Changer d'édition

Intempéries

Hesperange éponge ses rues

16.07.2021

Dans le goulot d'étranglement de l'Alzette, près de la capitale, l'eau commence à se retirer vendredi, dévoilant l'étendue des dégâts.

A Hesperange, non loin de la capitale vendredi matin, les résidents étaient partagés entre le soulagement de voir les eaux se retirer, et le découragement face à l'ampleur des dégâts. 

Si l'Alzette a presque totalement regagné son lit, la rivière laisse derrière elle des traînées de boue et de gravats. Autour des arbres et des lampadaires, des monticules végétaux se sont même formés. 

Les statues colorées qui font la célébrité du parc d'Hesperange, sont dispersées, ou ont tout bonnement disparu. «Nous avons rencontré le crocodile hier», plaisante un travailleur communautaire du Beach Club.

Jeudi, lui et son collègue se sont jetés (littéralement) à l'eau pour ouvrir la clôture autour de la plage et de la piscine, limitant ainsi les dégâts. En revanche, difficile de dire à quoi ressemblera l'intérieur des locaux du club. Le bois de la structure pourrait être bon à jeter, redoutent les employés, ajoutant qu'il n'y a «pas grand-chose à faire». 

Du côté du centre-ville, les résidents s'activent. Au restaurant Le Jardin Gourmand, les détritus s'entassent: si la cuisine a été épargnée, ce n'est pas le cas de l'entrepôt. Les aliments partent directement à la benne à ordures, étant impropres à la consommation. 

Dans les rues, la situation revient peu à peu à la normale, alors que les maisons près de l'église ont été évacuées jeudi. Les électriciens sont au travail: il faut agir vite pour restaurer le courant. Pour mémoire, jeudi, le centre de la commune ressemblait à ceci...

Sur facebook, la commune a publié une vidéo aérienne de la ville, permettant de constater l'ampleur de l'inondation. Des images qui laissent entendre que les dégâts matériels pourraient être encore plus importants.

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.

Sur le même sujet

Après le déblocage par le gouvernement d'une enveloppe de 50 millions d'euros, les différentes administrations détaillent progressivement les modalités d'accès à ces fonds. Lesquels concernent aussi bien les particuliers que les entreprises.
Lokales,Hocvhwasser,Überschwemmung Steinheim.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Evacués à partir de jeudi après-midi, les résidents ont pu être hébergés aux frais de la commune ou chez leurs proches. Ce vendredi, ils doivent encore attendre le feu vert des autorités pour regagner leur domicile.
Hochwasser nach Starkregen , Echternach , Fussgängerzone  Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
D'Ettelbruck à Echternach, les crues ont quasiment immergé la Nordstad. Les dégâts matériels sont considérables, et certaines communes ont dû être évacuées, même temporairement.
Lokales,Hocvhwasser,Überschwemmung Echternach.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort