Changer d'édition

«Je serai candidate à la présidence de l'OGBL»

«Je serai candidate à la présidence de l'OGBL»

Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 07.06.2019

«Je serai candidate à la présidence de l'OGBL»

Maurice FICK
Maurice FICK
Membre de l'OGBL depuis 2004, Nora Back devient la première femme à présider la Chambre des salariés mais elle ne s'arrêtera pas là. Elle veut devenir la première présidente du plus puissant syndicat du pays. Interview.

Vous venez d'être élue présidente de la Chambre des salariés, quelle est votre priorité ?

Nora Back: «C'est de garantir la continuité du travail très efficient qui a été réalisé jusqu'ici par la Chambre des salariés. Un travail très intensif aussi bien au niveau de la formation en général que des avis émis par la Chambre des salariés.»


Nora Back incarne la nouvelle génération de l'OGBL. Le 3 juillet 2018, elle était devenue la première secrétaire générale de l'OGBL.
Nora Back, présidente de la Chambre des salariés
Elle poursuit son ascension fulgurante. Elue numéro 2 du puissant syndicat OGBL en juillet dernier, Nora Back, 39 ans, a été élue à la tête de la Chambre des salariés ce jeudi.

Quelles seront vos premières ambitions, une fois installée ?

«Mon ambition est de moderniser certaines choses. A commencer par la politique de communication de la Chambre des salariés. Je veux améliorer la visibilité, l'image de la Chambre des salariés vers l'extérieur. Le grand public connaît finalement peu l'institution. C'est d'autant plus contradictoire que les élections sociales sont celles qui rassemblent le plus grand nombre d'électeurs au Luxembourg.

En tant que première femme élue à la tête de la Chambre des salariés, je souhaite aussi progresser sur les questions liées à l'égalité entre hommes et femmes, ce sera un de mes axes de travail. Je note qu'en l'espace d'une seule législature, notre assemblée plénière qui comptait 15 femmes et 45 hommes suite aux élections de novembre 2013, compte aujourd'hui 21 femmes et 39 hommes.»

Serez-vous candidate à la présidence de l'OGBL? Pourquoi ?

«Oui, je serai candidate à la présidence de l'OGBL lors du congrès ordinaire du syndicat qui se déroulera les 6 et 7 décembre à l'Hémicycle au Kirchberg.


Interview avec le président OGBL, André Roeltgen - Esch/Alzette -  - 31/01/2019 - photo: claude piscitelli
André Roeltgen ne rempilera pas à la tête de l'OGBL
Après la perte de trois sièges à la Chambre des salariés, l'actuel président du syndicat a annoncé mardi qu'il ne briguera pas un second mandat. Une annonce qui ouvre la voie à Nora Back, secrétaire générale depuis juillet dernier.

J'estime que c'est important de faire le lien entre le syndicat et la Chambre des salariés car les deux institutions défendent les intérêts des salariés et pensionnés et de leurs familles. Les intérêts sont communs et je pense que cela apporte une plus-value si une même personne incarne les deux.

Mais ce n'est pas une présidente qui fera tout toute seule. Du côté de l'OGBL il y a des équipes engagées et 70.000 membres. Et à la Chambre des salariés, il y a du personnel qualifié. Je suis confiante, nous allons réussir ensemble.» 



Sur le même sujet

Les enjeux des élections sociales
Ce 12 mars marque une double élection au Luxembourg. Plus de 520.000 salariés et retraités sont appelés à élire leurs représentants en entreprises, mais aussi à la Chambre des salariés. Explications.