Changer d'édition

Impôts: 65% des Luxembourgeois estiment en payer déjà de trop!
Luxembourg 2 min. 11.11.2015 Cet article est archivé
Enquête d'opinion PolitMonitor

Impôts: 65% des Luxembourgeois estiment en payer déjà de trop!

Pour avoir le sentiment que la future réforme fiscale soit équitable, 58% des Luxembourgeois aimeraient payer moins d'impôts l'an prochain.
Enquête d'opinion PolitMonitor

Impôts: 65% des Luxembourgeois estiment en payer déjà de trop!

Pour avoir le sentiment que la future réforme fiscale soit équitable, 58% des Luxembourgeois aimeraient payer moins d'impôts l'an prochain.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 11.11.2015 Cet article est archivé
Enquête d'opinion PolitMonitor

Impôts: 65% des Luxembourgeois estiment en payer déjà de trop!

Alors que le gouvernement concocte une grande réforme fiscale pour l'an prochain, le sondage PolitMonitor publié ce mercredi révèle que 65% des Luxembourgeois -et 56% de la population totale- pensent en payer de trop actuellement. Une personne sur deux pense que le contribuable privé doit payer trop d'impôts par rapport aux entreprises.

(MF & DN) - Alors que le gouvernement concocte une grande réforme fiscale pour l'an prochain, le sondage PolitMonitor publié ce mercredi révèle que 65% des Luxembourgeois -et 56% de la population totale- pensent en payer de trop actuellement. Une personne sur deux pense que le contribuable privé doit payer trop d'impôts par rapport aux entreprises alors qu'une sur trois dit ne pas savoir en juger.

Lors du sondage effectué pour le Luxemburger Wort et RTL, les sondeurs de TNS Ilres ont demandé à 1.020 personnes de plus de 18 ans -durant la période s'étalant entre le 29 octobre et le 5 novembre 2015- comment ils ressentent la charge fiscale qui pèse sur eux aujourd'hui.

Un peu plus d'une personne sur trois (35%), estime que «c'est correct» et 1% estime même que leur charge fiscale est «un peu trop basse» aujourd'hui. La majorité des contribuables (56%) sont d'avis, en cette fin 2015, qu'ils paient trop d'impôts.

Et pour que la réforme soit équitable à votre avis?

Le ressenti est très différent selon que le contribuable soit un résident luxembourgeois ou étranger: 65% des Luxembourgeois estiment payer trop d'impôts alors qu'ils ne sont que 44% des étrangers à le penser. Tout comme 44% d'étrangers pensent que leur charge fiscale est correcte et qu'ils ne sont que 26% des Luxembourgeois à l'avouer.

Mais alors quelle attente ont-ils pour que la réforme fiscale de 2016 soit équitable? Sans surprise, 58% des Luxembourgeois aimeraient être allégés et payer moins d'impôts après la réforme et 25% aimeraient que rien ne change. Moins d'un étranger sur deux (48%) aimerait être allégé et 28% des étrangers aimeraient que rien ne change l'an prochain.

Le sondage montre que 28% des contribuables sont d'avis que les entreprises devraient payer autant d'impôts que les privés à l'avenir. Un sondé sur deux (49%) est d'avis qu'aujourd'hui les privés doivent payer trop d'impôts par rapport aux entreprises. 

Taux maximal d'imposition à 100.000 euros/an

20% estiment qu'une répartition équitable serait de faire porter la charge fiscale à 60% par les entreprises et 14% pensent que les entreprises devraient porter 70% de la charge fiscale. Plus d'une personne sur quatre (26%) dit ne pas pouvoir en juger.

Autre enseignement de ce sondage: c'est à partir de 100.000 euros de revenu annuel que 28% de la population estiment qu'il faudrait être imposé avec le taux maximal. Seuls 11% pensent que cela devrait être le cas dès 85.000 euros/an. Et 15% sont d'avis que le taux maximal d'imposition devrait être appliqué à partir de 65.000 euros de revenu annuel.

Actuellement, ceux qui gagnent plus de 110.000 euros bruts par an sont soumis à un taux d'imposition de 43,6%, c'est le plus élevé au Luxembourg. Un célibataire est taxé à hauteur de 43,6% de son revenu brut dès que celui-ci atteint 47.000 euros par an.


Sur le même sujet

Alors que l'avant-projet de loi sur la nationalité luxembourgeoise est dans les tuyaux, le nouveau PolitMonitor révèle ce mardi que la population est favorable aux propositions du gouvernement liées au droit du sol et à la domiciliation. Mais l'idée d'acquérir la nationalité via le mariage (ou pacs) et de simplifier le test de langue, divisent clairement électeurs et étrangers.
Le gouvernement «n'a plus aucune raison de continuer sa politique d'austérité», martèle l'OGBL. Le syndicat lance un appel pressant au gouvernement Bettel pour que les petits et moyens revenus soient moins taxés et, qu'a contrario, les revenus du capital le soient bien plus. Toutes ses revendications sont livrées dans un «paquet social pour le Luxembourg».
André Roeltgen, président de l'OGBL: «Il y a une contradiction grandissante entre les petits et moyens revenus d'une part et les hauts, voire très hauts revenus, d'autre part.»
Six mois après une véritable crise de confiance à son égard, le gouvernement Bettel remonte dans les sondages. Le nouveau PolitMonitor révèle ce lundi que tous les membres du gouvernement regagnent des points de sympathie et de compétence. A une exception près: Maggy Nagel.
Le Premier ministre, Xavier Bettel, remonte la pente: après un sondage désastreux début mai (48%), sa cote de sympathie grimpe à nouveau à 63% des sondés.
Au Luxembourg, 405 ménages gagnent plus d’un million d’euros par an. C’est ce qui ressort d’un document confidentiel de l’administration de l’imposition directe dont nos confrères de la radio 100,7 ont eu connaissance.
400 reiche Haushalte zahlen jährlich 370 Millionen Einkommenssteuer.