Changer d'édition

«Je ne pouvais pas rester assis sans rien faire»
Luxembourg 2 min. 24.01.2023
Marc Angel

«Je ne pouvais pas rester assis sans rien faire»

Pour Marc Angel, il faut plus de transparence au Parlement européen.
Marc Angel

«Je ne pouvais pas rester assis sans rien faire»

Pour Marc Angel, il faut plus de transparence au Parlement européen.
Photo: Guy Wolff
Luxembourg 2 min. 24.01.2023
Marc Angel

«Je ne pouvais pas rester assis sans rien faire»

Marc Angel, nouveau vice-président du Parlement européen, explique dans une interview accordée à Radio Latina pourquoi il a présenté sa candidature pour ce poste.

Dans une interview accordée à Radio Latina, Marc Angel, récemment élu vice-président du Parlement européen (PE), a confié avoir été «choqué» lors de l'arrestation d'Eva Kaili - ainsi que de son compagnon, Francesco Giorgi, et de l'ancien député européen italien Pier Antonio Panzeri.

Ils sont accusés d'avoir reçu des centaines de milliers d'euros du Qatar pour influencer les positions du PE sur l'émirat. Le mandat de vice-présidente du PE a été retiré à Eva Kaili. Elle a été écrouée pour corruption. Mais après ce choc, le socialiste luxembourgeois a estimé qu'il «ne pouvait pas rester assis sans rien faire» et qu'il fallait s'engager pour regagner la confiance des citoyens.

Le député européen luxembourgeois a déclaré qu'il devait enquêter sur ce qui s'était passé dans son propre groupe politique (S&D, les socialistes et démocrates), dont Eva Kaili avait été exclue, et au PE. Marc Angel dit aussi qu'il est nécessaire de comprendre comment un tel acte de corruption a été possible sans que personne ne s'en aperçoive. 

Plus de transparence et de rigueur. Tels sont les mots d'ordre de Marc Angel pour regagner la confiance des citoyens dans les institutions européennes. Et cela demandera beaucoup de travail, dit-il.

Le Luxembourg est le deuxième plus petit pays de l'Union européenne (UE), mais Marc Angel affirme que ses habitants ne doivent pas avoir de complexe d'infériorité. Le Grand-Duché a eu des Luxembourgeois dans diverses fonctions européennes, sans compter qu'il est le siège de plusieurs institutions européennes.

Lors d'un vote à bulletin secret tenu dans l'hémicycle à Strasbourg, le socialiste Marc Angel (LSAP), 59 ans, député européen depuis 2019 (groupe S&D, gauche), a été élu vice-président - avec 307 voix, soit la majorité absolue - au second tour. 

Marc Angel est le deuxième Luxembourgeois avoir été élu vice-président du Parlement européen.
Marc Angel est le deuxième Luxembourgeois avoir été élu vice-président du Parlement européen.
Photo: AFP

Cet article est paru initialement sur le site de Radio Latina.

Traduction: Thomas Berthol


Sur le même sujet

Marc Angel succède à Eva Kaili, qui a été arrêtée pour blanchiment d'argent et corruption impliquant le Qatar. Il a été élu ce mercredi à midi au Parlement européen au poste de vice-président.
Luxembourg's Marc Angel (C) is congratulated after being elected Vice-President of European Parliament, at the European Parliament in Strasbourg, eastern France on January 18, 2023 . (Photo by FREDERICK FLORIN / AFP)
Les eurosceptiques représentent un quart des députés du Parlement européen. Nécessaire à la vie démocratique, cette voix dissonante ne serait pas si néfaste. Au contraire...
German Chancellor Olaf Scholz and French President Emmanuel Macron (L) wave as they visit the landmark Brandenburg Gate illuminated in the colors of the Ukrainian flag in Berlin on May 9, 2022, to show solidarity with Ukraine amid the ongoing Russian invasion. (Photo by John MACDOUGALL / AFP)
Fraîchement arrivé dans l'hémicycle de Strasbourg, Marc Angel (LSAP) livre, ce vendredi, ses premières impressions sur son nouveau mandat. Le député européen doit prendre le pli du jargon européen et espère que l'UE obtiendra les moyens de ses ambitions.
Politik, Pressekonferenz Marc Angel, Mitglied des Europäischen Parlaments,Parteifraktion LSAP,  Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Dans le cadre de la campagne jepeuxvoter.lu lancée par l'OLAI, la Maison des Associations organise le quiz "Who wants to be a Eurodeputy?" le vendredi 25 janvier à 18h30 à la Maison de l'Europe. Les gagnants iront à Strasbourg rencontrer les 6 Eurodéputés luxembourgeois.