Changer d'édition

Inauguré après 4 ans de travaux : A l'Athénée, «tout est nouveau, sauf la carcasse»
Luxembourg 15 1 3 min. 24.04.2017 Cet article est archivé

Inauguré après 4 ans de travaux : A l'Athénée, «tout est nouveau, sauf la carcasse»

Luxembourg 15 1 3 min. 24.04.2017 Cet article est archivé

Inauguré après 4 ans de travaux : A l'Athénée, «tout est nouveau, sauf la carcasse»

Maurice FICK
Maurice FICK
La forme du lycée est restée la même mais son enveloppe et son contenu sont flambant neufs. Après plus de quatre ans de travaux, le nouvel Athénée vient d'être inauguré en présence du Grand-Duc et du Premier ministre Xavier Bettel. Un jour particulièrement émotionnel pour son directeur, Jos Salentiny, qui fait le tour du propriétaire, rien que pour vous!

Par Maurice Fick

La forme du lycée est restée la même mais son enveloppe et son contenu sont flambant neufs. Après plus de quatre ans de travaux, le nouvel Athénée a été inauguré ce lundi 24 avril 2017 en présence du Grand-Duc, du Premier ministre Xavier Bettel, du ministre de l'Education nationale, Claude Meisch, du ministre des Infrastructures, François Bausch et de la ministre de la Famille, Corinne Cahen. Un jour particulièrement émotionnel pour son directeur, Jos Salentiny qui fait le tour du propriétaire, rien que pour vous!

«C'est une triple fête en réalité: la première inauguration du nouvel Athénée n'avait pas eu lieu en 1964 (le lycée avait déménagé du centre-ville vers un nouveau bâtiment au Campus de Merl, ndlr), on la fête 53 ans plus tard! Il y a évidemment l'inauguration du bâtiment actuel mais on fête aussi  les 200 ans de la refondation du Collège des jésuites en tant qu'Athénée», explique Jos Salentiny.

Le directeur du lycée incarne littéralement le bâtiment aux trois ailes. Il a lui-même «mis les pieds pour la première fois à l'Athénée il y a pile cinquante-trois ans ce lundi!» et a suivi sa métamorphose de très près. C'est donc pour lui, une quadruple fête. Un gâteau en forme de maquette géante du lycée a été découpé par le grand-duc Henri et goûté par les ministres présents. Xavier Bettel lançant: «Un collège n'a encore jamais été aussi bon!»

Quatre fois moins d'énergie consommée

Aujourd'hui, «De Kolléisch» (c'est ainsi que l'appelle les Luxembourgeois) est un bâtiment scolaire où «tout est nouveau, sauf la carcasse», résume Jos Salentiny.  Depuis leur arrivée différée dans les tous nouveaux murs, le 9 janvier dernier, les 1.400 lycéens et 190 professeurs de l'Athénée vivent dans un lycée où il ne fera plus froid dans les salles de classe l'hiver puisqu'il est «au top des bâtiments existants rénovés».

La très mauvaise isolation du bâtiment de 27.000 m2 était même «le moteur de cette rénovation», rappelle Jos Salentiny. Avant les titanesques travaux qui ont tout de même englouti 95,2 millions d'euros, «il n'y avait pas d'isolation, on avait du simple vitrage seulement, le toit n'était pas isolé, et on consommait quatre fois plus d'énergie qu'un lycée moderne bien isolé!»

Meilleure enveloppe énergétique mais aussi plus d'autonomie. Sur les toits des ailes Sud et Nord du lycée, des panneaux photovoltaïques «nous donnent aujourd'hui une certaine autonomie d'énergie. Nous produisons, en partie, notre propre électricité». De sorte qu'au final, «on va épargner 41.000 tonnes de CO2 sur une année», lance fièrement le directeur.

Si l'immense préau couvert à l'entrée du lycée a été rénové sans subir de transformation, deux nouveaux ascenseurs entièrement en verre permettent aux personnes à mobilité réduite de se déplacer sur les cinq étages du bâtiment et de mieux transporter du matériel lourd.

Jos Salentiny, directeur de l'Athénée: «On va épargner 41.000 tonnes de CO2 sur une année».
Jos Salentiny, directeur de l'Athénée: «On va épargner 41.000 tonnes de CO2 sur une année».
Photo: Maurice Fick

Le sous-sol n'abrite plus les cuisines mais 8 nouvelles salles de classe informatiques avec vue sur le nouveau passage qui permet désormais aux élèves de se rendre du boulevard Pierre Dupong en ligne droite dans la cour du lycée. Un autre nouveau passage permet d'aller directement du préau couvert aux quais de bus et au Conservatoire.

Si les salles de classes sont désormais équipées de tableaux didactiques et stores automatiques pour garantir une aération optimale des pièces, la nouvelle bibliothèque impressionne plus par son ameublement ultra-moderne (avec un coin vintage) que ses volumes. Elle offre une vue imprenable sur l'immense parvis rénové du lycée. Des locaux ont été aménagés sous le parvis et mis à disposition des Archives nationales. «C'est notre contribution au concept de mobilité», sourit le directeur.

L'autre surprise c'est la partie restauration. Elle s'ouvre vers l'extérieur avec vue imprenable sur la piste d'athlétisme et offre même aux élèves de l'Athénée de manger en terrasse!

Une «Journée des anciens de l'Athénée» est d'ores et déjà programmée le dimanche 9 juillet 2017.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La reprise des cours a eu lieu presque normalement ce lundi au lycée Michel Lucius à Luxembourg alors qu'une partie de l'établissement avait été fermée avant les vacances de Toussaint.
Les élèves, le personnel et la bibliothèque du lycée ont dû déménager
C'est l'heure des tout derniers travaux et les enseignants y prennent déjà leurs marques depuis lundi. L'école primaire du tout nouveau Campus francophone Vauban accueille ce lundi 11 septembre ses 800 premiers élèves. Les 1.420 lycéens et collégiens arriveront au Ban de Gasperich au cours du premier trimestre 2018 seulement. Découverte du site en avant-première!
28.8.2017 Luxembourg, Cloche d'Or, ban de Gasperich photo Anouk Antony
Depuis 2015, sept projets architecturaux étaient en lice pour créer le futur "bâtiment centre" du CHL de Luxembourg. Ce lundi, l'hôpital a dévoilé le projet gagnant: les travaux commenceront fin 2018. Découvrez en images à quoi va ressembler le CHL de Luxembourg d'ici 2023.