Changer d'édition

Jean Asselborn part en Erythrée et en Ethiopie
Jean Asselborn se rendra au Nord de l’Ethiopie, dans la région du Tigré frontalière de l’Erythrée, pour se rendre compte de la situation sur le terrain.

Jean Asselborn part en Erythrée et en Ethiopie

Photo: Pierre Matgé
Jean Asselborn se rendra au Nord de l’Ethiopie, dans la région du Tigré frontalière de l’Erythrée, pour se rendre compte de la situation sur le terrain.
Luxembourg 2 min. 10.02.2019

Jean Asselborn part en Erythrée et en Ethiopie

Alors qu'un rapprochement historique s'opère entre Ethiopie et Erythrée, Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères et européennes, se rendra dans ces deux pays cette semaine. En 2018, les Érythréens formaient le plus grand groupe de demandeurs de protection internationale au Luxembourg.

Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères mais aussi ministre de l'Immigration et de l'Asile, se rendra en visite de travail en Ethiopie et en Erythrée du lundi 11 au jeudi 14 février 2019, sur invitation des ministres des Affaires étrangères de l'Ethiopie, Workneh Gebeyehu, et de l'Erythrée, Osman Saleh Mohammed.

Comme expliqué par le ministre Jean Asselborn en début de semaine, l'Érythrée est le premier pays d'origine des demandeurs de protection internationale qui ont afflué au Luxembourg en 2018. L'Érythrée est devenue le premier pays d'origine avec 392 demandeurs sur un total de 2.205 personnes (soit 17,8%) alors qu'en 2017, il s'agissait de la Syrie (368 demandeurs).

La situation s'est encore compliquée fin 2018 puisqu'en décembre, avait expliqué quelques jours auparavant le ministre, «près de 200 personnes sont arrivées par le train au Luxembourg alors que ce sont des cas "Dublin" en procédure en Italie». Le ministre ne cachant pas les difficultés du Luxembourg à faire face à la «migration secondaire». Des migrants, essentiellement d'origine érythréenne qui ont entamé leur procédure de demande d'asile en Italie.


A migrant stands on the deck of the Sea Watch 3 NGO vessel on January 31, 2019 off southeastern Sicily coats, as the ship sails towards Catania to disembark the 47 migrants onboard. - 47 rescued migrants aboard the Sea Watch NGO vessel were expected to disembark in Catania after Italy and France, Germany, Malta, Portugal, Romania and Luxembourg agreed to take them in. The fate of the migrants has been at the centre of a standoff between Italy's far-right Deputy Prime Minister Matteo Salvini -- who has closed the ports to migrants and demanded Europe take its share -- and the German NGO Sea Watch. (Photo by FEDERICO SCOPPA / AFP)
Demandes d'asile: l'année 2019 commence fort
En 2018, 2.205 personnes ont fait une demande de protection internationale au Luxembourg mais le ministère des Affaires étrangères enregistre d'ores et déjà 284 nouvelles demandes d'asile uniquement pour le mois de janvier 2019.

A Addis Abeba, capitale de l’Ethiopie, le chef de la diplomatie luxembourgeoise sera reçu par la Présidente de la République, Sahle-Work Zewde, avant de rencontrer son homologue éthiopien, Workneh Gebeyehu.

La visite du ministre Asselborn intervient dans le contexte du rapprochement historique intervenu entre l’Ethiopie et l’Erythrée, qui favorise une dynamique positive pour l’ensemble de la région de la Corne de l’Afrique. Les échanges de vues avec les autorités éthiopiennes et érythréennes permettront de se pencher sur les derniers développements dans ces deux pays ainsi que sur l’actualité régionale.

Les discussions auront également vocation à évoquer plusieurs dossiers bilatéraux d’intérêt commun ainsi que la situation migratoire dans la région. Jean Asselborn se rendra au Nord de l’Ethiopie, dans la région du Tigré frontalière de l’Erythrée, pour se rendre compte de la situation sur le terrain, dans les centres d’enregistrement et de réception et dans les camps de réfugiés.

Alors que se tient actuellement le Sommet de l'Union africaine qui a son siège à Addis Abeba, le ministre Asselborn saisira l’occasion de son déplacement en Ethiopie pour rencontrer le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, et faire le point avec lui sur les dernières évolutions en Afrique, à la lumière des discussions des chefs d'Etat et de gouvernement des pays africains.


Sur le même sujet

Demandes d'asile: l'année 2019 commence fort
En 2018, 2.205 personnes ont fait une demande de protection internationale au Luxembourg mais le ministère des Affaires étrangères enregistre d'ores et déjà 284 nouvelles demandes d'asile uniquement pour le mois de janvier 2019.
A migrant stands on the deck of the Sea Watch 3 NGO vessel on January 31, 2019 off southeastern Sicily coats, as the ship sails towards Catania to disembark the 47 migrants onboard. - 47 rescued migrants aboard the Sea Watch NGO vessel were expected to disembark in Catania after Italy and France, Germany, Malta, Portugal, Romania and Luxembourg agreed to take them in. The fate of the migrants has been at the centre of a standoff between Italy's far-right Deputy Prime Minister Matteo Salvini -- who has closed the ports to migrants and demanded Europe take its share -- and the German NGO Sea Watch. (Photo by FEDERICO SCOPPA / AFP)