Changer d'édition

Inondations au Luxembourg: Un prêt à taux zéro pour les victimes des intempéries
Luxembourg 2 min. 26.08.2016 Cet article est archivé

Inondations au Luxembourg: Un prêt à taux zéro pour les victimes des intempéries

Pour l'heure, le gouvernement ne peut pas encore mesurer le coût qu'ont provoqué ces intempéries.

Inondations au Luxembourg: Un prêt à taux zéro pour les victimes des intempéries

Pour l'heure, le gouvernement ne peut pas encore mesurer le coût qu'ont provoqué ces intempéries.
Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 26.08.2016 Cet article est archivé

Inondations au Luxembourg: Un prêt à taux zéro pour les victimes des intempéries

Xavier Bettel a fait part de quelques précisions concernant l'aide financière accordée aux victimes des intempéries au Luxembourg. Les personnes «non éligibles» à une aide du ministère pourront ainsi plébisciter les banques, avec un taux avantageux.

(SW) - Xavier Bettel a fait part de quelques précisions concernant l'aide financière accordée aux victimes des intempéries au Luxembourg. Les personnes «non éligibles» à une aide du ministère pourront ainsi plébisciter les banques, avec un taux avantageux.

Une estimation du budget encore impossible

Pour l'heure, le gouvernement ne peut pas encore mesurer le coût qu'ont provoqué ces intempéries. En effet, en cas de déclaration de catastrophe naturelle par le gouvernement, le mécanisme d'aide sociale aux personnes sinistrées est activé et un crédit non limitatif peut être augmenté en fonction des besoins constatés et évalués dans le cadre d'une procédure définie.

«Etant donné que les travaux d'expertise auprès des personnes sinistrées sont en cours, une estimation du budget total nécessaire est, à l'heure actuelle, prématurée», souligne le Premier ministre dans une réponse à une question parlementaire. Il faudra donc encore se montrer patient pour espérer voir l'argent débloqué par l'Etat.

Rappelons que Xavier Bettel annonçait le 29 juillet une aide de près de 30 millions d'euros pour les sinistrés.

Un fonds pour catastrophe naturelle toujours à l'étude

Le ministre rappelle également dans cette réponse parlementaire que la création d'un fonds pour catastrophe naturelle est toujours à l'étude. 

«Un groupe de travail comprenant, entre autres, des représentants du secteur de l'assurance, est mis en place pour examiner la faisabilité et les modalités de fonctionnement d'un tel fonds», explique-t-il.

50.000 euros par unité d'habitation endommagée

Mais Xavier Bettel a également indiqué qu'en complément de ces différentes mesures, les particuliers qui ne seront pas éligibles aux aides sociales du Ministère de la Famille, pourront demander, «sous certaines conditions», auprès des banques participantes, un prêt à taux zéro d'un montant maximal de 50.000 euros par unité d'habitation endommagée.

Les intérêts de l’emprunt seront ainsi payés par l’État via une ligne budgétaire du ministère de la Famille intitulée «secours du chef de pertes et dégâts essuyés à la suite de catastrophes naturelles, frais d’expertise».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet