Changer d'édition

Xavier Bettel

«Il faut garder la tête haute»

par Sibila LIND| 15.07.2021

Avant de tenir ce jeudi soir un Conseil de gouvernement extraordinaire, Xavier Bettel a réservé sa première sortie publique depuis son hospitalisation aux sinistrés du Grund dans la matinée, avant d'aller au-devant d'autres sites impactés par les crues.

Quand jeudi matin, le Premier ministre est arrivé au Grund, l'Alzette était loin d'être le joli ruisseau qui traverse le quartier. Plutôt un bras épais et brun venu envahir la rue Saint-Ulric et ses environs. Avec à ses côtés la ministre de l'Intérieur, Taina Bofferding (LSAP), Xavier Bettel a pris le temps de saluer et d'encourager ouvriers et riverains. Des hommes et des femmes à la peine pour effacer les dégâts d'une nuit de crue. Mais la pluie était encore présente, menaçant chacun d'avoir tout à refaire dans l'après-midi en cas de remontée des eaux.

Même visite de la part des élus de la capitale, venus constater de visu l'efficacité des services municipaux. 


Hilfsaktion von Freiwilligen nach Überschwemmungen in Echternach / Foto: Viktor Wittal
A Echternach, le Trifolion point central de la solidarité
Pour les victimes des inondations d'Echternach et de Rosport-Mompach, la salle Agora du Trifolion sera mise à disposition comme vestiaire dès lundi.

Dans l'après-midi, Xavier Bettel devait se rendre à Larochette et Vianden, deux des communes particulièrement touchées. Mais l'organisation inattendue d'un conseil de gouvernement extraordinaire pour la fin d'après-midi a dû bousculer l'emploi du temps du chef de l'exécutif. 

  • Cliquez ici pour suivre avec nous les conclusions du Conseil de gouvernement (à partir de 18h).


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.

Sur le même sujet

Dans la nuit de mercredi à jeudi, divers cours d'eau sont sortis de leur lit, envahissant parfois les rues. Depuis, les secours sont à pied d'œuvre pour mettre les résidents en sureté, tandis que dans certaines communes les habitants déblayent leur maison. Les images des intempéries.
Lokales,Hocvhwasser,Überschwemmung Steinheim.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort