Changer d'édition

Jeannot Waringo mènera une nouvelle fois l'enquête
Luxembourg 2 min. 20.04.2021

Jeannot Waringo mènera une nouvelle fois l'enquête

Plus d'un an après avoir rendu son rapport sur la Cour, Jeannot Waringo reprend du service en prenant la tête du groupe de travail chargé d'analyser les clusters dans les maisons de retraite du pays.

Jeannot Waringo mènera une nouvelle fois l'enquête

Plus d'un an après avoir rendu son rapport sur la Cour, Jeannot Waringo reprend du service en prenant la tête du groupe de travail chargé d'analyser les clusters dans les maisons de retraite du pays.
Photo: Guy Wolff/archive
Luxembourg 2 min. 20.04.2021

Jeannot Waringo mènera une nouvelle fois l'enquête

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Après avoir dressé un diagnostic au sein de la Cour grand-ducale, le haut fonctionnaire coordonnera le groupe de travail voué à déterminer les causes des chaînes de contaminations survenues dans les maisons de retraite, confirme mardi le ministère de la Santé.

Jeannot Waringo va officiellement reprendre du service. Bien qu'officiellement à la retraite, l'ancien directeur de l’Inspection générale des finances se voit confier une nouvelle mission spéciale par le gouvernement: coordonner le futur groupe de travail chargé de tirer au clair les origines des 53 clusters enregistrés dans les maisons de retraite du pays depuis le début de la pandémie. 

Ce dernier endossera donc le rôle de «coordinateur neutre» voulu par la commission de la Santé «après demande de Paulette Lenert (LSAP) au nom du gouvernement», indique mardi la villa Louvigny auprès de nos confrères de RTL. Une mission d'une durée maximale de deux mois confiée à une équipe pluridisciplinaire composée notamment d'experts du Laboratoire national de la santé, du Luxembourg Institute of Health et de la direction de la Santé, mais aussi de spécialistes internationaux en épidémiologie dans les structures pour personnes âgées ou en gérontologie. 


Un variant «un peu particulier» découvert à Niederkorn
Alors que la réouverture des terrasses deviendra réalité mercredi et qu'une enquête indépendante est en cours pour déterminer les causes de la mort de nombreux résidents de la maison de retraite «Um Lauterbann», l'épidémiologiste Joël Mossong fait un point sur la situation sanitaire.

Dans une interview accordée mardi à la Radio 100,7, Claudia Monti indique également vouloir faire partie de ce groupe de travail. L'Ombudsman estimant que l'enquête sur les chaînes de contaminations «avait beaucoup à voir avec la santé, mais aussi avec les personnes». Quelle que soit la composition finale de ce groupe, charge à ces membres de déterminer les éventuels manquements dans la mise en place du «bouclier sanitaire», d'analyser les erreurs commises dans les procédures appliquées dans les différentes structures d'accueil du pays et d'émettre des recommandations sur de possibles changements à mettre à oeuvre. 


14.04.2021, Baden-Württemberg, Steinen: Bewohner des Seniorenzentrums Mühlehof kommen zum Mittagessen in das Café "Kaffeemühle". Das Seniorenzentrum Mühlehof hatte Verfassungsbeschwerde gegen Regelungen der Landesbehörde eingereicht, damit sich die gegen Covid-19 geimpften Bewohner der Einrichtung für Betreutes Wohnen wieder im hauseigenen Café "Kaffeemühle" treffen dürfen. Foto: Philipp von Ditfurth/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Enquête lancée autour des clusters en maison de retraite
Dans deux mois au mieux, un rapport sera présenté sur la multiplication des clusters covid dans les structures d'hébergement pour seniors. Une demande de l'opposition validée par la majorité.

Et ce, à tous les niveaux. Aussi bien en ce qui concerne les procédures médicales appliquées que les décisions politiques adoptées. Ce qui place Corinne Cahen (DP), ministre de la Famille, en première ligne. Pour l'opposition, cette dernière a manqué à ses devoirs en ne faisant pas état de la situation réelle dans les maisons de soins du pays. Des accusations démenties par la principale intéressée à la tribune de la Chambre qui assurait, début avril, ne pas vouloir  «dissimuler quoi que ce soit».


Politik, Corona-Virus, Pressekonferenz Francois Bausch, Corine Cahen, Paulette Lenert, Familienministerium und Integration, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
L'opposition demande la démission de Corinne Cahen
C'est la gestion de la crise sanitaire dans les maisons de retraite qui est reprochée à la ministre de la Famille.

A noter enfin que ce n'est pas la première fois que Jeannot Waringo se voir confier une mission spéciale de la part du gouvernement au cours des derniers mois. La dernière concernait une analyse de la situation au sein de la Cour grand-ducale, dont le rapport a servi de base à la mise en place de la Maison du Grand-Duc, nouvelle administration au service exclusif du chef de l'Etat.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un variant «un peu particulier» découvert à Niederkorn
Alors que la réouverture des terrasses deviendra réalité mercredi et qu'une enquête indépendante est en cours pour déterminer les causes de la mort de nombreux résidents de la maison de retraite «Um Lauterbann», l'épidémiologiste Joël Mossong fait un point sur la situation sanitaire.