Changer d'édition

Immersion au centre de tri de Post en plein rush de Noël
Luxembourg 5 3 min. 24.12.2021 Cet article est archivé
Fêtes

Immersion au centre de tri de Post en plein rush de Noël

Durant les heures de pointe, l'endroit ressemble à s'y méprendre à une véritable fourmilière humaine.
Fêtes

Immersion au centre de tri de Post en plein rush de Noël

Durant les heures de pointe, l'endroit ressemble à s'y méprendre à une véritable fourmilière humaine.
Photo : Alain Piron
Luxembourg 5 3 min. 24.12.2021 Cet article est archivé
Fêtes

Immersion au centre de tri de Post en plein rush de Noël

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Si les cadeaux qui viendront garnir les sapins des résidents du Grand-Duché sont arrivés en temps et en heure, c'est en grande partie grâce au travail de fourmi réalisé par les équipes du centre de tri de Post Luxembourg. Immersion sur place.

Depuis le début du mois de décembre, c'est la course au sein du centre de tri de Post Luxembourg à Bettembourg. Pas de temps à perdre, les fêtes de fin d'année approchent à grands pas et l'heure est au rush de Noël. «En réalité, c'est surtout la première semaine de décembre qui est particulièrement chargée en termes de colis avec la Saint-Nicolas», entame David Badois, le chef de service des opérations pour le centre de tri de Post Luxembourg. 


Comment éviter les tensions sur le covid à Noël
La Santé recommande d'appliquer le CovidCheck à la maison pour les fêtes. Le psychologue Sacha Bachim explique comment s'y prendre avec les sceptiques à la vaccination.

Ici, le centre, en activité depuis 2006, tourne 24 heures sur 24 du dimanche soir au samedi soir et emploie pas moins de 200 collaborateurs. Durant les heures de pointe, l'endroit ressemble à s'y méprendre à une véritable fourmilière humaine.  «C'est ici que l'on traite tout le volume national et international entrant et sortant, de la lettre au colis», poursuit l'intéressé. Ce sont donc des centaines de milliers de colis qui transitent chaque mois par le centre. 

David Badois  est le chef de service des opérations du centre de tri de Post Luxembourg
David Badois est le chef de service des opérations du centre de tri de Post Luxembourg
Photo : Alain Piron

Les chiffres concernant ce mois de décembre ont d'ailleurs de quoi donner le tournis. «Le pic d'activité en 2020 était de 42.000 colis traités en une seule journée. En 2021, il était de 44.000. Le record a donc été battu. En moyenne, c'est 30.000 colis par jour qui arrivent ici. Le mois de décembre n'étant pas encore terminé, il est difficile de donner une idée du volume traité. Toutefois, en guise de comparaison, en novembre 2019, on a traité 426.000 colis sur le mois. En 2020, ce chiffre a grimpé à 674.000 pour le même mois. En 2021, une très légère baisse a été constatée avec 671.000 colis en novembre. Toutefois, cela prouve bien que la pandémie a complètement changé nos habitudes.  Évidemment, une grande partie de ces paquets proviennent d'Amazon», estime David Badois. 


Centre de tri Bettembourg Amazon, Post, Bettembourg, le 11 Juillet 2017. Photo: Chris Karaba
Post reste le plus gros employeur du Luxembourg
En tout cas derrière l'Etat... Mais le nouveau palmarès établi par le Statec ne note guère de changement parmi les poids lourds de l'emploi dans le pays, si ce n'est la montée en puissance d'Amazon.

A l'heure où les e-mails ont remplacé les traditionnelles lettres, Post Luxembourg enregistre une baisse constante de 5% par an, alors que dans d’autres pays comme la France ou la Belgique, cette baisse a été plus importante ces dernières années. Il  assure de son côté que le marché de nos bonnes vieilles enveloppes a encore de beaux jours devant lui. «En moyenne, nous traitons 450.000 lettres par jour, 550.000 même durant la haute saison. J'ai vraiment l'impression qu'au Luxembourg, on envoie davantage de cartes de vœux en cette période de fêtes par rapport aux années précédentes.»

Une procédure particulièrement bien huilée doit donc être mise en application dès le moment où le colis ou la lettre arrivent au centre de tri jusqu'au destinataire. « Par exemple pour le flux des colis, les itinéraires sont parfaitement calculés de manière à optimiser le trajet en fonction des chauffeurs disponibles.» Et puis, l’établissement public peut compter sur de nombreuses machines capables de traiter et de scanner un nombre incalculable de lettres et de colis. 

Une augmentation fulgurante en un an

Mais forcément, celles-ci ne sont pas infaillibles. «Par exemple, lorsque les lettres qui ne parviennent pas à être scannées par les machines, car illisibles ou lorsque la couleur de l'enveloppe ne permet pas une lecture optimale des adresses, celles-ci  doivent être triées manuellement. C'est un travail de longue haleine mais nous arrivons à garantir une livraison en J+2 à 99%. Concernant les colis nous garantissons un taux de livraison de 98,5 % en J+1 », promet le chef de service des opérations. 

Entre la généralisation de l'e-commerce et la crise sanitaire, Post Luxembourg a vu la demande littéralement exploser. «On l'a clairement vu l'année dernière, en 2020, lorsque nous avions constaté une augmentation du volume de 50% en comparaison avec 2019. Cette année, on est plutôt sur une augmentation de 15%. On revoit régulièrement nos méthodes de travail afin de pouvoir absorber cette augmentation du volume de colis et de pouvoir garantir la qualité de livraison actuelle.» 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'annonce, en début de semaine par l'opérateur historique, d'une revalorisation de la grille tarifaire pour les opérations bancaires réalisées au guichet fait grincer les dents de l'association de défense des consommateurs qui demande une adaptation ciblée.
Wi , PK Post , Pres Bilan , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wortt
L'entrée en vigueur au 1er juillet de nouvelles règles liées au commerce en ligne impacte la totalité de la chaîne de distribution. Particulièrement pour les colis expédiés depuis des pays hors UE qui peuvent être livrés avec un délai supplémentaire de deux semaines.
Centre de tri Bettembourg Amazon, Post, Bettembourg, le 11 Juillet 2017. Photo: Chris Karaba
Les services de colis poursuivent leur progression au Luxembourg, empiétant d'année en année sur les parts de marché du courrier traditionnel. Evolution que l'Institut luxembourgeois de régulation explique par une croissance des services transfrontaliers.
Centre de tri Bettembourg Amazon, Post, Bettembourg, le 11 Juillet 2017. Photo: Chris Karaba
Avant le Père Noël, c'est aux services de livraison qu'il incombe de gérer les commandes faites en ligne. Cela nécessite une logistique parfaite et des équipes en renfort.
POST Luxembourg - Centre de tri Bettembourg - Bettembourg - Zone d'Activité Krakelshaff L-3290 Bettembourg (Beetebuerg) - 19/12/2019 - photo: claude piscitelli
Cadeaux, jouets, batteries de voiture et même poubelle... tout passe sur la bande! «Les derniers jours, on double le nombre de colis. Soit 15.000 à trier par jour», assure Philippe Gross. Jusqu'au 24 décembre, c'est le grand rush au Centre de tri national de Post à Bettembourg.
A partir du moment où le colis fait moins de 1,50 mètre de long et pèse moins de 30 kg (c'est le standard postal), il passe sur la bande automatisée.