Changer d'édition

iPhone X au Luxembourg: «Nous n'avions plus vu un tel engouement depuis l'iPhone 6»
Luxembourg 20 3 min. 03.11.2017

iPhone X au Luxembourg: «Nous n'avions plus vu un tel engouement depuis l'iPhone 6»

Le dix-huitième smartphone d'Apple, l'iPhone X, sort ce vendredi aux quatre coins du monde. Et commence déjà à tout rafler sur son passage. Au Luxembourg, les fans étaient aussi au rendez-vous: un vrai engouement qui n'avait pas été vu depuis plusieurs années.

(SW) - Le dix-huitième smartphone d'Apple, l'iPhone X, sort ce vendredi aux quatre coins du monde. Et commence déjà à tout rafler sur son passage.

Au Luxembourg, plus d'une centaine de modèles avaient déjà été vendus à la boutique POST de la gare à 8 heures. «Nous n'avions plus vu un tel engouement depuis l'iPhone 6», rapporte le directeur de la communication Luc Welter. Idem du côté de Tango: la centaine de smartphones disponibles dans leurs magasins ont tous été vendus.

Dès 1h30 ce vendredi matin, une femme était postée devant le bâtiment de POST, pour être la première à acquérir le nouveau smartphone. Un homme avait également ramené sa chaise de camping devant la boutique POST de la Cloche d'Or très tôt ce matin.

«Encore maintenant il y a beaucoup de monde dans nos magasins», confiait avec le sourire Luc Welter. Pour lui, aucun doute, c'est l'un des meilleurs lancements de la marque à la pomme.

Au même moment, le géant américain annonçait un bond de quasi 20% de ses bénéfices trimestriels, le titre prenant plus de 3%, à 173,20 dollars. La capitalisation boursière d'Apple, déjà la première du monde, atteint environ 890 milliards de dollars.

L'iPhone X sort dans 50 pays mais les premiers servis se trouvent en Asie-Pacifique, décalage horaire oblige.

Une nouvelle physionomie qui plaît

Le nouvel engin d'Apple, qui veut convaincre qu'il peut innover dans un marché où les concurrents se bousculent, présente une nouvelle physionomie. Et c'est sans doute cela qui crée cet engouement. 

«La forme n'avait plus tellement changé depuis l'iPhone 6. Là, c'est sans aucun doute ça qui plaît, cette nouvelle forme», soulignait le directeur de la communication de POST Luxembourg.

Exit le célèbre bouton rond «Home» habituellement situé en bas de l'écran: ce dernier recouvre quasiment toute la face avant de l'appareil. Autres nouveautés, cette version se déverrouille par reconnaissance faciale et dispose d'un écran dernier cri de type OLED.

La marque à la pomme avait dévoilé ce modèle très attendu mi-septembre, en même temps qu'une autre nouvelle déclinaison, l'iPhone 8, disponible depuis le 22 septembre.

Des pré-commandes en ligne étaient disponibles dans les shops d'Apple. Encore aujourd'hui, il est possible d'en commander au Luxembourg via ce système, mais avec un délai d'attente d'une semaine.

«Ça vaut le coup»

A Hong Kong, des clients ayant pré-commandé leur appareil en ligne et qui attendaient de pouvoir prendre possession de leur nouveau gadget, expliquaient que son coût conséquent en valait la chandelle.

«C'est le téléphone du dixième anniversaire. De toute façon, les autres smartphones comme les Samsung ne sont pas beaucoup moins chers», déclarait Tony Yeung, un banquier de 35 ans, dans la file d'attente devant un Apple Store de l'ancienne colonie britannique.

«C'est pratique, on peut le débloquer rien qu'en le mettant au-dessus du visage en se réveillant le matin».

Il a même acheté deux exemplaires de la version 64 GB, à 8.588 dollars de Hong Kong (1.100 dollars) pour lui-même et pour son épouse. Le modèle 256 GB coûte tout de même 9.888 dollars hongkongais...

Les boutiques françaises et belges privées d'iPhone

Les boutiques françaises et belges d'Apple en revanche n'en proposeront aucun. La marque à la pomme invoque le plan Vigipirate renforcé et un contexte sécuritaire, pour éviter les attroupements dans la rue.

Une décision identique avait été prise l'année dernière pour le lancement de l'iPhone 7.

Quelques appareils seront installés en démonstration, mais seuls ceux qui l'auront précommandé auront droit de venir le retirer en boutique.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet