Changer d'édition

Kirchberg: de nombreux projets à venir

Kirchberg: de nombreux projets à venir

Photo: Guy Jallay
Luxembourg 6 min. 09.07.2018

Kirchberg: de nombreux projets à venir

Amener davantage de monde à vivre au Kirchberg: c'est l'un des objectifs fixés par le Fonds Kirchberg par le biais de nombreux projets. Petit tour d'horizon des aménagements à venir dans ce quartier dans les années à venir.

«Le plus gros problème au Kirchberg aujourd'hui, c'est que nous avons une énorme pénurie d'habitants par rapport aux emplois», a déclaré d'emblée le ministre des Infrastructures, François Bausch lors de la conférence de presse du Fonds Kirchberg.

En effet, selon l'administration, environ 40.600 personnes travaillent actuellement sur le plateau, mais la population n'est que de 3.600 personnes.

Plus de mixité et de densité 

Dans les années à venir, la construction résidentielle doit donc être considérablement développée. Dans les zones appelées "Kuebebierg" et "Laangfur", situées derrière le boulevard Pierre Frieden, des milliers d'appartements doivent être construits à long terme. «Et ces logements doivent être offerts dans le sens d'une mixité ordonnée à des prix abordables», a souligné François Bausch. Toutefois, selon le ministre, la question de la densité doit également être posée au Kirchberg. Surtout le long de l'avenue Kennedy, où la construction doit être plus dense et de haute qualité.

Le président du Fonds, Patrick Gillen, a expliqué que la société d'urbanisation et de développement a changé d'approche sous le gouvernement actuel, de sorte qu'un prix maximum de 4.200 euros par mètre carré a été fixé pour les projets réalisés par des promoteurs privés sur des propriétés appartenant au Fonds. Pour les appartements créés par le Fonds en collaboration avec la Société des habitations à bon marché (SNHBM), il a été fixé à 3.250 euros par mètre carré.

22.100 habitants à long terme

Les appartements seront attribués grâce à des bails emphytéotiques à 99 ans, le Fonds aura un droit de premier refus et les candidats devront répondre à certains critères. Cela concerne par exemple les 820 unités résidentielles en cours de construction à Kiem.

L'accent est donc clairement mis sur les ventes. Selon Patrick Gillen, le Fonds a l'intention d'offrir à la location environ 10% des biens immobiliers que la société s'octroie elle-même. De plus, il y a les unités que la SNHBM loue. 

Selon le président du Fonds, un total d'environ 4.000 unités résidentielles sont actuellement en construction ou en cours de planification. A moyen terme, le nombre d'habitants devrait atteindre 14.800, voire 22.100 à long terme avec les districts de "Kuebebierg" et de "Laangfur", y compris la nouvelle zone appelée Kennedy-Süd entre le quartier Weimershof existant et l'avenue Kennedy. Cependant, en raison de plusieurs objections, ce projet est au point mort - il est prévu d'en reparler à l'automne.

Les institutions de l'UE se développent

Bien que le nombre de bureaux soit réduit à l'avenir, des emplois continueront d'être créés. Le nombre d'employés devrait passer de 40.600 à 61.600 à moyen terme et à 64.000 à long terme. Le nouveau bâtiment du Parlement européen est sur le point d'être achevé et les fonctionnaires doivent emménager l'année prochaine. L'ancien bâtiment Robert Schuman, contaminé par l'amiante, ne sera plus nécessaire; l'avenir de ce bâtiment est d'ailleurs plutôt flou. 

Selon François Bausch, il y a un élément à préserver dans ce bâtiment: la salle des séances plénières. Un concours d'architecture a eu lieu afin de clarifier dans quelle mesure cette salle peut être préservée et intégrée dans un nouveau projet. Selon le ministre, la Maison de l'Europe pourrait s'y installer ou un petit musée pourrait être construit.

La circulation des autobus sur l'avenue Kennedy a été considérablement réduite. De plus, une nouvelle piste cyclable a été créée.
La circulation des autobus sur l'avenue Kennedy a été considérablement réduite. De plus, une nouvelle piste cyclable a été créée.
Photo: Guy Jallay

Outre le Parlement, d'autres institutions de l'UE s'élargiront également. La troisième tour d'or de la Cour de justice de l'UE a déjà pris forme et sera achevée au milieu de l'année prochaine. La Commission européenne reçoit également un nouveau bâtiment gigantesque - le bâtiment Jean Monet, également contaminé par l'amiante, est en cours de démolition. Un bâtiment sera également ajouté à la Banque européenne d'investissement. 

