Changer d'édition

Jean-Marie Wirth à la tête du CSV dans le Sud
Jean-Marie Wirth

Jean-Marie Wirth à la tête du CSV dans le Sud

Photo: Steve Eastwood
Jean-Marie Wirth
Luxembourg 11.12.2018

Jean-Marie Wirth à la tête du CSV dans le Sud

Jean-Marie Wirth a été élu président de la section Sud du CSV, mardi soir. Il n'avait pas de concurrent.

(PB / MF) – A l'Est, dans le Nord et dans le Centre le renouveau du CSV est déjà incarné par de nouveaux visages. La veille, Natalie Silva, bourgmestre de Larochette, était élue présidente de la circonscription du Centre. Mardi soir, les chrétiens-sociaux de la circonscription du Sud ont élu leur nouveau président : Jean-Marie Wirth. Il succède à Félix Eischen, qui n'est pas candidat à sa propre succession.

Jean-Marie Wirth a été élu avec 97,3% des voix.


Natalie Silva est la bourgmestre de Larochette depuis octobre 2017.
Natalie Silva prend la tête du CSV au Centre
Natalie Silva, 38 ans, incarne le renouveau recherché par le CSV depuis les élections législatives ratées d'octobre. La première bourgmestre - femme - de Larochette vient d'être élue présidente du CSV pour la circonscription du Centre.

Jean-Marie Wirth avait été bourgmestre de Steinfort entre 2011 et 2017. Le CSV avait réussi à remporter les élections communales de l'automne 2010 alors que la commune avait été dirigée par un bourgmestre socialiste durant de nombreuses années.

En octobre 2017 cependant, lors des élections communales, le CSV n'a pu réitérer son succès et Jean-Marie Wirth a dû abandonner son poste. Il avait été placé sous les projecteurs de l'actualité dans l'affaire concernant le projet de construction d'un foyer pour réfugiés à Steinfort.


Sur le même sujet

Alex Donnersbach neuer CSJ-Präsident
Die Jugendorganisation der Christsozialen hat einen neuen Präsidenten. Die scheidende CSJ-Präsidentin Elisabeth Margue verzichtete bereits im Vorfeld auf eine erneute Kandidatur.
IPO-CSJ-Kongress, Elisabeth Marge, Alex Donnersbach Foto: Chris Karaba
Engel interessiert - Wilmes wartet ab
CSV-Präsident Marc Spautz tritt nicht mehr für den Parteivorsitz an. Der CSV-Europaabgeordnete Frank Engel und der Abgeordnete Serge Wilmes haben Interesse. Und auch Luc Frieden hat eine Entscheidung getroffen.
Der Europaabgeordnete Frank Engel hat Interesse am CSV-Vorsitz.