Changer d'édition

Henri Kox «proposé» officiellement au ministère du Logement
Luxembourg 2 min. 28.09.2019 Cet article est archivé

Henri Kox «proposé» officiellement au ministère du Logement

Actuel président de la commission Logement à la Chambre, l'élu avait également étudié cette problématique pour Déi Gréng avant les dernières élections législatives

Henri Kox «proposé» officiellement au ministère du Logement

Actuel président de la commission Logement à la Chambre, l'élu avait également étudié cette problématique pour Déi Gréng avant les dernières élections législatives
Photo:Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 28.09.2019 Cet article est archivé

Henri Kox «proposé» officiellement au ministère du Logement

L'annonce a été faite ce samedi matin par le tout récemment nommé vice-Premier ministre, François Bausch (Déi Gréng). L'ancien bourgmestre de Remich devrait récupérer le poste de Sam Tanson, qui elle, remplace Félix Braz au ministère de la Justice.

(SC/SW) - Le jeu des chaises musicales au gouvernement semble prendre fin. François Bausch a annoncé ce samedi matin sur les ondes de nos collègues de RTL, que Henri Kox sera proposé comme ministre du Logement la semaine prochaine lors du congrès extraordinaire des Verts qui se déroule jeudi soir.

«Nous avons besoin d'un homme bon pour ce travail et Henri Kox l'est», a ainsi expliqué le nouveau vice-Premier ministre. Il faut dire que l'ancien bourgmestre de Remich est président de la Commission du Logement depuis 2018. Une place tout indiquée pour reprendre le flambeau de Sam Tanson.

Josée Lorsché se retire

Avant de pouvoir prendre ses nouvelles fonctions, Henri Kox doit encore être accepté par ses collègues du parti. Il devrait également prendre le poste de ministre délégué à la Sécurité intérieure et à la Défense, aux côtés de François Bausch.

Le ministre a également confirmé des rumeurs qui circulaient ces derniers jours. Ainsi, Josée Lorsché, chef du groupe parlementaire, était également dans les pressentis. Mais elle s'est délibérément retirée de la course. Active au conseil municipal de Bettembourg, elle souhaitait en effet rester dans ses positions. Elle soutiendra Henri Kox dans sa candidature.


Henri Kox darf sich auf weitere fünf Jahre auf Krautmarkt freuen.
Henri Kox pressenti au ministère du Logement
Le nom de l'ancien bourgmestre de Remich revient de plus en plus souvent quand il est question de la succession de la ministre Sam Tanson (Déi Gréng). Elle qui, dans le remaniement annoncé, s'occupera pleinement de la Justice.

«Si Henri Kox est accepté par le Comité exécutif - et je le défendrai de toutes mes forces - nous lui donnerons un coup de main», a expliqué François Bausch dans l'interview de RTL.

Pour rappel, ce remaniement intervient plusieurs jours après l'annonce du non-retour de Félix Braz, victime d'un malaise cardiaque en août dernier. Avec trois ministères à sa charge - Culture, Logement et Justice - Sam Tanson devait donc trouver un candidat pour lui succéder sur la délicate problématique du logement, première préoccupation des résidents luxembourgeois.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Henri Kox propulsé ministre de la Sécurité intérieure
Déjà ministre du Logement depuis le remaniement gouvernemental d'octobre 2019, celui qui était également sous la tutelle de François Bausch (Déi Gréng) pour ce volet, devient ce jeudi le seul titulaire de ce portefeuille. Il hérite donc de tous les dossiers concernant la police.
Contacto, Interview Henri Kox, Foto: Lex Kleren/Contacto
Déi Gréng retrouve le sourire... un temps
A 97%, les membres du parti écologiste ont donné leur feu vert jeudi soir à la nomination d'Henri Kox comme nouveau ministre du Logement. Un soutien massif à l'heure où la fraction vit des heures difficiles.
IPO , Tramsschapp , Kongress Dei Greng , Wechsel in der Regierung , Kox  Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Josée Lorsché n'a pas voulu «lâcher ses engagements»
Longtemps, le nom de la cheffe de fraction Déi Gréng a bruissé pour entrer au gouvernement remanié. Au final, la parlementaire et élue de Bettembourg préfère mener à bien le travail mené auprès des députés verts, de la Chambre et dans sa commune.
Josée Lorsché Déi Gréng - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Henri Kox à la tête du ministère du Logement
Déi Gréng confirme officiellement ce mercredi que le député de la circonscription Est succède à Sam Tanson, place de l'Europe. Il sera parallèlement le bras droit de François Bausch puisqu'il devient aussi ministre délégué à la Sécurité intérieure et à la Défense.
Henri Kox pressenti au ministère du Logement
Le nom de l'ancien bourgmestre de Remich revient de plus en plus souvent quand il est question de la succession de la ministre Sam Tanson (Déi Gréng). Elle qui, dans le remaniement annoncé, s'occupera pleinement de la Justice.
Henri Kox darf sich auf weitere fünf Jahre auf Krautmarkt freuen.
«Une crise chez Déi Gréng? Où ça?»
Affaire Traversini, remaniement gouvernemental délicat, problème de santé d'un de ses piliers: le parti écologiste vit des heures sombres. Mais ses deux coprésidents veulent croire en des jours meilleurs. Rapidement si possible.
Déi Gréng, dei greng, Kongress, 19.03.2016 Foto: Luc Deflorenne