Non loin des institutions, le plateau a aussi un nouvel arrivant: ArcelorMittal construit en effet son nouveau siège social à côté de l'Héichhaus.

Grand intérêt de la part des petits exploitants de magasins

La culture n'est pas en reste au Kirchberg. La Bibliothèque nationale s'implantera également au sein du quartier et augmentera ainsi l'offre culturelle, aux côtés du Mudam, du Musée 3 Eechelen et de la Philharmonie. Les travaux sont déjà bien avancés et Patrick Gillen s'attend à ce que le bâtiment soit achevé d'ici la fin de l'année ou le début de 2019. 

Le réaménagement de la Place de l'Europe entre la tour, la Philharmonie et le Bâtiment Schuman va également jouer un rôle à l'avenir. Une scène est en cours d'installation pour des concerts en plein air et la Philharmonie prévoit également d'agrandir son restaurant. Du 20 au 22 septembre, un festival de Food Trucks sera organisé sur la place pour aiguiser l'appétit des visiteurs. 

Un hôtel dans le quartier Gründewald

Le bureau d'urbanisme danois Gehl, qui a développé ce projet et soumis diverses suggestions pour améliorer le design de l'avenue Kennedy, a également été chargé, selon François Bausch, de réviser l'ensemble du quartier, «dans le but principal de créer un meilleur urbanisme avec des quartiers et des places animées, des activités en plein air et un environnement favorable aux piétons». 

Selon Patrick Gillen, de plus en plus de magasins s'installent sur le plateau. «Au début, il était difficile de trouver des magasins pour les rez-de-chaussée des immeubles de bureaux. Aujourd'hui, au Pôle d'échange Serra, où 10.000 m² de bureaux sont en construction, nous avons déjà plus de demandes pour le petit espace commercial que pour les bureaux». D'ailleurs, un hôtel doit également être construit dans le quartier Gründewald - jusqu'à présent, il n'y en a pas eu dans cette zone du quartier.

Le projet Infinity est financé par un investisseur privé. Elle réalise des bureaux, un centre commercial et des appartements.
Le projet Infinity est financé par un investisseur privé. Elle réalise des bureaux, un centre commercial et des appartements.
Photo: Guy Jallay

L'avenir de Luxexpo est incertain

Le projet Infinity sur l'avenue Kennedy, directement en face de la Place de l'Europe, devrait également élargir considérablement l'offre commerciale. Celle-ci sera mise en œuvre par un investisseur privé et comprendra non seulement des appartements et des bureaux, mais aussi un centre commercial qui devrait accueillir ses premiers clients fin 2019.


Tour Infinity au Kirchberg: Fort-Brescia pose la première pierre de son bijou
Le quartier du Kirchberg va accueillir un nouvel immeuble conceptualisé par un architecte de renom, Bernardo Fort-Brescia. "Infinity", la tour connectée de 25 étages et de 150 appartements va s'ériger au milieu d'autres bâtiments de prestige et sa première pierre sera posée ce jeudi soir.

A long terme, il pourrait y avoir encore beaucoup de place pour d'autres nouveautés dans le quartier: selon François Bausch, le gouvernement procède actuellement à une analyse de marché du site Luxexpo, qui fait près de dix hectares.

L'objectif est de savoir si le concept tel qu'il existe aujourd'hui est viable pour l'avenir. «À mon avis, il est complètement fou d'avoir de telles salles dans un endroit aussi central et urbain où un événement a lieu seulement quelques fois par année», a souligné François Bausch. Au contraire, il faut valoriser des structures mixtes, avec appartements, des magasins et bien plus encore.

Par Diane Lecorsais, traduction Sophie Wiessler 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les projets immobiliers se multiplient: La route d'Esch prépare sa renaissance
Une vingtaine de maisons bordant la route d’Esch, à proximité de la voie ferrée et du magasin Delhaize, sont aujourd’hui abandonnées : une situation étrange dans une ville où la demande de logements explose, mais temporaire car le long de cette route, les projets immobiliers foisonnent et certains ont déjà démarré.
Nouvel immeuble prévu à la place des numéros 262 à 270 route d'Esch