Changer d'édition

L'A400 luxembourgeois décollera en 2021
Luxembourg 1 2 min. 02.05.2019 Cet article est archivé

L'A400 luxembourgeois décollera en 2021

L'A400 luxembourgeois décollera en 2021

Photo: état-major de l’armée
Luxembourg 1 2 min. 02.05.2019 Cet article est archivé

L'A400 luxembourgeois décollera en 2021

Une délégation belge et luxembourgeoise a visité mardi les installations d'Airbus à Séville, où le premier avion A400M belgo-luxembourgeois est en cours de création.

(SW) - L'usine Airbus de Séville, en Espagne, achève actuellement un avion militaire A400M pour le Luxembourg. L'avion de transport sera officiellement mis en service en 2021, comme le gouvernement l'a annoncé mardi lors de la visite d'une délégation dans l'usine.

La Belgique et le Luxembourg s'étaient déjà mis d'accord le 13 juin 2001 pour commander un total de huit appareils de ce type - sept pour la Belgique et un pour le Luxembourg. La livraison de l'A400M a toutefois été retardée à plusieurs reprises en raison de diverses pannes; elle était prévue pour février 2019.

Déjà 77 appareils livrés dans six pays

En effet, la mise au point de l'appareil a été nettement plus laborieuse et coûteuse que prévu. Des risques liés notamment au «développement des capacités techniques; à la sécurisation de commandes suffisantes à l'export dans les temps; à la fiabilité opérationnelle des avions, et tout particulièrement des moteurs, et à la réduction des coûts conformément au nouveau référentiel», sont en cause selon Airbus, cité par nos confrères de Trends-Tendances.

La construction d'un A400M, appareil extrêmement complexe, requiert environ 24 moisentre la production des premières pièces et la livraison de l'avion au client, expliquent les responsables d'Airbus, tout en ajoutant que les remises à niveau des premiers appareils progressent conformément au calendrier convenu avec les Etats clients.

A ce jour, 77 appareils de ce type ont été livrés à six pays - cinq européens (Allemagne, Espagne, France, Royaume-Uni et Turquie) ainsi que la Malaisie, qui en a reçu quatre exemplaires) -, a indiqué mardi le responsable du site de Séville, Martin Armas.

Un programme remis à plat

En février, en présentant ses résultats annuels 2018, le groupe européen avait indiqué avoir été contraint de passer une nouvelle provision de 436 millions d'euros.

«S'agissant de l'A400M, nous sommes parvenus à remettre à plat le programme avec nos clients gouvernementaux et les ratifications nationales devraient être finalisées au cours des prochains mois. En outre, nous avons significativement réduit les risques du programme A400M en 2018», avait alors souligné l'ex-patron d'Airbus, Tom Enders, peu avant son remplacement par le Français, Guillaume Faury.

Six pilotes pour le Luxembourg

Cet avion ne sera pas stationné à l'aéroport de Findel, mais à la base aérienne de Melsbroek, près de Bruxelles. Ce transporteur militaire appuiera les armées des deux pays dans les opérations de secours et de crise ainsi que dans les manœuvres.

Le Luxembourg forme six pilotes et six soutiers pour l'A400M. Le ministre de l'Armée de terre, François Bausch, a récemment estimé le prix d'achat de l'avion à 197,3 millions d'euros. Sans compter les coûts de suivi considérables pour l'exploitation et l'entretien de l'avion.

L’assemblage de l’A400M luxembourgeois sera achevé en 2020 et l’avion sera opérationnel à partir de début 2021. La période entre l’assemblage final et l’opérationnalité servira au personnel à se familiariser avec cette nouvelle capacité et avec toutes les différentes procédures et spécificités y afférentes.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bienvenue à bord de l'A400M
Commandé par le Luxembourg en 2003, l'avion a été officiellement présenté ce jeudi, au lendemain de son arrivée au Findel. L'occasion de découvrir l'intérieur d'un engin militaire qui aura coûté quelque 197 millions d'euros.
Offizielle Einweihungszeremonie A400M mit G.D. Henri, François Bausch und Armeechef Steve Thull  - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
L'Airbus A400M luxembourgeois prend son premier envol
Le nouvel appareil commandé par l'armée luxembourgeoise a effectué son vol inaugural le lundi de Pâques. L'exemplaire MSN104, qui devrait être prêt à être livré dans le courant de l'année, a décollé à 16h08 de Séville, où se trouve la chaîne d'assemblage.
Les moteurs de l'A400M rugissent déjà
Futur fer de lance de la composante aérienne, le premier avion de transport militaire luxembourgeois pourrait bien être l'invité de marque de la prochaine fête nationale. Ses hélices tournent déjà bien et il devrait décoller «dans les prochaines semaines».
L'A400M luxembourgeois atterrira en avance au Findel
Le drapeau luxembourgeois figure déjà sur son empennage. Depuis ses hangars de Séville, Airbus fait savoir que le futur avion militaire de l'armée luxembourgeoise est en train d'être mis en peinture. Il sera livré dans six mois.