Changer d'édition

Henri Grethen aurait aussi été vacciné indûment
Luxembourg 2 min. 08.03.2021 Cet article est archivé

Henri Grethen aurait aussi été vacciné indûment

Henri Grethen, 70 ans, a été vacciné le 19 février dernier, alors même que les consignes dans le secteur des soins avaient été données pour que seuls les salariés bénéficient des injections.

Henri Grethen aurait aussi été vacciné indûment

Henri Grethen, 70 ans, a été vacciné le 19 février dernier, alors même que les consignes dans le secteur des soins avaient été données pour que seuls les salariés bénéficient des injections.
Photo: Julian Pierrot/archive
Luxembourg 2 min. 08.03.2021 Cet article est archivé

Henri Grethen aurait aussi été vacciné indûment

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Après les hôpitaux Robert-Schuman et le Centre hospitalier du Nord, c'est au tour des Hospices civils de la Ville de se trouver au centre de la polémique en raison de la vaccination de leur président, ancien ministre DP. Une situation qualifiée de «malheureuse».

Alors que Paulette Lenert (LSAP) se félicitait vendredi dernier que «de manière générale, la campagne de vaccination s'est déroulée de façon satisfaisante dans le pays», la ministre de la Santé doit faire face à de nouveaux couacs. Après les révélations autour de la vaccination de Jean-Louis Schiltz, Michel Wurth et Claude Seywert, membres du conseil d'administration des hôpitaux Robert-Schuman et l'enquête interne lancée au sein du Centre hospitalier du Nord, c'est au tour d'Henri Grethen (DP) de se retrouver en première ligne.


A medical worker prepares a dose of the Covid-19 vaccine in a makeshift-vaccination center at Tiranaís main soccer stadium on January 11, 2021. - Albanian PM said Albania had received the first 975 doses of Covid 19 by an undisclosed EU country, and that the first doses will go to frontline health workers in Covid hospitals. He took the first jab himself to show vaccine-sceptics that it was safe and advisable to get vaccinated. (Photo by Gent SHKULLAKU / AFP)
Doutes sur la campagne de vaccination interne au CHdN
Le conseil d'administration du Centre hospitalier du nord annonce lundi avoir déposé plainte contre X après les déclarations de Paulette Lenert évoquant, ce week-end, des «rumeurs» quant à de mauvaises utilisations des vaccins dans les hôpitaux du pays.

L'ancien ministre âgé de 70 ans et actuel président des Hospices civils de la Ville aurait été vacciné en février dernier, à en croire nos confrères de la Radio 100,7 qui précisent que l'injection a été réalisée «contre l'avis des autorités sanitaires et après qu'il a été rendu public que les membres du conseil d'administration n'étaient pas concernés par la première phase de vaccination». Pour sa défense, l'ancien membre de la Cour des comptes européenne avance sa «présence régulière» dans les structures destinées à l'accueil des personnes âgées et des personnes handicapées.


IPO,Pressebriefing Ministerrat Paulette Lenert & Xavier Bettel.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«Si le vaccin fonctionne, qu'importe le nom»
Xavier Bettel maintient toute sa confiance dans le choix et les commandes de vaccins passées par l'Union européenne. Compris si celle-ci retenait le vaccin russe, chinois ou autres.

Pourtant, les recommandations de la Copas, structure faîtière des prestataires dans le secteur des soins, précisent dans une lettre adressée à ses membres que seuls «les salariés» étaient concernés par la première phase de la vaccination. Or, les membres du conseil d'administration «ne font pas légalement partie du personnel, car ils n'ont ni salaire, ni contrat», note la Radio 100,7. Qualifié de «malheureux» par Marc Fischbach, président de la Copas, le cas d'Henri Grethen serait «un cas isolé» dans le secteur «car les maisons de retraite savaient très bien que les membres du conseil d'administration ne devraient pas être vaccinés en priorité».

A ce jour, quelque 44.000 personnes ont été vaccinées au Grand-Duché, dont les personnels soignants afin de constituer un premier «bouclier sanitaire». Pour mémoire, le ministère de la Santé a demandé à ce que la liste de toutes les personnes vaccinées lui soit transmise. Ce qui pourrait amener à d'autres révélations à l'avenir.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Deux semaines après le signalement du premier cas d'infection au Luxembourg, le pays enregistrait officiellement le premier décès d'une personne positive au coronavirus, le 13 mars. 365 jours plus tard, les conséquences de la pandémie restent encore d'actualité.
CORONADO, CALIFORNIA - DECEMBER 14: (EDITORIAL USE ONLY) Registered nurse Jenni Knapmiller dons personal protective equipment (PPE) as she prepares to care for a COVID-19 patient in the COVID unit at Sharp Coronado Hospital on December 14, 2020 in Coronado, California. According to state figures, Southern California, which includes San Diego County, currently has only 1.7 percent of its ICU (Intensive Care Unit) bed capacity remaining amid a spike in COVID-19 cases and hospitalizations. Sharp HealthCare is the largest health system in San Diego County and is currently treating approximately 400 COVID-19 patients in its four acute hospitals.   Mario Tama/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Le conseil d'administration du Centre hospitalier du nord annonce lundi avoir déposé plainte contre X après les déclarations de Paulette Lenert évoquant, ce week-end, des «rumeurs» quant à de mauvaises utilisations des vaccins dans les hôpitaux du pays.
A medical worker prepares a dose of the Covid-19 vaccine in a makeshift-vaccination center at Tiranaís main soccer stadium on January 11, 2021. - Albanian PM said Albania had received the first 975 doses of Covid 19 by an undisclosed EU country, and that the first doses will go to frontline health workers in Covid hospitals. He took the first jab himself to show vaccine-sceptics that it was safe and advisable to get vaccinated. (Photo by Gent SHKULLAKU / AFP)
Le centre hospitalier a-t-il eu raison d'administrer des doses anti-covid à certains membres de son conseil d'administration? La question peut se poser, même si l'éventuelle entorse aux règles est loin d'être scandaleuse.
Si AstraZeneca livre dans les temps sa première cargaison de sérum anti-covid au Luxembourg, la phase 1 de la campagne vaccinale pourrait s'achever en avance, estime Paulette Lenert.
ARCHIV - 27.12.2020, Nordrhein-Westfalen, Emsdetten: Der Infektiologe Burkhard Frase zieht die erste Spritze im St. Josef-Stift in Emsdetten mit dem Impfstoff auf. Dort wurden am 27. Dezember mehr als 90 Bewohner geimpft. (zu dpa: «Vier-Wochen-Impfbilanz: Impfungen in 2000 Heimen - 300 stehen noch aus») Foto: Guido Kirchner/dpa +++ dpa-Bildfunk +++