Changer d'édition

Jusqu'à 300 euros en plus par an pour l'électricité
Luxembourg 2 min. 12.08.2022
Energie

Jusqu'à 300 euros en plus par an pour l'électricité

La hausse prévue du coût de l'électricité est liée à l'augmentation du prix du gaz suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.
Energie

Jusqu'à 300 euros en plus par an pour l'électricité

La hausse prévue du coût de l'électricité est liée à l'augmentation du prix du gaz suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie.
Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 12.08.2022
Energie

Jusqu'à 300 euros en plus par an pour l'électricité

Yannick LAMBERT
Yannick LAMBERT
La hausse des prix de l'énergie va se poursuivre et se répercutera sur les prix de l'électricité, grevant encore un peu plus le budget des ménages.

Les prix de l'électricité au Luxembourg pourraient augmenter de 35 % à partir de l'année prochaine, a averti un représentant du secteur, les coûts énergétiques devant continuer à augmenter à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.


ARCHIV - 01.03.2022, ---: Messinstrumente zeigen den Leitungsdruck der Rohrleitungen eines Gaspeichers an. Mehrere Bundesländer wollen über die Notfallpläne mitbestimmen, nach denen hierzulande das Gas bei akuter Knappheit verteilt und rationiert würde. Foto: Axel Heimken/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La facture de gaz s'annonce bien salée
Les ménages luxembourgeois doivent s'attendre à une augmentation drastique de leur facture de gaz.

La flambée des prix prévue en 2023 coûterait aux ménages environ 300 euros de plus par an en moyenne, a déclaré Claude Simon, du fournisseur national d'énergie Enovos, au micro de RTL ce jeudi. Cette prévision intervient quelques jours après que plusieurs fournisseurs de gaz ont annoncé que les prix du gaz pourraient augmenter de plus de 80% à partir de l'automne.

«Toute augmentation des prix du gaz a un impact direct sur les coûts de l'électricité», a expliqué Claude Simon, étant donné que l'électricité est également produite en partie avec du gaz. 

Les combustibles fossiles encore inévitables

Pour aggraver le problème, a-t-il ajouté, les sources d'énergie renouvelables telles que l'énergie solaire, éolienne ou hydroélectrique ne peuvent pas encore compenser l'utilisation des combustibles fossiles à court terme, même s'il pense que cette situation devrait changer d'ici quelques années. Selon lui, la sécheresse qui sévit actuellement au Luxembourg empêche également d'utiliser l'eau pour produire de l'électricité. 

Les prix du gaz en Europe ont augmenté de façon spectaculaire depuis que la Russie, l'un des principaux fournisseurs de gaz, a envahi son voisin en février, les hausses affectant particulièrement les pays fortement dépendants des importations de Moscou, comme l'Allemagne.

Le gaz russe pas totalement interdit

L'Union européenne a pris des mesures pour réduire les importations d'énergie en provenance de Russie, mais n'est pas allée jusqu'à interdire totalement le gaz russe, en raison des divisions entre les membres de l'Union, qui s'inquiètent de l'impact sur leurs propres économies.

Selon le Financial Times de juillet, les prix du gaz pour les livraisons à l'Europe dans le cadre de contrats à long terme convenus pour les deux prochaines années ont presque atteint leur niveau le plus élevé jamais enregistré, à 134 € et 82 € par mégawattheure. Ces hausses sont intervenues alors que les prix sur le continent étaient restés stables pendant plus de dix années consécutives, s'échangeant à moins de 40 euros par mégawattheure.

Cet article a été publié pour la première fois sur luxtimes.lu

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet