Changer d'édition

«Joanne Goebbels était la meilleure candidate»
Luxembourg 3 min. 05.05.2020

«Joanne Goebbels était la meilleure candidate»

Sam Tanson, la ministre de la Culture défend contre vents et marées le choix de Joanne Goebbels

«Joanne Goebbels était la meilleure candidate»

Sam Tanson, la ministre de la Culture défend contre vents et marées le choix de Joanne Goebbels
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 05.05.2020

«Joanne Goebbels était la meilleure candidate»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Alors que la nomination de Joanne Goebbels comme nouvelle directrice de la Bibliothèque nationale (BnL) fait l'objet d'un recours en justice, Sam Tanson (Déi Gréng), la ministre de la Culture défend ce choix validé en Conseil de gouvernement le 24 avril dernier.

Rarement une nomination aura suscité pareil vent de contestation au Luxembourg. Alors qu'elle n'est censée entrer en fonction que le 3 juillet comme nouvelle directrice de la BnL, Joanne Goebbels a d'emblée essuyé les critiques de l'Association des bibliothécaires, archivistes et documentalistes du Luxembourg (Albad). Mieux - ou pire, c'est selon -, ce choix fait depuis la semaine dernière l'objet d'un recours en justice acté par Thierry Hirsch, le finaliste malheureux dans la course au remplacement de Monique Kieffer.

Pour Sam Tanson (Déi Gréng), c'en est trop. La ministre de la Culture monte à la barre et défend le choix validé en Conseil de gouvernement, fin avril. «Il n'existe pas qu'un seul cursus pour devenir directeur d'une bibliothèque nationale», affirme la ministre en réponse directe à la critique formulée par l'Albad qui reproche à Joanne Goebbels de ne pas posséder de diplôme en bibliothéconomie.


Joanne Goebbels
A peine nommée, Joanne Goebbels dans la tourmente
Validée vendredi en Conseil de gouvernement, la nomination de la nouvelle directrice de la Bibliothèque nationale du Luxembourg (BnL) va être examinée par les juges. Un recours va être déposé par Thierry Hirsch, le finaliste malheureux.

Sam Tanson déclare s'être inspirée de l'exemple «de bibliothèques nationales à l'étranger» où «les candidats ont des profils très différents». Et la ministre écolo de détailler leurs cursus aussi bien en informatique que dans des études classiques comme la philosophie, le droit ou la littérature. 

 En sa qualité de directrice adjointe de l'Athénée de Luxembourg, l'enseignante de 38 ans «répond parfaitement à la mission d'éducation et de recherche de la BnL», qui selon Sam Tanson, «est aussi un lieu de coexistence et de contact social et a un rôle à jouer en tant qu'acteur social et éducatif». Et, ajoute la ministre de la Culture, comme la bibliothèque «est une grande institution avec une centaine de personnes», il est important d'avoir «une personne qui occupe déjà une fonction dirigeante» avec la capacité «de mener toute une équipe et de développer une vision commune.»

Sam Tanson en conclut que c'est justement «au vu des différents défis qui se posent à la BnL, que le choix s'est porté sur Joanne Goebbels», qualifiée au passage de «meilleure candidate». Pour la ministre de la Culture, la candidate choisie «répond à toutes les exigences pour remplir les différentes missions de la Bibliothèque nationale», institution culturelle de l'État et acteur important de la vie culturelle au Luxembourg.

De son côté, Joanne Goebbels, «très occupée en ce moment par la rentrée des classes», ne «souhaite pas, à ce stade, commenter les discussions autour de (ma) nomination». Elle préfère «d'abord rencontrer les collaborateurs de la BnL et faire (mon) entrée en fonction le 3 juillet» avant d'accorder la moindre interview.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A peine nommée, Joanne Goebbels dans la tourmente
Validée vendredi en Conseil de gouvernement, la nomination de la nouvelle directrice de la Bibliothèque nationale du Luxembourg (BnL) va être examinée par les juges. Un recours va être déposé par Thierry Hirsch, le finaliste malheureux.
Joanne Goebbels
Joanne Goebbels incarnera le nouveau visage de la BnL
Le gouvernement a officialisé vendredi le nom de la nouvelle directrice de la Bibliothèque nationale. L'actuelle directrice adjointe de l’Athénée de Luxembourg prendra ses fonctions cet été et succède à Monique Kieffer.
La BnL formalise son ambition numérique
Grâce au lancement de son nouveau site webarchive.lu ce mardi, la Bibliothèque nationale du Luxembourg centralise en un unique point d'accès toutes les recherches de sites web archivés ayant le nom de domaine «.lu».
Désormais, tous les sites ayant le nom de domaine «.lu» seront collectés et préservés dans webarchive
Déjà plus de 75.000 visiteurs à la BnL
Ouverte au public depuis trois mois, la nouvelle Bibliothèque nationale du Luxembourg au Kirchberg connaît un franc succès. Monique Kieffer, la directrice dresse un état des lieux, avant de céder le témoin courant 2020.
Dans ses locaux flambant neufs du Kirchberg, la Bibliothèque nationale a déjà accueilli 75.411 visiteurs depuis le 1er octobre
La BnL cherche toujours sa nouvelle tête
Le prochain tour des entretiens d'embauche aura lieu début janvier, confirme le ministère de la Culture, jeudi. Si le nom de la ou du successeur de Monique Kieffer devrait également être révélé en janvier, la date de son entrée en fonction reste vague.
Online,de, online.fr, Lokales, Kultur, BnL, Nationalbibliothek, bibliothèque nationale,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort