Changer d'édition

Fallait-il sonner l'alarme dans les communes?
Luxembourg 5 min. 23.07.2021
Inondations des 14-15 juillet

Fallait-il sonner l'alarme dans les communes?

Avec une meilleure alerte des habitants, le scénario de ces crues 2021 aurait-il viré à la même catastrophe?
Inondations des 14-15 juillet

Fallait-il sonner l'alarme dans les communes?

Avec une meilleure alerte des habitants, le scénario de ces crues 2021 aurait-il viré à la même catastrophe?
Photo : Guy Jallay
Luxembourg 5 min. 23.07.2021
Inondations des 14-15 juillet

Fallait-il sonner l'alarme dans les communes?

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les récentes inondations ont montré les failles du système d'alerte luxembourgeois. Résultat: plus de 120 millions de dégâts. Raison pour laquelle une partie de l'opposition réclame des modifications rapides du dispositif et l'audience des ministres responsables.

Ne cherchez pas le mot «sirènes» dans le Plan d'intervention d'urgence intempérie luxembourgeois, il n'y figure pas. En effet, leur usage n'est pas considéré comme nécessaire dans ce document officiel listant les mesures à prendre à l'annonce de pluies/orages violents ou à l'arrivée d'une tempête. En fait, l'alarme sonore n'est réservée dans le pays que pour signaler un incident nucléaire... Un événement d'une autre ampleur que les aléas météorologiques tels que ceux connus ces 14-15 juillet.


Au pied du château de Vianden, tout n'est plus que désolation.
«Les alertes doivent venir aux gens et non l'inverse»
Pour le chercheur en hydrologie Jeff Da Costa, le gouvernement doit revoir ses plans d'interventions d'urgence en cas d'inondation via une meilleure coordination des effectifs et le déploiement d'un système d'alarme à grande échelle.

Et même si les ministres de l'Environnement et de l'Intérieur tentent encore de minimiser l'échec du système d'alerte et d'information actuel, Carole Dieschbourg (Déi Gréng) et Taina Bofferding (LSAP) sont aussi les premières à annoncer de prochains ajustements dans le dispositif. Il est vrai qu'une meilleure prévention aurait sans doute minimisé les dommages matériels. Des dégâts désormais estimés à quelque 120 millions d'euros par les assureurs luxembourgeois, avec notamment un millier de véhicules noyés donc hors d'usage

Car sur cet épisode, tout semble avoir dysfonctionné. Qu'est devenu le signalement de danger imminent que la ministre de l'Environnement dit avoir reçu la veille des averses? Ce même 13 juillet, une alerte du Service de prévention signale une menace pour les campings et chantiers proches des cours d'eau. A-t-elle été suivie d'effets? 

Le lendemain, 14 juillet, entre la première alerte orange (pas rouge) lancée par Meteolux à 7h; le message de l'Administration de gestion de l'eau vers midi parlant de «crues mineures»; puis un SMS reçu par certains bourgmestres vers 15h parlant d'un «risque éventuel d'inondation», rien ne laissait présager le péril qui guettait. Car en quelques heures, la réalité s'est traduite par des averses d'un niveau record et des rivières débordant au-delà des montées connues lors des automnes ou hivers pluvieux.

Quand l'appli Gouv'Alert a enfin sonné le tocsin, vers minuit, il était déjà trop tard. L'eau coulait à flot et le pays venait effectivement de basculer du côté de l'état de «catastrophe naturelle». Aujourd'hui, chacun semble découvrir les lacunes de cette appli : trop peu d'abonnés (23.000 téléchargements depuis son lancement), des alertes au niveau national et non géolocalisées et -comble- des bugs informatiques cette fois-ci qui ont limité l'envoi des messages d'alarme... La ministre de l'Intérieur promet «un système plus performant» pour 2022, il semble indispensable.


