Changer d'édition

Il y a un an, le pays perdait «son» Grand-Duc

Il y a un an, le pays perdait «son» Grand-Duc

Il y a un an, le pays perdait «son» Grand-Duc

Il y a un an, le pays perdait «son» Grand-Duc


par Diane LECORSAIS/ 23.04.2020

Die Fahnen auf halbmast, das Land in Trauer: Am 4. Mai 2019 begleitet die großherzogliche Familie Großherzog Jean auf seiner letzten Reise. Mitglieder der Pfadfinder stehen links und rechts Spalier, erweisen ihrem Chefscout die letzte Ehre.Photo: Daemen Harry

Le 23 avril 2019, le Grand-Duc Jean entamait son dernier voyage. Le Luxembourg perdait un souverain respecté, un proche surtout.

(pj avec Diane Lecorsais) - Le 23 avril 2019, l'annonce de la mort du Grand-Duc Jean plongeait le pays dans un profond désarroi. Pendant 36 ans, de 1964 à 2000, l'homme avait dirigé le pays. Mais si le Grand-Duc Jean était considéré comme un grand chef d'État, il avait su se distinguer par sa chaleur, sa proximité extraordinaire et le profond attachement qui l'unissait à son peuple. En tant que chef scout, son altesse royale avait également été un modèle pour des milliers de jeunes scouts luxembourgeois.


Staatsbegräbnis Großherzog Jean, funérailles Grand-Duc Jean. Kathedrale, Ausgang des Sarges des Sarges vorbei an der Großherzoglichen Familie,Großherzog Henri , Foto: Guy Wolff/ Luxemburger Wort
Le Luxembourg pleure le grand-duc Jean
L'ancien chef de l'État est décédé le 23 avril 2019, à l'âge de 98 ans, des suites d'une infection pulmonaire. En hommage, douze jours de deuil national ont été décrétés.

C'est d'ailleurs sans doute les scouts qui ont rendu l'hommage le plus émouvant à leur chef disparu, au petit matin du 4 mai, jour où il a entamé son dernier voyage. Sous le ciel gris, garçons et filles dans leur uniforme, ont entonné un chant d'adieu traditionnel (Ce n'est qu'un au-revoir) pour accompagner le défunt jusqu'à cette dernière demeure.

Moment d'émotion avec la grande "Chaîne des adieux", chanson d'au-revoir traditionnelle, entonnée par les scouts de la LGS et de la FNEL.
Photo: Alain Piron

Pendant ce temps, des habitants venus de chaque partie du Grand-Duché s'étaient rassemblés devant le palais pour rendre un dernier hommage à l'ancien chef d'Etat. Lorsque le cercueil, enveloppé dans le drapeau frappé du  "Roude Léiw", fut sorti du palais et que la famille grand-ducale s'avança, la foule suivit en silence le cortège funèbre qui se dirigeait vers la cathédrale. 

Le service funèbre, dirigé par l'archevêque Jean-Claude Hollerich, fut particulièrement émouvant. Plus particulièrement quand le Grand-Duc héritier Guillaume évoqua son grand-père. Même le choix musical durant la cérémonie fut un clin d’œil aux goûts du chef de famille. Comme cet intermède joué à la cornemuse par deux membres de la Garde irlandaise.

A l'extérieur, de nombreux citoyens ont pu suivre la cérémonie sur un écran géant installé place d'Armes. Plusieurs jours après, la foule continuait à venir saluer la mémoire du Grand-Duc disparu qui par un mot, qui par une visite à la crypte de la cathédrale où il repose désormais. 

C'est ce sourire et cette bienveillance que le pays garde à l'esprit en repensant à son altesse, décédée à 98 ans.
C'est ce sourire et cette bienveillance que le pays garde à l'esprit en repensant à son altesse, décédée à 98 ans.
Photo: Guy Wolff


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que le pays l'avait accompagné vers sa dernière demeure il y a dix jours, l'ancien chef de l'Etat luxembourgeois bénéficiera d'un édifice pour lui rendre hommage, a décidé mercredi le Conseil de gouvernement.
12 septembre 1944: le prince Jean sous le balcon de la mairie de Dudelange.
De nombreux représentants des maisons royales européennes ont assisté aux funérailles du grand-duc Jean en la cathédrale Notre-Dame samedi. Revue de détail.
Programmées pour le 4 mai 2019, les funérailles de l'ancien chef de l'État, décédé à 98 ans le 23 avril, sont précédées de plusieurs événements lui rendant hommage. Différentes étapes du deuil national à suivre.
Plusieurs centaines de personnes ont tenu à faire leurs adieux à l'ancien chef de l'État, ce lundi, en se rendant dans la chapelle ardente située au coeur du palais grand-ducal. Une possibilité offerte jusqu'à vendredi après-midi.
Lokales, GRAND-DUC JEAN: Palais Grand-Ducal - Chapelle ardente pour le public, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort