Changer d'édition

Jean-Claude Juncker: "La fête nationale est un moment pour se réunir, plutôt que se désunir“
Luxembourg 1 2 min. 22.06.2013

Jean-Claude Juncker: "La fête nationale est un moment pour se réunir, plutôt que se désunir“

Luxembourg 1 2 min. 22.06.2013

Jean-Claude Juncker: "La fête nationale est un moment pour se réunir, plutôt que se désunir“

Jean-Claude Juncker a prononcé ce samedi son traditionnel discours de la fête nationale. Le Premier ministre y appelle à l'unité et exhorte les citoyens à oublier les rancoeurs. Un discours qui était loin d'être vide de sens.

(SK) - „Le 23 juin n'est pas une date abstraite et vide de sens, mais une journée où se réunit ce qui parfois semble se désunir. Ce n'est pas une journée de disputes mesquines; en ce moment, nous en avons plutôt trop que pas assez. Mais un moment pensé pour se réunir, plutôt que se désunir“, exhorte le Premier ministre, évoquant à mots à peine voilés la crise qui a failli ébranler le gouvernement ces dernières semaines.

Le maître-mot de ce discours est donc l'„unité“. Unité qui participera à lutter contre les conséquences de la crise financière et économique. Car si la situation s'est améliorée, le pays n'est pas tirée d'affaire.

En outre, le pays va subir de grands changements prédit Jean-Claude Juncker. Ils seront induits par la fin du secret bancaire et d'importantes négociations européennes.

L'unité, mais aussi imagination et compétences, seront requises pour lutter contre le chômage des jeunes. „Les nouvelles générations ne peuvent et ne doivent pas perdre leur espoir et leur joie de vivre parce que nous ne sommes pas en mesure de leur proposer des chances et des perspectives. Le gouvernement, le parlement et les partenaires sociaux ont le devoir de s'atteler à résoudre ce grave problème avec détermination. Une société n'est juste que si elle ne laisse personne au bord du chemin“, assure le Premier ministre.

Il remercie d'ailleurs le grand-duc Henri et sa famille d'aider le pays et ses autorités dans cette entreprise d'unité nationale et de combat contre la crise par leur travail de promotion à l'étranger et leur dynamisme.

Enfin, le Premier ministre a tenu à saluer en français dans le texte les communautés étrangères: „À tous ceux qui viennent de plus loin pour enrichir notre communauté par leur travail et leur façon de partager notre quotidien, à tous ceux qui me regardent au-delà des frontières j’aimerais dire que notre Fête nationale est aussi la leur.“


Sur le même sujet

La famille grand-ducale reçoit les habitants de Colmar-Berg
Ce vendredi soir, le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria-Teresa, accompagnées du grand-duc héritier Guillaume et de son épouse Stéphanie, ont accueilli les habitants de Colmar-Berg dans le cadre de la traditionnelle "retraite aux flambeaux", organisée à l’occasion des festivités organisées par la commune dans le cadre de la Fête Nationale.
Fête nationale 2013: les endroits où croiser la famille grand-ducale
Vous n'avez encore jamais vu le grand-duc Henri et la grande-duchesse Maria-Teresa de près? Vous rêvez de serrer la main aux grands-ducs héritiers, Guillaume et Stéphanie? Voici un récapitulatif des endroits où ils se trouveront lors des festivités de la Fête nationale ce week-end.