Changer d'édition

Un fonctionnaire de Strassen poursuivi pour corruption
Luxembourg 21.07.2021
Justice

Un fonctionnaire de Strassen poursuivi pour corruption

Le suspect doit répondre de ses actes devant le conseil communal ce jeudi.
Justice

Un fonctionnaire de Strassen poursuivi pour corruption

Le suspect doit répondre de ses actes devant le conseil communal ce jeudi.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 21.07.2021
Justice

Un fonctionnaire de Strassen poursuivi pour corruption

Un responsable des services techniques de la commune est soupçonné d'avoir influencé l'attribution de contrats immobiliers, en échange d'avantages personnels. Le parquet de Luxembourg requiert également l'ouverture d'une enquête pour trafic d'influence et blanchiment.

(m.d. avec Charlotte Kuhn) - Après les manquements observés à Hesperange sur le rapport PwC, voilà qu'une nouvelle affaire de corruption survient au Grand-Duché, cette fois du côté de Strassen. La police criminelle et le parquet de Luxembourg ont ouvert plusieurs enquêtes contre un haut fonctionnaire, responsable des services techniques de la commune. La maison communale et «deux sociétés commerciales» ont été perquisitionnées le 13 juillet dernier, révèle le parquet dans un communiqué publié ce mercredi.


Le recours aux passe-droits pour être mieux soigné
L'ONG Transparency International indique ce mardi qu'un résident sur quatre a utilisé ses connexions personnelles pour obtenir une faveur des services de l'Etat en 2020. Parmi eux, plus d'un quart l'ont fait pour obtenir de meilleurs soins.

L'homme est soupçonné d'avoir perçu illégalement des sommes d'argent et des objets de valeur, pour influencer les décisions lors de l'attribution de contrats immobiliers. Le parquet de Luxembourg a également requis auprès du juge d'instruction l'ouverture d'une enquête pour «trafic d'influence», «blanchiment» et «abus de bien sociaux», indique  l'instance judiciaire. Bien que présumé innocent, le suspect a été relevé de ses fonctions et doit répondre de ses actes devant le conseil communal jeudi. 

Ce n'est pas la première fois que des fonctionnaires font l'objet d'une enquête pour corruption. Ainsi, deux employés de la CNS sont toujours soupçonnés d'avoir détourné plus de deux millions d'euros, bien que le parquet ait indiqué en 2020 que l'enquête «touchait à sa fin». Celle visant un «collaborateur» du Service national de la jeunesse pour détournement de fonds est toujours en cours.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Malgré les législations mises en place, la lutte contre la corruption et le financement du terrorisme reste encore et toujours d'actualité, indique le dernier rapport de la Cour des comptes européenne. Un phénomène qui représentait 1,3% du PIB des 27, soit 210 milliards chaque année.
L'ONG Transparency International indique ce mardi qu'un résident sur quatre a utilisé ses connexions personnelles pour obtenir une faveur des services de l'Etat en 2020. Parmi eux, plus d'un quart l'ont fait pour obtenir de meilleurs soins.
Une plainte à l'encontre d'un «collaborateur» du Service national de la jeunesse a été officiellement déposée suite à la découverte d'une «irrégularité», indique mercredi l'organe en charge des activités organisées hors du système scolaire.
Le bourgmestre Marc Lies (CSV) ne s'oppose plus catégoriquement à la publication du document. A condition toutefois que l'audit portant sur la découverte de détournement de fonds dans l'administration de Hesperange soit anonymisé.
29.01.14 Interview mit Bürgermeister Marc Lies, Gemeinde Hesperange, Foto: Marc Wilwert
Un an après les soupçons de détournement de fonds à la mutuelle de santé, l'instruction concernant deux employées qui auraient détourné plus de deux millions d'euros en dix ans devrait toucher à sa fin, selon le Parquet.
Assurances Sociales-CNS, Krankenkasse, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort