Changer d'édition

L'A400M prend ses marques à Melsbroek
Luxembourg 8 1 25.03.2021

L'A400M prend ses marques à Melsbroek

Trois autres avions devraient rejoindre la base de Melsbroek dans les mois à venir.

L'A400M prend ses marques à Melsbroek

Trois autres avions devraient rejoindre la base de Melsbroek dans les mois à venir.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 8 1 25.03.2021

L'A400M prend ses marques à Melsbroek

L'avion de 45 mètres s'est établi dans ses nouveaux quartiers au sein de l'unité binationale en octobre dernier. Si la plupart des pilotes ont achevé leur formation, les unités luxembourgeoises et belges continuent de l'apprivoiser.

(m.d. avec Marc Hoscheid) - Le covid et autres contraintes militaires ont repoussé maintes fois la visite guidée. Installés depuis octobre dernier, l'Airbus A400M et les trois équipages luxembourgeois sont à présent chez eux sur la base aérienne de Melsbroek. 


Offizielle Einweihungszeremonie A400M mit G.D. Henri, François Bausch und Armeechef Steve Thull  - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Bienvenue à bord de l'A400M
Commandé par le Luxembourg en 2003, l'avion a été officiellement présenté ce jeudi, au lendemain de son arrivée au Findel. L'occasion de découvrir l'intérieur d'un engin militaire qui aura coûté quelque 197 millions d'euros.

Au nord-est de Bruxelles, six pilotes et six soutiers originaires du Grand-Duché se sont formés main dans la main avec leurs homologues belges, pour dompter le mastodonte de 45 mètres. L'engin, qui peut peser jusqu'à 141 tonnes au décollage, nécessite deux heures de préparation avant de quitter la piste. 

«Nous n'osons pas voler très loin pour le moment», confie en début de visite Gilles, l'un des quatre pilotes luxembourgeois. En cas de problème technique, les ingénieurs de vol doivent connecter l'avion à l'ordinateur pour déterminer la panne. Si en théorie, deux pilotes suffisent pour manipuler l'A400M, dans la pratique ils sont toujours assistés de deux arrimeurs.

Pourtant, quelques heures plus tard, l'équipage binational s'envole vers la Jordanie. A bord, deux moteurs pour les chasseurs F-16 qui auraient pu «contenir dans un C-130», indique Gilles. «Au départ il devait y avoir six moteurs, mais nous n'avons pu en réparer que deux», souligne le pilote. Pas question pour autant de changer les plans, ce vol longue distance étant prévu de longue date. 

Si un seul A400M est présent sur la base aérienne belge, trois autres devraient venir compléter l'attirail binational dans les mois à venir. De nouveaux hangars, grands comme deux terrains de foot, sont déjà en construction pour les accueillir. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Avant de gagner sa base belge de Melsbroek vendredi, le nouvel Airbus de l'armée luxembourgeoise s'est offert quelques «détours» dans le ciel belge. Le ministre de la Défense justifie cette dépense de carburant jugée «inutile» par le député Marc Goergen.
Cérémonie d’accueil de l’avion de transport A400M à l’aéroport du Findel - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Commandé par le Luxembourg en 2003, l'avion a été officiellement présenté ce jeudi, au lendemain de son arrivée au Findel. L'occasion de découvrir l'intérieur d'un engin militaire qui aura coûté quelque 197 millions d'euros.
Offizielle Einweihungszeremonie A400M mit G.D. Henri, François Bausch und Armeechef Steve Thull  - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le premier avion de transport grand-ducal, de 45 m de long et 141 tonnes au décollage, s'est posé ce mercredi à l'aéroport de Luxembourg. Revivez ce moment en images.
Cérémonie d’accueil de l’avion de transport A400M à l’aéroport du Findel - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le premier avion de transport grand-ducal, destiné à opérer au sein d'une unité belgo-luxembourgeoise basée à l'aéroport militaire de Melsbroek s'est posé ce mercredi à l'aéroport de Luxembourg.
- Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le Grand-Duché possède désormais, et officiellement, son premier avion de transport militaire. Livré à la mi-octobre pour être ensuite intégré au sein d'une unité belgo-luxembourgeoise à Melsbroek, l'Airbus A400M Atlas est estimé à plus de 197 millions d'euros.
Das Militärtransportflugzeug soll Mitte Oktober geliefert werden.