositif a notamment pour objectif de faire sensiblement baisser la consommation d'alcool dans le pays. Il est vrai qu'un rapport de l'OCDE mettait en avant que 35% des adultes du Grand-Duché avaient une consommation excessive d'alcool. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Six enquêtes autour d'actes policiers douteux
Le respect des règles sanitaires a-t-il été à l'origine d'abus de la part d'agents? L'inspection générale de la police devra répondre à cette interrogation. Actuellement, une enquête préliminaire et cinq enquêtes administratives sont ouvertes, reconnait le ministère de la Sécurité intérieure.
Blitzer-Marathon der Police, Polizei, Grand-Ducale, N13, Frisange, le 18 avril 2018. Photo: Chris Karaba
Mutation plutôt que suspension pour le directeur régional
Si l'enquête visant le directeur de la région Nord suit son cours, François Bausch, ministre de la Sécurité intérieure, a annoncé lundi que ce dernier a fait l'objet d'une mutation temporaire. Ce dernier est soupçonné notamment de «prise illégale d’intérêt et de fraude informatique».
30.7. Polizeikeppis / Police Grand ducale/ ITV Nico Hirsch  foto:Guy Jallay
Consultations en cours sur les fichiers de la police
L'avant-projet de loi sur les fichiers de la police continue son parcours au sein de la Chambre. De nombreux députés ont toutefois regretté l'absence de l'avis de l'autorité de contrôle judiciaire lors des discussions qui ont eu lieu ce mercredi.
La police a indiqué qu'elle allait poursuivre ses contrôles sur la voie publique.
Un nouveau radar contre l'insécurité routière
Installé sur la Nationale 11 entre Waldhof et Gonderange, le premier radar-tronçon du pays flashera dès lundi. Un outil nouvelle génération qui vient compléter le dispositif déjà en place et grâce auquel le gouvernement entend bien réduire le nombre de morts sur les routes.
Lokales,Streckenradar Waldhof-Gonderange N11.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La mortalité en baisse de 40% sur la route en 2019
22 personnes sont décédées dans des accidents de la circulation l'année dernière au Luxembourg. Il s'agit du total le plus bas jamais enregistré depuis 1978, signe que le Plan national de sécurité routière semble fonctionner.
Avec 22 tués sur les routes en 2019, le Luxembourg affiche une baisse de 40% de la mortalité au volant par rapport à 2018