Changer d'édition

Brèves Luxembourg 07.12.2020

Le code du travail luxembourgeois, lui aussi, évolue avec l'épidémie. Le dernier exemple devrait être voté prochainement, après que le gouvernement aura déposé un projet de loi sur le délai d'envoi des arrêts maladie aux employeurs par les salariés en cas de mise en quarantaine ou placement à l'isolement. En effet, passé l'appel de l'équipe en charge du tracing, les documents administratifs tardaient à arriver.

Face à la difficulté constatée de pouvoir renvoyer le certificat d'arrêt endéans trois jours (comme le veut la loi actuellement), la proposition vise à étendre la limite légale à huit jours. Et cela possiblement jusqu'au 30 juin 2021. 

Le Conseil d'Etat a déjà donné son aval à la proposition gouvernementale, ce qui devrait précipiter l'adoption de la mesure dans les jours à venir.

Pour information, dans la semaine du 23 au 29 novembre dernier, pas moins de 7.641 personnes ont été invitées à suivre une période d'isolement, et 11.203 à se placer en quarantaine. Deux dispositifs empêchant les intéressés de se rendre sur leur lieu de travail, mais pas forcément de télétravailler.