Echternach tourne peu à peu la page des inondations
Particulièrement touchée par la montée des eaux de la Sûre survenue le 15 juillet dernier, la cité affiche une semaine plus tard un tout autre visage. Et ce, même si des vestiges des importants dégâts survenus restent encore visibles.

Parmi les avancées attendues, la ministre de l'Intérieur a déjà avancé une piste. Comme un accès à d'autres émetteurs que CGDIS et Haut-commissariat à la protection nationale. Les prévisionnistes de Meteolux et l'Administration de la gestion de l'eau pourraient eux aussi disposer de la capacité à lancer une alerte.

Mais quid alors de l'usage élargi des sirènes déjà installées sur l'ensemble du territoire? Le député Gilles Roth (CSV), par ailleurs bourgmestre de Mamer, y voit là «un bon moyen, simple et connu de tous, de signaler que quelque chose de grave se passe ou se prépare». Mais ce seul signal sonore resterait insuffisant, comme toute alerte simple, s'il n'était pas accompagné de consignes claires. «Et c'est là où les médias modernes peuvent prendre le relais», pousse l'élu.


Die Rue du Pont in Echternach - das Bild sollte sich elf Monate später wiederholen.
Le souvenir des crues de 1993 refait surface
L'épisode 2021 aura effacé des tablettes les précédents records d'inondations au Luxembourg. Et plus particulièrement, les deux montées des eaux qu'avait connues le pays voilà 28 ans.

Ainsi, les sites internet des communes, les réseaux sociaux, les ondes de 100.7 ou les diffusions de RTL, les sites d'informations internet des journaux pourraient diffuser non seulement le signalement d'un péril mais préciser aux habitants quelle conduite tenir. C'était d'ailleurs là le sens du film-catastrophe An Zéro récemment diffusé. 

Enfin, à l'heure où la quasi-totalité de la population dispose d'un téléphone mobile, pourquoi ne pas organiser un mode d'envoi ciblé d'alertes par ce biais. Quiconque s'est rendu en Allemagne ces dernières semaines a immédiatement bippé, un SMS lui rappelant le nécessaire respect des règles covid. «Même Majorque le fait, ce doit donc être possible chez nous», insiste Gilles Roth. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En aval de l'Our, la retenue de la station hydroélectrique est envahie par des monceaux de déchets arrachés par le courant de la rivière. Des débris à retirer sous peine d'endommager l'installation.
Inondation Luxembourg  22 juillet 2021 nettoyage barrage de Vianden Photo SIBILA LIND
Des dizaines et des dizaines d'automobiles ont fini la semaine dernière, le capot dans l'eau et la boue. Mais pour les mécaniciens, la remise en état est quasiment impossible après une telle immersion.
Hochwasser nach Starkregen , Ettelbruck , Deichhalle , Parking Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Parmi la vague de bonnes volontés engagées sur le terrain, les militaires luxembourgeois ont tenu leur rang. Aux missions ''habituelles", les soldats ont aussi eu à mener une expédition pour sauver de la noyade les réserves du centre national de littérature à Mersch.
Lokales,grossherzog besucht Echternach nach der !uberschwemmungskatastrophe. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Particulièrement touchés par les intempéries des 14 et 15 juillet, les habitants du land allemand s'attèlent à présent à nettoyer leurs foyers, constatant l'ampleur des dégâts. Le dernier bilan officiel fait état de 156 morts à l'échelle nationale.
17.07.2021, Rheinland-Pfalz, Altenahr: Ein partiell zusammengefallenes Haus steht in Altenahr nahe dem Ufer der Ahr. Massive Regenfälle haben in Rheinland-Pfalz für verheerende Überschwemmungen gesorgt. Foto: Philipp von Ditfurth/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Evacués à partir de jeudi après-midi, les résidents ont pu être hébergés aux frais de la commune ou chez leurs proches. Ce vendredi, ils doivent encore attendre le feu vert des autorités pour regagner leur domicile.
Hochwasser nach Starkregen , Echternach , Fussgängerzone  Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort