Klouschtergaart

Jardiniers en herbe au musée des légumes oubliés

Le Klouschtergaart et son décor unique attirent à chaque visite guidée de nombreux curieux
Le Klouschtergaart et son décor unique attirent à chaque visite guidée de nombreux curieux
Guy Jallay

Par Jennifer Depienne

Connaissez-vous la courge muscée (curcurbita moschata) ou la betterave potagère (betavulgaris var vulgaris)?

C'est au Klouschtergaart que les amateurs de jardinage ont pu observer et admirer les plantes traditionnellement cultivées au Luxembourg tout en se faisant guider par le jardinier Steve Schwartz.

Autres Galeries

Le jardin se situe au pied du rocher du Bock à Luxembourg-ville et n'ouvre ses portes au public que quelques fois par an. Il sert surtout à la conservation et à la sauvegarde de plantes "utiles, rares et/ou menacées".

Comme aime le souligner ce jardinier atypique: "Je ne cultive pas des légumes qui doivent plaire esthétiquement, je fais de la semence!" 

Le passionné assailli de questions

Ceci est fait en récoltant les semences des fruits et légumes qui poussent dans le jardin sans OGM et sans pesticides. Les journées portes ouvertes servent à sensibiliser et à éduquer le public à propos des plantes les plus anciennes.

 Je ne cultive pas des légumes qui doivent plaire esthétiquement, je fais de la semence!

Le jardin a accueilli une trentaine de personnes: l'occasion pour les amateurs de poser plein de questions au maître des lieux.

  • Le réchauffement climatique a-t-il des conséquences sur les plantes? "Le climat change malheureusement trop vite, ce qui ne donne pas assez de temps d'adaptation aux plantes."
  • Quel est le meilleur moment pour arroser ses plantes? "Moi, j'arrose quand j'ai le temps!" (rires) "Non, le meilleur moment c'est le matin."
  • Les dates qui figurent sur les semences qu'on trouve en magasin sont-elles fiables? "Non, souvent les dates ont été prolongées. Prenons l'exemple des semences de chou qui ont une longévité de 5-6 ans normalement. Il se peut que la semence passe un test de germination lors de la 5e année et qu'ainsi la date de péremption soit prolongée une nouvelle fois de 5 ans."
  • Combien de fois faut-il arroser les plantes? "Il est préférable d'arroser les plantes une fois intensivement plutôt qu'un peu tous les jours, car la plante risque de s'habituer à la petite quantité d'eau et n'étalera pas ses racines jusqu'au fond de la terre. Elles pousseront dans la terre près de la surface." 

Prochaines visite le 14 septembre, de 11 heures à 13 heures. L’entrée est gratuite et une inscription n’est pas requise.