Changer d'édition

Info-Zenter Demenz : "Quelque chose ne va pas": quand la démence s'installe
Luxembourg 3 min. 01.12.2016

Info-Zenter Demenz : "Quelque chose ne va pas": quand la démence s'installe

Le guichet est installé au 14A rue des Bains à Luxembourg-Ville

Info-Zenter Demenz : "Quelque chose ne va pas": quand la démence s'installe

Le guichet est installé au 14A rue des Bains à Luxembourg-Ville
Charlot Kuhn
Luxembourg 3 min. 01.12.2016

Info-Zenter Demenz : "Quelque chose ne va pas": quand la démence s'installe

Christelle BRUCKER
Christelle BRUCKER
C'était l'un des objectifs fixés par le plan démence en 2013: le Luxembourg dispose désormais d'un guichet d'accueil dédié aux personnes atteintes de démence et à leurs proches. Appelez le tel. 26 47 00.

Par Christelle Brucker

On voit bien qu'elle se comporte bizarrement depuis quelque temps, cette personne qui nous est chère, qu'elle perd ses mots... raconte encore et encore la même anecdote, oublie ses rendez-vous, malgré les petits mémos qu'elle colle partout. 

On voit bien que "quelque chose ne va pas", oui mais quoi? Et surtout, comment en parler? C'est délicat.

Et si c'était de la démence? Entre 6.000 et 7.000 personnes en souffrent au Luxembourg. Dans plus de la moitié des cas (50 à 60%), il s'agit de la maladie d'Alzheimer, forme de démence la plus répandue, devant la démence vasculaire (15 à 30%) due à une anomalie de la circulation sanguine provoquant un manque d'oxygénation de certaines zones du cerveau.  

Une première dans le pays

Pour soutenir les malades et leurs proches dès la suspicion d'une démence jusqu'à la prise en charge la plus adaptée, le ministère de la Famille vient de lancer l'Info-Zenter Demenz.

Un service gratuit et multilingue (luxembourgeois, allemand, français, anglais, espagnol et portugais) à la disposition de tout citoyen.

Les ministres Corinne Cahen et Lydia Mutsch ont inauguré les locaux ce mercredi
Les ministres Corinne Cahen et Lydia Mutsch ont inauguré les locaux ce mercredi
Charlot Kuhn

"Les malades cachent leurs problèmes"

Face à la démence d'un proche, il est bien difficile de savoir comment réagir. Or, l'entourage joue un rôle essentiel dans le dépistage précoce de la maladie car bien souvent, le patient refuse d'admettre ce qui lui arrive. 

"C'est très fréquent", confirme Jean-Marie Desbordes, chargé de direction du tout nouvel Info-Zenter Demenz, installé rue des Bains à Luxembourg. "Les malades sont difficile à convaincre, ils cachent leurs problèmes le plus longtemps possible, ce qui complique et retarde le diagnostic." Dommage, car c'est du temps précieux qui est perdu. 

"Ils ont peur, ils se retrouvent seuls"

Dès les premiers signes, pour soi ou pour un proche, on peut désormais joindre l'équipe de l'Info-Zenter au tel. 26 47 00 pour obtenir tout de suite des réponses aux 1.001 questions qui nous assaillent. 

"Ce guichet d'accueil est tout à fait nouveau, il n'y a jamais rien eu de tel dans le pays. L'accompagnement des malades et de leurs proches est au centre de notre mission. Quand le diagnostic tombe, le patient et sa famille se retrouvent dans un grand désarroi. Ils ont peur, ils se retrouvent seuls, avec leurs questions."

"Nous les écoutons, nous les informons, nous les orientons vers les structures adaptées pour une bonne prise en charge. La démence est incurable. Pour vivre au mieux avec la maladie, un diagnostic précoce est nécessaire. C'est pourquoi nous souhaitons que les gens puissent compter sur un soutien et une écoute."

Sachez détecter les premiers signes

  • Oubli d’un rendez-vous fixé la veille
  • Utilisation fréquente d’aide-mémoire
  • Objets égarés, souvent introuvables
  • Difficultés de langage et de trouver les mots justes
  • Problèmes de concentration
  • Incompréhension face aux notions abstraites
  • Difficultés à planifier des tâches de la vie quotidienne
  • Perte d’intérêt
  • Repli sur soi 
  • Changements de la personnalité, troubles d’humeurs et du comportement
  • Difficultés d’orientation dans l’espace et le temps

Plus d'infos dans le dépliant ci-joint:

Info-Zenter Demenz
14A rue des Bains
L-1212 Luxembourg
Tel. 26 47 00

www.i-zd.lu
www.liewematdemenz.lu


Sur le même sujet

Nouveau programme de prévention: Pour retarder ou éviter la démence
C'est un nouvel espoir pour toutes les personnes chez lesquelles un diagnostic précoce de maladie démentielle a été posé ou chez lesquelles le stade démentiel ne s'est pas encore manifesté. Le nouveau programme du ministère de la Santé permet, via diverses mesures préventives, de retarder ou de prévenir l'évolution de la maladie.
Comment détecter la démence? Un psy nous explique: J'ai la mémoire qui flanche
Depuis une dizaine d'années, on a remarqué que les problèmes liés à la marche prédisent très souvent un changement cognitif. En d'autres termes, la marche pourrait aider à détecter une pré-démence et à retarder l'apparition d'une maladie neurologique. Jean-Paul Steinmetz, docteur en psychologie nous explique comment détecter la démence.
Grâce à un système électronique relié à un tapis de marche long de six mètres, Jean-Paul Steinmetz peut analyser les mouvements de marche et les comparer avec ce qui se passe dans le cerveau de la personne qui se trouve sur le tapis.
8.500 malades de démence au Luxembourg en 2025
Le nombre de personnes atteintes d'une maladie démentielle dans le monde est estimé à 35 millions. Un chiffre qui risque de doubler lors de ces 20 prochaines années. S'occuper de ces malades constitue un défi. Le Luxembourg est-il prêt à le relever?