Changer d'édition

Jean-Claude Juncker: "Vive notre nouveau couple grand-ducal héritier"
Luxembourg 3 min. 18.10.2012 Cet article est archivé

Jean-Claude Juncker: "Vive notre nouveau couple grand-ducal héritier"

Jean-Claude Juncker: "Vive notre nouveau couple grand-ducal héritier"

Photo: Serge Waldbillig
Luxembourg 3 min. 18.10.2012 Cet article est archivé

Jean-Claude Juncker: "Vive notre nouveau couple grand-ducal héritier"

A la veille du mariage de la comtesse Stéphanie de Lannoy et du prince Guillaume, le Premier ministre Jean-Claude Juncker a tenu à adresser ses félicitations aux futurs époux.

"Non seulement les individus, mais aussi les nations ont une vie. Parfois – pas très souvent –, la vie des individus et celle des nations se donnent la main. C’est un de ces moments que nous vivons actuellement au Luxembourg.

Lorsque, vendredi et samedi, le Grand-Duc héritier et Stéphanie de Lannoy s’unissent pour la vie, il s’agit tout d’abord d’un moment important, voire du moment le plus important de leur vie personnelle. Ensemble, ils se mettent en route vers l’avenir et nos meilleurs vœux les accompagnent sur ce long chemin. Le prince Guillaume – que nous connaissons depuis plus longtemps parce qu’il a grandi parmi nous et que nous aimons à cause de sa manière d’être et de parler – a trouvé une femme qui lui correspond. Une femme qui nous convient également, parce que sa simplicité, son charme naturel, sa grande intelligence et sa solide culture feront d’elle une Grande-Duchesse héritière qui dépassera toutes nos attentes.

Toutefois, leur mariage est également un moment important dans la vie de notre pays marqué par des hauts et des bas. Notre Constitution a doté le pays d’un régime de monarchie constitutionnelle, régime avec lequel nous nous sentons à l’aise. Le prince Guillaume sera un jour notre chef de l’État. Par son mariage, le futur chef de l’État prépare et assure l’avenir de la dynastie. C’est pour cette raison que le mariage du Grand-Duc héritier, qui sera notre prochain Grand-Duc, et de la future Grande-Duchesse héritière et Grande-Duchesse, est non seulement un acte civil et religieux entre deux personnes, mais encore un acte officiel. C’est un acte officiel parce que nous sommes tous directement concernés par celui-ci en tant que citoyens du pays. En célébrant le Grand-Duc héritier et sa future épouse, c’est nous-mêmes que nous célébrons. Je sais que, dans notre pays, tout le monde ne voit pas les choses de cette façon. Toutefois, lorsqu’un pays franchit une étape importante de son histoire, il faut accompagner cette étape dignement, et ce au niveau tant national qu’international. Car l’étranger nous regarde. Nous n’allons pas nous rengorger, mais il ne faut pas non plus nous faire plus petits que nous ne sommes.

Je suis convaincu que la future Grande-Duchesse héritière Stéphanie saura faire confirmer par le peuple luxembourgeois le choix du Grand-Duc héritier. Elle fera désormais partie du paysage national, qu’elle enrichira par sa douce présence faite d’intelligence et de cœur. Et je voudrais qu’à l’occasion du mariage princier, nous ayons tous une pensée particulière et émue pour la mère de la future Grande-Duchesse héritière. Nous ne nous construisons pas seuls, nous sommes aussi les enfants de nos pères et mères. Nous aurions tellement aimé accueillir la mère de la future Grande-Duchesse héritière parmi nous.

Au nom du gouvernement, j’adresse mes meilleurs vœux au couple héritier − et, partant, à nous-mêmes. Ces vœux s’adressent également au Grand-Duc et à la Grande-Duchesse ainsi qu’au père de la princesse Stéphanie et au Grand-Duc Jean, qui est heureux de voir se poursuivre le développement harmonieux de sa noble maison.

Vive notre nouveau couple grand-ducal héritier !

Vive notre famille grand-ducale !

Et vive notre pays!"


Sur le même sujet