Changer d'édition

Insertion professionnelle: un nouvel outil pour s'orienter

Insertion professionnelle: un nouvel outil pour s'orienter

Shutterstock
Luxembourg 04.12.2018

Insertion professionnelle: un nouvel outil pour s'orienter

Pas facile d'opter pour une filière qui mènera à un contrat de travail stable. Pour aider les élèves, un baromètre en ligne est maintenant disponible en 4 langues pour analyser les premiers pas dans l'emploi de 6.000 jeunes du Luxembourg.

Le baromètre "Transition École – Vie Active" est un outil en ligne développé par l’Observatoire de la formation.

Il permet de se rendre compte de l'intégration dans le monde du travail des détenteurs d’un certificat de capacité manuelle (CCP), d’un diplôme d’aptitude professionnelle (DAP), d’un diplôme de technicien (DT) et d’un diplôme de fin d’études secondaires générales.

6.000 jeunes diplômés ont été suivis sur la période 2009-2016.

Le baromètre s’adresse aux professionnels de l’éducation et de l’orientation, aux élèves et aux parents d’élèves à la recherche d’informations sur les perspectives d’emploi.

Trois indicateurs sont disponibles:

  • Le premier emploi

On apprend ainsi grâce aux 77 cuisiniers diplômés d’un DAP qui ont été suivis que 73% signent leur premier contrat de travail dans les quatre mois qui suivent la sortie de l’école. 68% de ces premiers contrats sont des CDI.

Sur les 30 agriculteurs diplômés suivis, 100% ont trouvé un emploi en moins de 4 mois et il s'agissait d'un CDI pour 93% d'entre eux. Leur salaire à la première embauche était de 13,53 euros de l'heure en moyenne.

  • L’emploi au cours des 3 années qui suivent la sortie de l’école

Pour les 316 aides-soignants diplômés d’un DAP qui ont été suivis, 94% des emplois qu’ils occupent à leur sortie de l’école sont dans le secteur Santé humaine et action sociale et pour 58 % dans des structures qui comptent de 200 à 999 salariés.

  • L’emploi après ces 3 ans

161 mécatroniciens d’autos et de motos diplômés d’un DAP ont été suivis. 92% ont un emploi trois ans après leur sortie de l'école et gagnent, pour la moitié d’entre eux, plus de 13,30 euros de l'heure.