Changer d'édition

Kirchberg: un immeuble connecté pour 2019: Première tour résidentielle avec conciergerie au Luxembourg
Luxembourg 6 6 min. 12.10.2016

Kirchberg: un immeuble connecté pour 2019: Première tour résidentielle avec conciergerie au Luxembourg

Virginie ORLANDI
Virginie ORLANDI
Un tout nouveau complexe immobilier va voir le jour en 2019 au Kirchberg: immeuble connecté, tour résidentielle de 25 étages, 23 commerces et restaurants ainsi que des bureaux. Olivier Bastin, CEO d'Immobel nous en dit plus sur ce projet d'un investissement de plus de 150 millions d'euros. Découvrez en exclusivité les premières photos du projet.

Propos recueillis par Virginie Orlandi

Un tout nouveau complexe immobilier va voir le jour en 2019 au Kirchberg: immeuble connecté, tour résidentielle de 25 étages, 23 commerces et restaurants ainsi que des bureaux. Olivier Bastin, CEO d'Immobel nous en dit plus sur ce projet d'un investissement de plus de 150 millions d'euros.

  • Le projet immobilier Infinity verra le jour en 2019. Ne craignez-vous pas que ses habitants se trouvent un peu isolés à cet endroit du Kirchberg?

Il y a deux ans, lorsque nous avons lancé le concours, cette question était au centre des préoccupations du Fonds d'Urbanisation et d'Aménagement du Kirchberg (FUAK). On y trouve beaucoup pour la vie culturelle mais pas de commerces et très peu de restaurants. Le concept commercial était donc primordial et 6.500 m2 des 33.000 m2 du projet  sont dévolus au développement économique du site. Il faut ajouter qu'avec la livraison du Tram concomitante au projet, les résidents seront en centre-ville ou à Auchan en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

  • Comment comptez-vous faire pour dynamiser le quartier?

L'architecture du bâtiment est déjà un trait d'union entre deux espaces qui ne se côtoient pas: l'avenue Kennedy et la rue du Fort Niedergruenewald. En imaginant un bâtiment avec deux rez-de-chaussée (un pour l'avenue et l'autre pour la rue, ndlr)  et un grand escalier central qui réunit ces deux rez, nous venons ajouter quelque chose qui manque à cet endroit: un lieu où le développement économique est possible.

  • C'est votre souhait ou vous avez déjà des enseignes intéressées par un bail commercial?

Dès la phase de concours, nous avions lancé une étude de marché et nous avions alors reçu 260% de lettres d'intention de la part de commerçants. Actuellement, nous avons plus de demandes que d'offres et, ce qui est très bon signe pour nous, 50% des commerces qui vont s'installer sont des enseignes luxembourgeoises.

  • Pouvons-nous avoir quelques noms?

Nous avons signé avec Citabel quelque temps après l'enseigne belge, Delhaize. Pour l'instant, 25% des surfaces commerciales sont louées et 50% ont reçu un accord de notre part. Vu l'engouement des commerçants, nous prenons notre temps pour étudier les dossiers qui nous parviennent encore et proposer ainsi une diversité de  commerces.

  • Quels types de commerces vont s'installer sur le site?

L'idée est de créer un endroit où les gens ont envie d'aller, un endroit vivant où l'on sait que l'on pourra trouver un restaurant italien, un autre de burgers, une bonne brasserie, un restaurant “cuisine du monde” ou “healthy”.  Il y aura également des commerces et des services: un coiffeur, une parfumerie, un opticien, l'agence de voyage "We love travel", une salle de fitness, un pressing, un institut de beauté, une chocolaterie, un bijoutier, un magasin de fleurs et cadeaux, un magasin de téléphonie, un autre de thé et café, une vinothèque.

  • La livraison du résidentiel est prévue pour 2019. Qu'en est-il des commerces?

La livraison de tous les bâtiments (résidentiel, bureaux et commerces) se fera au même moment en 2019, de sorte justement à garantir un quartier vivant pour les résidents.

  • Des loggias pour chaque appartement, une hauteur sous plafond de 2 mètres 90, une vue imprenable à 360° sur Luxembourg-Ville et une conciergerie. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette dernière?

L'immeuble a été conçu avec les infrastructures permettant à un service de conciergerie de s'installer. Ce concept est directement inspiré de ce qui se fait aux Etats-Unis et permet d'avoir accès à différents services pour alléger la vie quotidienne. Deux personnes à temps plein y travailleront du lundi au samedi.

