Changer d'édition

"L'affaire de la montre": les regrets d'André Kemmer, ex-agent du SREL
Luxembourg 13.12.2013 Cet article est archivé

"L'affaire de la montre": les regrets d'André Kemmer, ex-agent du SREL

"L'affaire de la montre": les regrets d'André Kemmer, ex-agent du SREL

Photo: Serge Waldbillig
Luxembourg 13.12.2013 Cet article est archivé

"L'affaire de la montre": les regrets d'André Kemmer, ex-agent du SREL

L'ex-agent des services secrets, André Kemmer, regrette la publication d'une notice de 14 pages dans laquelle il explique l'affaire de l'écoute du Premier ministre Jean-Claude Juncker à l'aide d'une montre. Il rejette la faute sur un collègue.

(MF avec mig) - André Kemmer ex-agent du SREL (Services de renseignements de l'Etat luxembourgeois) regrette que le document de 14 pages écrit en allemand et publié par Paperjam jeudi, ait été rendu public.

Dans cette notice, il explique pourquoi Marco Mille, l'ancien directeur du SREL, a entregistré à l'aide d'une montre une conversation avec Jean-Claude Juncker, alors Premier ministre.

Très tard le jeudi 12 décembre au soir, André Kemmer a expliqué par écrit que le document publié n'était nullement une notice destinée à son avocat mais la première mouture d'écriture d'un livre.

Ce n'était pas son intention de publier ce document. Si c'est arrivé, dit-il, c'est par la faute d'un collègue à qui il avait confié une copie.

Dans la notice André Kemmer décrit une rencontre ratée entre Jean-Claude Juncker, Marco Mille, son collègue Frank Schneider et lui-même. Jean-Claude Juncker aurait été ivre et aurait insulté Marco Mille durant de longues minutes.

Personne n'a voulu prendre position sur cette affaire jeudi. Ni Jean-Claude Juncker, ni un représentant de sa fraction, ni des autres fractions.


Sur le même sujet

Suite aux révélations faites jeudi dans les colonnes de Paperjam concernant des propos fâcheux tenus par Jean-Claude Juncker devant des anciens membres des services secrets luxembourgeois, le Premier ministre Xavier Bettel a réagi brièvement ce vendredi matin.