Changer d'édition

Inondations et bornes électriques dans la même galère
Luxembourg 2 min. 25.08.2021
Mobilité

Inondations et bornes électriques dans la même galère

Le danger à conduire un véhicule thermique ou électrique en cas d'inondation est le même, et ne tient pas à la motorisation assure Claude Turmes.
Mobilité

Inondations et bornes électriques dans la même galère

Le danger à conduire un véhicule thermique ou électrique en cas d'inondation est le même, et ne tient pas à la motorisation assure Claude Turmes.
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 25.08.2021
Mobilité

Inondations et bornes électriques dans la même galère

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Pluies, crues et véhicules électriques font-ils bon ménage? A l'occasion d'une question parlementaire, le ministre écologiste de l'Energie a tenu à faire le point sur cette interrogation prête à faire des étincelles.

Il n'est pas de question idiote. Et en interrogeant le ministre de l'Energie sur l'impact des pluies diluviennes de la mi-juillet sur l'électromobilité, les députés Fred Keup et Jeff Engelen (ADR) vont sans doute permettre de balayer quelques idées reçues sur ce mode de propulsion. Car si eau et électricité ne font jamais bon ménage, l'épisode météo n'a pas constitué en soi un danger pour les véhicules électriques/hybrides et leurs conducteurs.


WI,Einweihung Ultra-Schnelladestation für Elektroautos.Francois Bausch,Claude Turmes,marc Reiffers,Creos,Elektromobilität.Kirchberg,Uni,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les bornes de recharge, nerf de la guerre électrique
Si, à compter de 2035, tous les véhicules neufs vendus au sein de l'UE ne devront plus fonctionner avec des moteurs thermiques, l'infrastructure permettant de faire circuler 30 millions de voitures 100% électriques est loin d'être en place. Au Luxembourg, comme ailleurs en Europe.

Certes, la catastrophe naturelle des 14-15 juillet dernier a bien causé des dégâts au dispositif de recharge implanté sur le territoire. Claude Turmes (Déi Gréng) estime qu'une quarantaine de points de charge (sur près de 600 en service) ont ainsi pu être rendus hors d'usage en raison des inondations ici et là. 

«Soit parce qu'ils étaient endommagés par l'eau, soit parce que le gestionnaire de réseau a préféré les éteindre par précaution». Quelques heures après les averses, la quasi-totalité des bornes étaient réactivées, et aujourd'hui seules quatre installations devront être complètement remplacées.

Mais n'y avait-il pas un risque pour les automobiles qui, à l'heure de la montée des eaux, pouvaient être en train de faire le plein de watts? Non, assure le ministre de l'Energie. Chaque prise, reliée à la terre, dispose d'un disjoncteur. En contact avec l'eau, le système a immédiatement interrompu toute alimentation électrique.


«49% des véhicules devront être électriques d'ici 2030»
Validé mercredi en Conseil de gouvernement, le dispositif de primes pour l'acquisition de véhicules «propres» s'étendra jusqu'au 31 mars 2022. A l'exception des aides pour les véhicules hybrides qui prendront fin «au 31 décembre prochain», indique la ministre de l'Environnement.

N'y a-t-il alors pas de danger à conduire un véhicule à moteur électrique au milieu de rues ou de routes inondées? Pas plus qu'avec une voiture roulant à l'essence ou au diesel en fait. Et ce n'est certainement pas un risque d'électrocution qui menace alors les automobilistes, mais bien le risque d'endommager leur véhicule dans ce contexte inapproprié à la conduite. 

Au terme des deux journées de pluie, les assureurs estimaient d'ailleurs à un millier, le nombre de véhicules mis KO par la montée des eaux. Une grande majorité fonctionnant avec un moteur thermique. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que les voitures à essence pourraient disparaître d'ici 2035 à l'échelle européenne, 65 bornes de recharge rapide pour les voitures électriques vont être installées en Wallonie. Le Luxembourg de son côté doit en implanter 88.
L'objectif des 49% de véhicules à moteur électrique au Luxembourg d'ici 2030 relève de l'imaginaire, à en croire le directeur de l'Automobile Club de Luxembourg. Et Jean-Claude Juchem a des arguments plein son coffre.
Charging of an electric car
Sur les 2.202 véhicules de la flotte automobile des administrations d'Etat, les motorisations thermiques sont encore (largement) dominantes. Mais les achats s'orientent toutefois vers plus de modèles hybrides ou 100% électriques.
En lançant mercredi l'initiative «Stroum beweegt», les ministères de l'Energie, de l'Environnement et de la Mobilité entendent accélérer la mise en place d'infrastructures dédiées à l'électromobibilité. Que celle-ci concerne les véhicules particuliers, mais aussi les transports en commun.
Illustration, Mobilität, E-Auto, elektro Auto, aufladen, Aufladestationen auf dem Glaçis Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony