Changer d'édition

J-170 pour l'Exposition universelle
Luxembourg 1 4 min. 14.04.2021 Cet article est archivé

J-170 pour l'Exposition universelle

Maggy Nagel compte bien retrouver le site de l'Exposition universelle de Dubaï en mai prochain.

J-170 pour l'Exposition universelle

Maggy Nagel compte bien retrouver le site de l'Exposition universelle de Dubaï en mai prochain.
Photo : Gerry Huberty
Luxembourg 1 4 min. 14.04.2021 Cet article est archivé

J-170 pour l'Exposition universelle

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A Dubaï, la construction du pavillon luxembourgeois est dans les temps, assure Maggy Nagel. Mais à trois mois du lancement de l'événement, la commissaire reste toujours suspendue au calendrier sanitaire.

Un an que Maggy Nagel n'a plus remis les pieds à Dubaï. Et c'est peu dire qu'il lui tarde de faire le voyage. «En mai, en fonction de l'avancée des vaccinations, je devrais pouvoir accompagner une délégation luxembourgeoise», se réconforte la commissaire qui, depuis 2016, veille à la participation du Grand-Duché à l'Exposition universelle. Un événement (reporté du fait de la crise covid) dont le lancement - Inch Allah - reste programmé au 1er octobre prochain «J moins 170 donc!» égraine l'ancienne ministre de la Culture (DP).


Les préparatifs de Dubaï 2020 se poursuivent
Alors que l'exposition universelle ne débutera finalement que dans un an, les préparatifs se poursuivent. Aux côtés de la commissaire générale du pavillon luxembourgeois, le ministre de l'Economie a dressé un état des lieux de la participation luxembourgeoise. Avec l'espoir que l'événement jouera un rôle crucial sur l'économie mondiale.

Depuis douze mois, c'est à distance que l'équipe constituée autour de Maggy Nagel surveille non seulement la construction du pavillon luxembourgeois (à 5.000 km) et maintient la mobilisation des partenaires et sponsors. «Les organisateurs de l'Exposition ont réussi à convaincre les 192 pays participants à rester malgré le report de date, et nous avons maintenu en place l'ensemble de nos soutiens. Administrations, ministères, entreprises, chambres : personne n'a déserté.» De quoi notamment assurer le financement pour lequel le conseil de gouvernement a accordé une enveloppe de 32 millions d'euros.

«Et à l'heure actuelle, nous tenons bon ce budget», lance la commissaire à qui se préoccuperait du coût des retards engendrés par la crise sanitaire. Les travaux de construction, le plus gros poste, avancent selon de nouvelles règles sanitaires mais les architectes luxembourgeois de Metaform et l'ambassade gardent un œil constant sur les équipes... et les factures. «Et puis il y a toujours une caméra branchée sur le bâtiment de trois étages pour s'assurer que tout avance.» Ces derniers temps, la membrane qui doit fait office de façade a été posée, et il va être temps de s'occuper des espaces intérieurs, d'aménager cette nouvelle salle Melusina, assurer une scénographie originale.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

C'est sur les 3.650 m2 du pavillon que, jusqu'au 31 mars 2022, le Luxembourg présentera ce qu'il a de mieux. Economiquement, culturellement, touristiquement, naturellement. Y compris ses vignerons dont un jury avait désigné les meilleurs représentants dont les bouteilles allaient être présentées sous le soleil des Emirats. «Ces vins avaient été achetés avant l'annonce du report. Depuis, nous les conservons donc bien à l'abri mais chacun sait qu'une année de plus en cave ne peut pas faire de mal...»

Les courbes du pavillon luxembourgeois se dessinent déjà dans l'air (chaud) des Emirats arabes unis.
Les courbes du pavillon luxembourgeois se dessinent déjà dans l'air (chaud) des Emirats arabes unis.
Photo : DR

Par contre, il a fallu effectuer quelques ajustements. Comme sur la liste des élèves de l'école hôtelière pressentis pour tenir les cuisines du restaurant monté spécialement à Dubaï, le Schengen Lounge. «La promotion qui avait été retenue n'est plus en formation, on a donc appelé d'autres volontaires pour cette aventure.» Mais pour le reste des temps forts événementiels, la venue des acteurs culturels ou des représentants de la finance, du commerce, de l'industrie, de la technologie ou de l'artisanat, chacun a manifesté son souhait d'être présent. «On sait juste que les conditions sanitaires seront différentes et que cela impactera la fréquentation.»


Expo2020
Quatre jeunes chefs mettent Dubaï à leur carte
Caroline Esch, Aurélien Fontaine, Archibald De Prince et Clovis Degrave ont été retenus pour proposer quelques-unes des recettes à savourer sur le pavillon luxembourgeois à l'exposition universelle.

D'ailleurs, les organisateurs de Dubaï2020 n'évoquent plus le chiffre de 25 millions de visiteurs attendus en six mois, «ils préfèrent s'appuyer sur la qualité de ces hôtes et la sécurité offerte», note Maggy Nagel. Caméras thermiques, masques et distanciation sociale viendront ainsi diminuer le flux, «seulement le pavillon luxembourgeois devrait rester en mesure de recevoir de l'ordre de 10 à 15.000 visiteurs par jour». 

Mais en 170 jours bien des rebondissements ''covidiens'' peuvent encore survenir. Aussi, stoïque, la commissaire confie : «Nous suivons attentivement, par exemple, comment le Japon, tente de réorganiser les Jeux olympiques de Tokyo prévus, eux, fin juillet. Ce sera déjà un bon test». Une course d'élan ou un nouveau faux départ, l'histoire le dira.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les visiteurs du pavillon luxembourgeois à Dubaï pourront faire le plein d'objets souvenirs dans le "shop" intégré. Mais, avis aux collectionneurs, les mille et un gadgets édités pour l'Exposition universelle peuvent aussi se trouver au pays.
Enfin! A quelques jours de l'inauguration de l'Exposition universelle, la commissaire Maggy Nagel fait le point sur le pavillon, les équipes et les attentes luxembourgeoises pour cet événement qui ne refermera ses portes qu'en mars prochain.
Alors que l'exposition universelle ne débutera finalement que dans un an, les préparatifs se poursuivent. Aux côtés de la commissaire générale du pavillon luxembourgeois, le ministre de l'Economie a dressé un état des lieux de la participation luxembourgeoise. Avec l'espoir que l'événement jouera un rôle crucial sur l'économie mondiale.
A 482 jours du début de l'exposition universelle à Dubaï, à laquelle le Luxembourg participe, les préparatifs vont bon train, pour une «Expo 2020» ayant pour slogan «Connecter les Esprits, Construire le Futur».