  • Combien coûtera ce service à ses utilisateurs?

Il fera partie des charges et en mutualisant les coûts sur le nombre des appartements de la tour, ce service sera presté pour environ 80 euros par mois et par appartement. Il permettra aux habitants de l'immeuble d'avoir accès à différents services de la vie quotidienne comme commander à manger, un taxi, demander une baby-sitter, une personne pour l'entretien. Nous travaillons avec Quintessentially, une référence mondiale en terme de conciergerie.

  • Vous avez également pensé à mettre en place le service "Bring me boxes". Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste ce service?

Dans le hall, derrière la conciergerie, un espace mural est prévu pour installer des boîtes: certaines seront réfrigérées pour accueillir de la nourriture. L'idée est de pouvoir se faire livrer à n'importe quel moment des commandes grâce à un système connecté. Vous avez commandé un livre sur Amazon? Le système vous envoie un courriel pour vous dire qu'il est disponible dans une des boîtes du lobby. Vous voulez trouver des sushis à votre arrivée à 21 heures? Vous envoyez l'ordre et ils seront déposés dans une boîte réfrigérée pour vous.

  • Ce service 2.0 séduit-il vos acquéreurs?

Oui beaucoup, car il est novateur et unique au Luxembourg. La commercialisation a débuté il y a trois semaines et parmi nos potentiels acheteurs, nous avons des gens qui vivent à l'étranger et qui connaissent déjà le concept et sont ravis de le retrouver au Grand-Duché. Globalement les acquéreurs sont séduits par le fait de gagner en “Quality time”.

  • N'avez-vous pas peur que les acheteurs soient plus des investisseurs que des gens souhaitant réellement vivre dans les murs?

C'est une des clauses passées avec le Fonds d'urbanisation du Kirchberg: 35 % des ventes doivent être faites auprès de gens qui résideront dans l'immeuble. Et tant que ceci ne sera pas réalisé, la vente ne sera pas ouverte aux personnes souhaitant investir. 

  • Quels sont les profils des acheteurs potentiels?

Ils sont variés. Parmi les Luxembourgeois, il y a ceux qui travaillent entre le pays et l'étranger et ceux qui vivent en maison à la campagne et souhaitent résider en ville. Des personnes travaillant aux institutions européennes sont intéressées également car la tour se trouvera  près de leur travail.

  • La tour se composera de 25 étages et fera partie d'un complexe architectural mêlant commerces et bureaux. Quels sont les prix de vente des appartements?

Pour l'instant, nous ne communiquons pas cette information. On peut néanmoins dire que plus on monte dans les étages et plus le prix grimpe. L'investissement pour ce projet dépasse les 150 millions d'euros.

  • Le concept architectural a été imaginé par Bernardo Fort-Brescia d'Arquitectonica. Il est mondialement connu pour ses tours résidentielles. Poser un grand nom sur ce travail était-il primordial pour vous?

Tout à fait. Christian de Portzamparc pour la Philharmonie, Pei pour le Mudam, Dominique Perrault pour les tours jumelles de la Cour de justice européenne, Bofill pour les tours d'entrée: nos voisins sont prestigieux et il fallait une référence pour la première tour résidentielle du Luxembourg qui se propose non seulement de dynamiser le quartier mais également de réinventer l'art de vivre au Luxembourg.



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Kirchberg: de nombreux projets à venir
Amener davantage de monde à vivre au Kirchberg: c'est l'un des objectifs fixés par le Fonds Kirchberg par le biais de nombreux projets. Petit tour d'horizon des aménagements à venir dans ce quartier dans les années à venir.
Pulvermühle à Luxembourg-ville: Le nouveau visage du quartier en exclusivité
Les travaux de démolition du site industriel de la "Polfermillen" ont débuté. Les anciennes usines vont être remplacées par 210 logements et des bureaux. Nous sommes allés visiter l'endroit et vous proposons de découvrir en exclusivité les premières images de ce futur quartier de Luxembourg-Ville situé à la Pulvermühle.
Cloche d'Or: Le plus grand centre commercial du Luxembourg va prendre forme
Quelque 130 boutiques présentes dans la galerie commerciale – dont quinze restaurants –, 220 appartements répartis dans les deux tours surplombant le futur centre, un hypermarché Auchan articulé autour d'un nouveau concept : le bâtiment qui a vocation à devenir le plus grand centre commercial du Luxembourg doit commencer à sortir de terre au printemps 2016.