Changer d'édition

Incident à Bettembourg vendredi soir: «Toutes les lignes» ferroviaires touchées: «c'est le chaos à Luxembourg!»
Luxembourg 2 min. 17.12.2016

Incident à Bettembourg vendredi soir: «Toutes les lignes» ferroviaires touchées: «c'est le chaos à Luxembourg!»

19h50: plus de 1.000 personnes se retrouvent à la gare centrale de Luxembourg où elles sont bloquées: pas de bus comme annoncé par les CFL.

Incident à Bettembourg vendredi soir: «Toutes les lignes» ferroviaires touchées: «c'est le chaos à Luxembourg!»

19h50: plus de 1.000 personnes se retrouvent à la gare centrale de Luxembourg où elles sont bloquées: pas de bus comme annoncé par les CFL.
Photo: Sophie Wiessler
Luxembourg 2 min. 17.12.2016

Incident à Bettembourg vendredi soir: «Toutes les lignes» ferroviaires touchées: «c'est le chaos à Luxembourg!»

Maurice FICK
Maurice FICK
Grosse pagaille sur le réseau ferroviaire luxembourgeois, vendredi soir. Une panne intervenue vers 18h20 au poste directeur de Bettembourg (le même qui avait été inondé) bloque la liaison ferroviaire entre la France et le Luxembourg mais aussi en direction du Nord. Près de 1.000 usagers de retour à la gare de Luxembourg ont longtemps attendu leurs bus de substitution. Peu avant 21 heures seulement, les CFL annonçaient la reprise progressive de la circulation.

Par Maurice Fick et Sophie Wiessler sur place

Grosse pagaille sur le réseau ferroviaire luxembourgeois, vendredi soir. Une panne intervenue vers 18 h20 au poste directeur de Bettembourg (le même qui avait été inondé à la fin mai 2016) bloque la liaison ferroviaire entre la France et le Luxembourg mais aussi en direction du Nord.

Près de 1.000 usagers de retour à la gare de Luxembourg vers 20 heures ont longtemps attendu leurs bus de substitution. Peu avant 21 heures seulement, les CFL, qui n'ont pas communiqué de la soirée, ont annoncé laconiquement la reprise «progressive» de la circulation.

«La circulation des trains va reprendre progressivement. Quelques retards/suppressions peuvent encore survenir» résumait le communiqué. Mais aucune précision sur la cause exacte de cet incident à l'origine de perturbations monstres.

Un vrai manque de communication des CFL: le «chaos» à la gare de Luxembourg

«C'est le chaos à la gare de Luxembourg», attestait notre journaliste, Sophie Wiessler, depuis la gare centrale à 20h05. Après plus de deux heures d'attente dans un train, c'est «le retour à la case départ».

Près d'un millier d'usagers attendent les bus de substitution annoncés par les CFL dès 18 h 20 mais qui tardent. «Des bus partent vers Metz et Thionville mais ils arrivent au compte-goutte», constate Sophie Wiessler.

Les trains vers la France ne circulent pas et de gros retards sont également annoncés vers le Nord du pays, Troisvierges, Diekirch et Rodange également.

«Le train est planté dans le noir en rase campagne entre Luxembourg et Bettembourg mais on ne sait pas ce qui se passe», expliquait vers 18h30 un usager monté dans le train de 17h43 ce vendredi soir. Un peu moins de dix minutes après son départ ce train s'est arrêté, sans que les près de 800 usagers aient la moindre explication.

Vers 19h15 le même train «est reparti en direction de Berchem et de là, nous repartons dans l'autre sens vers Luxembourg, nous a expliqué le contrôleur», témoigne un autre usager.

C'est une «raison opérationnelle» qui bloque la liaison ferroviaire entre la France et le Luxembourg ont annoncé les CFL à 18h20 sans aucune autre précision jusqu'ici.

Les usagers du train de 17h43 n'ont plus d'autre alternative que d'attendre. «Aucun message n'a été diffusé jusqu'ici», confirme l'un d'eux.
Les usagers du train de 17h43 n'ont plus d'autre alternative que d'attendre. «Aucun message n'a été diffusé jusqu'ici», confirme l'un d'eux.
Photo: Sophie Wiessler

Les CFL indiquent que l'incident s'est produit à Bettembourg et qu'il concerne «toutes les lignes» ferroviaires.

Les réseaux sociaux très réactifs vendredi soir

Mais les milliers d'usagers frontaliers auront davantage communiqué via les réseaux sociaux pour s'entraider que les CFL pour donner des informations précises tout au long de la soirée.

Le hashtag #CovoitMetzLux a ainsi été relancé pendant que de très nombreux usagers étaient fixés sur leur téléphone portable pour voir ou donner des informations.

Plusieurs internautes ont également fait part de leur mécontentement face aux CFL, en rappelant, non sans ironie, que le ministre des Infrastructures, François Bausch,  juge le réseau ferroviaire de Luxembourg comme le "meilleur d'Europe". 

Pourtant c'est le même poste d'aiguillage de Bettembourg qui a rencontré des problèmes lors du mois de juin dernier... Belle coïncidence.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet