Changer d'édition

Jusqu'à un an ferme pour dégradation de radar
Luxembourg 2 min. 12.03.2019 Cet article est archivé

Jusqu'à un an ferme pour dégradation de radar

Avant même le début de la phase de test proprement dite, un premier radar automatique avait été délibérément endommagé en février 2016 sur la N24 entre Oberpallen et Beckerich.

Jusqu'à un an ferme pour dégradation de radar

Avant même le début de la phase de test proprement dite, un premier radar automatique avait été délibérément endommagé en février 2016 sur la N24 entre Oberpallen et Beckerich.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 12.03.2019 Cet article est archivé

Jusqu'à un an ferme pour dégradation de radar

La ou les personnes qui se sont attaquées au radar de Raemerich encourent une peine de prison et une amende pouvant aller jusqu'à 5.000 euros.

Une nouvelle fois, un radar automatique a été vandalisé et ce week-end, c'est celui de Raemerich qui a été peint en rose sur sa partie inférieure. L'appareil flashe les automobilistes dépassant les 90 km/h à la toute fin de l'A4 dans le sens Luxembourg-Esch-sur-Alzette.

Le ou les auteurs s'exposent à de lourdes conséquences. La loi prévoit que «détruire, abattre, mutiler ou dégrader des objets destinés à l'utilité publique, est passible d'un emprisonnement de huit jours à un an et d'une amende de 251 euros à 5.000 euros».

Ce n'est pas la première fois qu'un radar fixe est la cible de vandalisme. Avant même le début de la phase de test proprement dite, un premier radar automatique avait été délibérément endommagé en février 2016 sur la N24 entre Oberpallen et Beckerich.

En août de la même année, le radar situé sur la N7 à Lipperscheid avait été endommagé par des pétards.

Les radars fixes ont été installés au Luxembourg à partir de mars 2016 et le 16 mars prochain cela fera 3 ans que les routes du Grand-Duché sont équipées de 25 appareils.

Voici une carte des emplacements des radars. Ils n'ont pas été mis en service au même moment, mais entre mars 2016 et 2017.


Voici le nombre de véhicules flashés par radar lors de l'année 2017, ce sont les derniers chiffres disponibles.

En plus des radars fixes, la police utilise des radars automatiques embarqués dans des véhicules banalisés. On compte six véhicules équipés d'un radar mobile actuellement en circulation. Le système radar est embarqué à l'arrière d'un véhicule utilitaire ou posé en bord de route sur un trépied.

La police utilise également des radars semi-fixes, appelés radars remorques ou radars autonomes. Le système radar est embarqué dans une remorque blindée qui peut être installée n'importe où sur le réseau routier mais qui est principalement utilisée dans les zones de chantier.

Projet-pilote sur la N11

Fin 2019, un nouveau type de radar va faire son apparition sur les routes. Les travaux préparatoires ont déjà démarré et la phase d'essai débutera à l'automne 2019.

Les radars-tronçon seront utilisés pour le projet-pilote sur la N 11, qui couvrira un tronçon de 4 km avant Waldhof.

Contrairement aux radars classiques, les nouveaux systèmes ne mesurent pas seulement la vitesse en un point précis. Ils mesurent plutôt la vitesse moyenne sur une certaine distance et la comparent ensuite avec la vitesse maximale autorisée sur le tronçon de route.

Ils devraient dissuader les conducteurs d'accélérer de nouveau immédiatement après avoir passé le radar.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En service depuis le 16 mars 2016, les premiers radars au Luxembourg ne chôment pas. Quel impact ont-ils eu sur nos routes? Quelle suite pour les prochaines années? Réponses.
A partir du 1er décembre
A partir du 1er décembre, quatre nouveaux radars vont être installés sur les routes du Luxembourg. Ils se trouveront sur la liaison vers Micheville, le CR108 et le rond-point Raemerich.
Der Radar-Anhänger trägt den Namen „Enforcement Trailer“.
Voilà tout juste un an que les radars fixes sont entrés en fonction. La palme du nombre de flashes revient au radar de Schieren. Voici quelques chiffres surprenants pour ce bilan de la première année.
Le radar de Schieren qui a le plus flashé en un an.
845 véhicules/jour flashés au Luxembourg
Les radars déployés le long des routes luxembourgeoises en 2016 ont flashé 845 fois par jour en moyenne! Plus de 36% des conducteurs en excès de vitesse étant immatriculés à l'étranger.
Le montant global des amendes généré en 2016 par les 20 radars fixes et 6 radars mobiles s'élève précisément à 12.503.174 euros.
Alors que les dix premiers radars installés au bord des routes luxembourgeoises devraient être testés en grandeur nature à partir de ce mois-ci, un radar vient déjà d'être vandalisé sur la N24 entre Oberpallen et Beckerich.
La vitre de protection du radar a été détériorée de façon intentionnelle.