Changer d'édition

Schengen, 30 ans déjà
Luxembourg 2 min. 12.06.2015 Cet article est archivé
L'accord pionnier signé le 14 juin 1985

Schengen, 30 ans déjà

Collection de casquettes et képis de douaniers au musée de Schengen
L'accord pionnier signé le 14 juin 1985

Schengen, 30 ans déjà

Collection de casquettes et képis de douaniers au musée de Schengen
Marc Wilwert
Luxembourg 2 min. 12.06.2015 Cet article est archivé
L'accord pionnier signé le 14 juin 1985

Schengen, 30 ans déjà

En 1985, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg et la Belgique franchissaient un nouveau pas dans la construction européenne en signant l'accord de Schengen. Retour sur cet épisode historique.

Par Christelle Raineri

En 1985, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg et la Belgique franchissaient un nouveau pas dans la construction européenne en signant l'accord de Schengen. Retour sur cet épisode historique.

La coopération Schengen fête son 30e anniversaire. Le premier accord de Schengen a, en effet, été signé le 14 juin 1985 par cinq Etats membres de la Communauté européenne, en vue d'établir la libre circulation des personnes. Si ce principe de libre circulation nous paraît aujourd'hui tout à fait naturel, au début des années 80, cela relevait du défi.

Tous les citoyens doivent pouvoir circuler librement

A l'époque, la libre circulation des marchandises est déjà établie, mais son extension aux personnes pose davantage de difficultés. La France, l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas partagent le même point de vue: tous les citoyens résidant régulièrement sur leur territoire, ressortissants ou non des Etats membres, doivent pouvoir circuler librement.

Les cinq Etats s'engagent donc le 14 juin 1985, dans le petit village luxembourgeois de Schengen, qui donnera son nom à l'accord.

Abolition des contrôles aux frontières 

Cinq ans plus tard, le 19 juin 1990, la convention d'application de l'accord de Schengen est signée. Cette convention traduite en 140 articles, la déclaration politique prononcée cinq ans plus tôt: l'abolition des contrôles aux frontières intérieures entre les Etats signataires et la mise en place de mesures «compensatoires» en matière de visas, de droit d'asile et de contrôle aux frontières extérieures.

Très vite, d'autres Etats rejoignent l'espace Schengen: l'Italie signe en 1990, l'Espagne et le Portugal en 1991, la Grèce en 1992, l'Autriche en 1995, le Danemark, la Finlande, et la Suède en 1996. Bien que ne faisant pas partie de l'Union européenne, la Norvège et l'Islande signent également un accord de coopération.

A Schengen, trois stèles d'acier symbolisant les premiers signataires du traité: la France, l'Allemagne et les pays du Bénélux, se dressent
A Schengen, trois stèles d'acier symbolisant les premiers signataires du traité: la France, l'Allemagne et les pays du Bénélux, se dressent
Lex Kleren

Bientôt 30 pays membres de l'espace Schengen?

En 1997, l'accord de Schengen regroupe treize Etats membres de l'UE et deux Etats associés. Grâce à un protocole adjoint au traité d'Amsterdam, l'espace Schengen est intégré dans le cadre juridique et institutionnel de l'UE.

L'objectif de 1985 est atteint, tout en garantissant un contrôle parlementaire démocratique et des recours judiciaires pour les citoyens.

En 2001, 15 pays appliquent l'accord de Schengen. L'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Slovénie et Malte, entrent dans l'espace Schengen en 2007, suivis par la Suisse en 2008 et le Liechtenstein en 2011.

Aujourd'hui, l'espace Schengen est composé de 26 pays et permet à 417 millions de citoyens de circuler librement. L'Irlande et le Royaume-Uni ont choisi de ne pas y adhérer. La Roumanie, la Bulgarie, la Croatie et Chypre ont signé l'accord et attendent maintenant le feu vert  des autres Etats.


Sur le même sujet

La France va une nouvelle fois prolonger de six mois les contrôles à ses frontières, rétablis au soir des attentats du 13 novembre 2015, jugeant que la menace terroriste restait «très prégnante» sur son territoire, selon un document consulté par l'AFP.
Dès 5 heures mardi matin, les hommes de la police aux frontières (PAF) ont filtré les véhicules à hauteur de l'aire d'Entrange sur l'A31, direction Luxembourg.
Prolongement des contrôles aux frontières
Les contrôles aux frontières dans l'UE sont indispensables face à la menace terroriste, selon plusieurs pays qui vont une nouvelle fois les prolonger, mais leurs voisins s'inquiètent des dérogations de plus en plus longues à la libre-circulation dans l'espace Schengen.
 Dimitris Avramopoulos, commissaire européen en charge des affaires intérieures a fait écho aux Etats membres s'inquiétant de voir les contrôles aux frontières, normalement exceptionnels et temporaires, se prolonger sans cesse.
Ambassade des Pays-Bas au Luxembourg
Le 1er janvier, les Pays-Bas succèderont au Luxembourg à la présidence du Conseil de l'Europe. Wort.lu est allé à la rencontre de l'ambassadeur des Pays-Bas pour faire le point sur ces prochains mois, les projets, les nouveautés…
Pendant la présidence néerlandaise 2016, certains meetings se dérouleront au Musée national maritime, d'autres dans le bâtiment de l'Europe (photo), construit partiellement grâce à des techniques 3D, à Amsterdam. Mais l'ambassade des Pays-Bas au Luxembourg prévoit de marquer le coup aussi au Grand-Duché.
Le vice-président du Front national, Florian Philippot, s’est rendu samedi à Schengen pour y déposer une gerbe à la mémoire de la libre circulation et pour célébrer le «retour des frontières nationales» au sein de l'Union européenne. Jean Asselborn a dénoncé une opération de com' qui a compté quelques salves antiluxembourgeoises.
Floran Philippot à droite, Fabien Engelmann, maire FN de Hayange à gauche, à la frontière franco-luxembourgeoise
Pour les 30 ans de l'accord historique
Voilà 30 ans déjà que le célèbre Accord de Schengen -du nom de la bourgade luxembourgeoise de 600 âmes- a officiellement été signé. Un anniversaire fêté samedi en présence d'Européens de tout premier plan et du Premier ministre Xavier Bettel.
Pour célébrer cet anniversaire, Martin Schulz, le président du Parlement européen, Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, et Xavier Bettel, le Premier ministre, sont venus à Schengen samedi matin.
Le 14 juin 1985, Robert Goebbels, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, signe l'accord de Schengen pour le Luxembourg. A l'époque, personne ne s'intéresse à cet acte, plus symbolique qu'autre chose: les ministres ne se sont pas déplacés, ni même les médias.
Itw Robert Goebbels, Schengen, Foto Lex Kleren