Changer d'édition

Jusqu'à la dernière goutte anti-covid
Luxembourg 3 min. 12.04.2021 Cet article est archivé

Jusqu'à la dernière goutte anti-covid

Dans chaque centre, les infirmières tirent le nombre de doses prescrites de chaque flacon de vaccin.

Jusqu'à la dernière goutte anti-covid

Dans chaque centre, les infirmières tirent le nombre de doses prescrites de chaque flacon de vaccin.
Photo : AFP
Luxembourg 3 min. 12.04.2021 Cet article est archivé

Jusqu'à la dernière goutte anti-covid

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Même si, pour ce second trimestre, plus de flacons de vaccins devraient arriver au Grand-Duché, pas question de gâcher la moindre dose.

Il a fallu trouver les sites des centres de vaccination, organiser les équipes, relier les sites avec l'informatique gérant les rendez-vous. Si le déploiement de la campagne vaccinale anti-covid a tout de la stratégie militaire, désormais un des objectifs des équipes est de tirer le meilleur parti de chaque flacon de sérum débouché. Et à ce titre, le ministère de la Santé se veut rassurant, affirmant ce lundi : «Les pertes de doses sont à considérer comme très marginales».


08.04.2021, Berlin: Der Berliner Hausarzt Karl Schorn impft seine Patientin Nicole Brusselaers mit dem Biontech-Impfstoff gegen das Coronavirus. Foto: Paul Zinken/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'Etat mobilise toutes les blouses blanches
Des étudiants pouvant devenir laborantins, des masseurs-kinésithérapeutes autorisés à aider en centre de vaccination : la lutte contre l'épidémie de covid pousse le gouvernement à valider ces nouveaux rôles.

Ce message est transmis en guise de réponse parlementaire à une interrogation du député Marc Baum (déi Lénk). Celui-ci questionnant l'administration de Paulette Lenert sur la gestion des milliers de flacons destinés à assurer l'immunité de la population face au coronavirus. «Le personnel en charge de la vaccination gère les doses de manière très professionnelle.» Autrement dit, chaque munition pour mettre à mal l'épidémie est employée.

Et ce n'est pas une mince affaire alors que désormais la campagne s'appuie sur quatre sérums différents. Chacun a ainsi un mode de stockage et d'injection distinct. Ainsi, rappelle le ministère de la Santé «la durée de conservation dépend en grande partie de la température à laquelle les vaccins sont stockés, allant de 3 à 6 mois en moyenne». Dans la guerre éclair menée contre le covid, inutile de dire que les doses ne resteront pas aussi longtemps en cellule froide...

Une fois décongelés, les vaccins présentent là encore des différences de conservation. Entre 2 et 8°C (température d'un réfrigérateur ordinaire), les formules Pfizer ou Moderna restent au même niveau d'efficacité 30 jours, contre trois mois pour la version Johnson et Johnson. Par contre pour toutes les formules, un même impératif s'impose : «Dès que les vaccins sont reconstitués en vue de l'administration et que le flacon est entamé, les doses doivent être administrées dans la journée». 

Des vaccins décongelés ne peuvent plus être recongelés, précisent également les instructions des laboratoires auxquelles les équipes mobiles ou en centre de vaccination doivent se plier. Tout comme un vaccin à température ambiante ne peut plus être réfrigéré. 


(FILES) In this file photo taken on March 25, 2021 bottles of the single-dose Johnson & Johnson Janssen Covid-19 vaccine await transfer into syringes for administration at a vaccine rollout targetting immigrants and the undocumented organized by the St. John's Well Child and Family Center and the Los Angeles County Federation of Labour and Immigrant rights groups in Los Angeles, California. - Brazil approved the emergency use of the Janssen vaccine against COVID-19, of single dose, on March 31, 2021. It is the fourth vaccine authorized by the country which is going through the most lethal phase of the pandemic. (Photo by Frederic J. BROWN / AFP)
Faut-il (aussi) se méfier du vaccin Johnson & Johnson?
L'Agence européenne des médicaments a lancé une étude sur des liens possibles entre cet autre vaccin anti-covid et des caillots sanguins. Sur des millions d'injections, quatre cas ont été rapportés, dont un mortel.

De même, après reconstitution/dilution, «les doses non utilisées ne peuvent pas être conservées plus d'une journée car la qualité, la stabilité et l'intégrité des doses ne sont pas garanties». Aussi, pour ne pas gâcher la moindre goutte du précieux liquide, les autorités ont mis en place un protocole permettant aux cinq centres désormais en service de distribuer les ultimes doses en fin de journée. «Le respect rigoureux de la chaîne du froid est essentiel pour garantir la qualité, la stabilité et l'intégrité des doses de vaccins qui seront injectées.»

A ce jour, 126.902 doses de vaccins anti-covid ont été administrées (et 33.152 soignants, seniors ou personnes vulnérables ont déjà reçu les deux doses jusqu'alors préconisées). Mais à compter de cette semaine, la donne devrait changer avec l'arrivée des 2.400 premières doses Johnson & Johnson, dont l'Agence européenne des médicaments a validé le fait qu'une seule piqûre de cette composition suffit à immuniser son bénéficiaire. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Repérée dans 68% des échantillons analysés par le LNS voilà une semaine, la souche anglaise du covid-19 a encore progressé au Luxembourg. Au point d'atteindre les 74% désormais.
ARCHIV - 01.01.2020, USA, Washington: Die vom National Institute of Allergy and Infectious Diseases zur Verfügung gestellte Elektronenmikroskopaufnahme zeigt das Coronavirus SARS-CoV-2, das von einem Patienten in den USA isoliert wurde und aus der Oberfläche von im Labor kultivierten Zellen austritt. (zu dpa «WHO-Experten bekräftigen These des Corona-Ursprungs beim Tier») Foto: Niaid-Rml/ZUMA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
7,9 millions de tests rapides ont été commandés par le ministère de la Santé. De quoi faciliter et accélérer la détection des infections covid dans les écoles aussi bien que dans les hôpitaux, maisons de retraite ou salles de sport.
04.03.2021, Baden-Württemberg, Hemmingen: Eine Arzthelferin tropft die Abstrichlösung in einer Grundschule auf einen Corona-Schnelltest. An der Schule werden die Lehrerinnen und Lehrer zweimal pro Woche getestet. Nach dem Beschluss von Bund und Ländern sollen bis Anfang April Corona-Testmöglichkeiten deutlich ausgeweitet werden. Foto: Sebastian Gollnow/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Ces vacances de Pâques sont marquées par un rush des particuliers pour bénéficier d'un dépistage covid. La possibilité retrouvée, même restreinte, de voyager à l'étranger, explique cet empressement.
This handout picture taken on December 9, 2020 shows specialists working on the development of a coronavirus vaccine for animals at a laboratory of the Federal centre for animal health. (Photo by Handout / vetandlife.ru news portal / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / vetandlife.ru news portal / handout " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Même s'il n'a pas encore reçu d'autorisation de mise sur le marché, le ministère de la Santé a déjà précommandé le sérum anti-covid développé par le laboratoire allemand. Une préemption faite via l'Union européenne.
An employee is at work on the vaccine packing line of the factory of British  pharmaceutical company GlaxoSmithKline (GSK) in Wavre on February 8, 2021 where the Covid-19 CureVac vaccine will be produced. - British pharmaceutical group GlaxoSmithKline (GSK) and German biotech firm CureVac announced plans to jointly develop a coronavirus vaccine with the potential to counter multi-variants of Covid-19. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)