Changer d'édition

«Je crains une augmentation des impôts»
Luxembourg 29.09.2020 Cet article est archivé

«Je crains une augmentation des impôts»

Après 31 années de présence à la Chambre, Gast Gibéryen fera ses adieux ce mardi 13 octobre.

«Je crains une augmentation des impôts»

Après 31 années de présence à la Chambre, Gast Gibéryen fera ses adieux ce mardi 13 octobre.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 29.09.2020 Cet article est archivé

«Je crains une augmentation des impôts»

Gast Gibéryen, qui cédera son poste de député à Fred Keup dans deux semaines, aborde la dernière ligne droite de son mandat. Le fondateur de l'ADR insiste notamment sur l'importance «d'une justice fiscale».

(ER) - Le 13 octobre prochain ne sera pas uniquement marqué par le discours sur l'état de la Nation du Premier ministre Xavier Bettel (DP). Cette journée sera la dernière à la Chambre du député de l'ADR Gast Gibéryen. Après avoir passé 44 ans sur la scène politique dont 31 à la Chambre, il cédera son siège à Fred Keup le lendemain. 

«J'ai décidé d'arrêter depuis longtemps à l'âge de 70 ans. Il faut savoir partir à temps. Je fais confiance à mon successeur sinon je ne me serais pas arrêté.  Je compte rester actif dans le parti mais pas en première ligne», a déclaré le dinosaure de la politique luxembourgeoise ce mardi matin à nos confrères de RTL radio. 


IPO,Gast Gybérien,Europawahlen.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Gast Gibéryen quitte la scène politique
Le 13 octobre prochain, le député ADR tirera le rideau sur 31 années de présence à la Chambre. Il en a informé officiellement ce lundi le président de l'assemblée parlementaire, Fernand Etgen.

Gast Gibéryen a également mis en avant les qualités du nouveau président du groupe parlementaire de l'ADR Fernand Kartheiser, «c'est un des plus intelligents de l'hémicycle» et de plus «c'est un conservateur, ce qui est de plus en plus rare au Parlement». 

L'ancien bourgmestre de Frisange (1982 à 2005) a aussi insisté sur le fait «qu'il n'y a aucun danger que l'ADR se déplace vers la droite». Le fondateur du parti a également rappelé la totale liberté dont il a pu bénéficier tout au long de ces années: «J'ai toujours dit ce que je voulais».


IPO , ADR , Bilanz Chambersession , Fernand Kartheiser , Gast Giberyen , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
L'ADR joue la carte de l'offensive
Le parti d'opposition a dressé le bilan des douze derniers mois à la Chambre. Sans surprise, la majorité mais aussi le CSV figurent parmi les cibles privilégiées de Fernand Kartheiser qui a aussi rendu hommage à son prédécesseur à la Chambre Gast Gibéryen.

A propos de la situation actuelle, marquée notamment par les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire, le membre de l'ADR «craint pour les finances publiques». «J'ai bien peur qu'une augmentation des impôts soit à l'ordre du jour. Mais selon moi, il serait plus judicieux d'assurer une justice fiscale. Pourquoi ne pas sanctionner les abus des fonds d'investissement spécialisés et des stock-options ?».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'opposition unie pour réclamer plus d'informations
Après s'être plainte que le gouvernement était sourd à ses propositions, voilà l'opposition (tous bords confondus) regrettant le mutisme des ministres sur l'étendue de la crise sanitaire. Des données capitales pourtant pour que les parlementaires CSV, ADR, Pirate ou Déi Lenk puissent agir.
IPO.Oppositionsbriefing.Cercle City. Martine Hansen,Sven Clement ,Marc Baum,Gast Gybérien. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort