Changer d'édition

Kersch desserre timidement la vis sur le sport
Luxembourg 3 min. 07.01.2021

Kersch desserre timidement la vis sur le sport

Le ministre des Sports Dan Kersch a indiqué que les nouvelles mesures seront actives jusqu'au 31 janvier.

Kersch desserre timidement la vis sur le sport

Le ministre des Sports Dan Kersch a indiqué que les nouvelles mesures seront actives jusqu'au 31 janvier.
Photo: Lex Kleren/archive
Luxembourg 3 min. 07.01.2021

Kersch desserre timidement la vis sur le sport

Juliette MARIAGE
Juliette MARIAGE
Annoncées mardi par le Premier ministre, évoquées mercredi en commission parlementaire, les nouvelles mesures sanitaires pour les différentes pratiques ont été détaillées jeudi.

Les sportifs peuvent souffler. A partir de lundi prochain, ils vont pouvoir pratiquer à nouveau leur activité favorite. Mais avec des conditions bien strictes. Pas plus de dix par groupe d'entraînement, pas moins de 15 m² par personne et par terrain. Et surtout, 2 mètres de distance en toutes circonstances entre chaque joueur. Exit donc, les sports de contact, les sports collectifs, ou les salles de sport trop exiguës. 

«Le sport est extrêmement important pour la santé physique et mentale», a martelé Dan Kersch (LSAP). Le ministre des Sports a éclairci la stratégie d'allègement des restrictions liées à la pandémie. Il ne s'agit pas de reprendre une activité sportive classique mais de se vider la tête, dans la logique du «paquet de mesures» élaboré par Paulette Lenert, ministre de la Santé. 


Les sports individuels ou pratiqués à deux pourront reprendre sans restrictions ou port de masque.
Crampons, baskets et maillots de bain de retour
Au lendemain de l'annonce par le Premier ministre Xavier Bettel d'un relâchement des restrictions liées à la pandémie, le ministre des Sports Dan Kersch a précisé en commission parlementaire les mesures strictes établies pour la reprise du sport.

Cette stratégie justifie ces nouvelles restrictions en demi-mesure, permettant par exemple aux joueurs de tennis de reprendre leur raquette, mais pas en double. Certains tirent tout de même leur épingle du jeu. Les terrains de golf de plus 20.000 m² pourront pas exemple accueillir quatre groupes simultanément. En revanche, les salles de sport devront délimiter physiquement les espaces entre les groupes. Un rideau fixe ou une cloison feront l'affaire. Et si les règles ne sont pas suivies à la lettre, «des sanctions sont prévues», a rappelé Dan Kersch sans en préciser la nature. 

Il était interdit de s'entraîner à plus de deux en même temps depuis le 26 décembre. Ce changement est un bol d'air relatif pour les clubs. Les restrictions restent plus sévères que dans les magasins, par exemple en termes de distanciation. «La pratique du sport présente plus de risques de contagion : le port du masque n'y est pas obligatoire, et les personnes respirent plus fort, libérant plus d'aérosols», a argué le ministre. 

Les piscines ont eu le droit à une jauge un peu moins restrictive. Six nageurs seront autorisés par couloir de 50 mètres et trois par couloir de 25 mètres. Le risque de contamination est moins élevé dans les bassins, notamment grâce à la présence du chlore. «Selon des études, le virus est moins à l'aise dans l'eau», a estimé le ministre. Il a néanmoins rappelé que le danger était grand dans les vestiaires. Le port du masque y est obligatoire pour toutes les disciplines, et un minimum de deux mètres de distance est requis dans les douches. 

En milieu scolaire, les règles sont tout aussi strictes. Le sport reprendra en même temps que les cours en présentiel, le 11 janvier. Les professeurs ont été invités à faire preuve «d'imagination» pour adapter la pratique aux restrictions. Même chose pour les responsables de club. Charge aux entraîneurs de football et de rugby de trouver des exercices satisfaisants pour leurs licenciés. «Ce qui compte, c'est que les enfants puissent sortir de chez eux et se libérer de la pression», a tranché le ministre.  

Les nouvelles mesures seront effectives dès le 11 janvier. Seul ou à deux, l'activité pourra être pratiquée sans restrictions. En groupe, la jauge maximale de participants est fixée à dix, avec des distances strictes à respecter.  Ces dispositions s'appliqueront jusqu'au 31 janvier.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les tests pour les sportifs font débat
Prévue fin janvier, la reprise des compétitions sportives devrait s'accompagner d'un test rapide avant chaque match. Mais le choix de mobiliser 50.000 tests ne fait pas l'unanimité auprès des fédérations.
Crampons, baskets et maillots de bain de retour
Au lendemain de l'annonce par le Premier ministre Xavier Bettel d'un relâchement des restrictions liées à la pandémie, le ministre des Sports Dan Kersch a précisé en commission parlementaire les mesures strictes établies pour la reprise du sport.
Les sports individuels ou pratiqués à deux pourront reprendre sans restrictions ou port de masque.